french.xinhuanet.com
 

La Chine et le Vietnam doivent renforcer leurs relations bilatérales (COMMENTAIRE)

                 French.xinhuanet.com | Publié le 2017-11-11 à 17:35

BEIJING, 11 novembre (Xinhua) -- La Chine et le Vietnam, deux voisins qui partagent une longue tradition d'amitié, devraient s'efforcer de renforcer davantage leur coopération mutuellement bénéfique et ouvrir un nouveau chapitre dans leurs relations bilatérales.

Le président chinois Xi Jinping participe à la 25e réunion des dirigeants économiques de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) à Da Nang, ville portuaire du centre du Vietnam. Après la réunion de deux jours qui a débuté vendredi, M. Xi devrait effectuer une visite d'Etat dans le pays.

Cette visite, qui fait suite au 19e Congrès national du Parti communiste chinois (PCC), renforcera à n'en pas douter le partenariat de coopération stratégique global entre les deux pays.

Aujourd'hui, Beijing et Hanoï sont engagées toutes deux sur le chemin des réformes et du développement.

Alors que la Chine se dirige vers ses objectifs ambitieux de construire une société modérément prospère à tous égards d'ici 2020 et de construire un grand pays socialiste moderne qui soit prospère, fort et démocratique, le Vietnam vise à bâtir une nation industrialisée moderne, forte, démocratique et civilisée.

Les deux pays doivent donc travailler ensemble pour approfondir leur coopération et gérer leurs différends afin de créer les conditions propices à leur développement respectif.

Lorsque l'on passe en revue les progrès réalisés dans les relations sino-vietnamiennes, un indicateur important à noter est la hausse du commerce bilatéral. Sa valeur totale devrait atteindre 100 milliards de dollars d'ici la fin de l'année.

Les statistiques montrent que la Chine est le plus grand partenaire commercial du Vietnam depuis 13 années consécutives, tandis que le Vietnam est le plus grand partenaire commercial de la Chine en Asie du Sud-Est.

Les investissements chinois au Vietnam augmentent également rapidement. Au premier trimestre 2017, ils ont atteint 823,6 millions de dollars, la Chine devenant ainsi le troisième investisseur direct étranger du pays.

En fait, le Vietnam et la Chine sont des partenaires naturels avec des économies complémentaires. C'est ainsi que le premier a grand besoin de développer ses infrastructures, alors que le second dispose d'atouts dans ce domaine, dont les capitaux, la technologie, le personnel et l'expérience.

Depuis 2015, les deux pays ont réalisé des progrès tangibles dans l'alignement stratégique de leurs initiatives de développement, à savoir l'initiative chinoise "la Ceinture et la Route" et le plan vietnamien "Deux couloirs et un cercle économique".

Les principales réalisations ont été enregistrées dans les transports, l'électricité, la manufacture et la construction de zones industrielles entre les deux pays.

A l'avenir, la Chine et le Vietnam pourraient tirer parti des deux initiatives et libérer les potentiels pour une plus grande coopération dans les infrastructures, le commerce et les capacités de production.

Cela apportera de réels avantages aux deux peuples et contribuera à maintenir la dynamique de la croissance économique dans la région Asie-Pacifique et pour l'économie mondiale.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn
分享
Arrivée du président chinois au Vietnam pour la 25e Réunion des dirigeants économiques 
de l'APEC et une visite d'Etat
Arrivée du président chinois au Vietnam pour la 25e Réunion des dirigeants économiques de l'APEC et une visite d'Etat
La Première dame américaine visite une école primaire à Beijing
La Première dame américaine visite une école primaire à Beijing
L'équipe de voltige de l'armée de l'air chinoise en route pour les Émirats et le 
Pakistan
L'équipe de voltige de l'armée de l'air chinoise en route pour les Émirats et le Pakistan
La Chine appelle à davantage de coopération avec les Etats-Unis sur les technologies 
d'énergie nucléaire de prochaine génération
La Chine appelle à davantage de coopération avec les Etats-Unis sur les technologies d'énergie nucléaire de prochaine génération
Chine : l'organe anti-corruption s'engage à une "victoire écrasante" contre la corruption
Chine : l'organe anti-corruption s'engage à une "victoire écrasante" contre la corruption
Le nouveau Comité central du PCC organise sa première session plénière
Le nouveau Comité central du PCC organise sa première session plénière
La Chine s'engage à réduire davantage la densité des PM 2,5 dans l'air
La Chine s'engage à réduire davantage la densité des PM 2,5 dans l'air
Chine : le chômage au plus bas depuis des années
Chine : le chômage au plus bas depuis des années
Retour en haut de la page

La Chine et le Vietnam doivent renforcer leurs relations bilatérales (COMMENTAIRE)

French.xinhuanet.com | Publié le 2017-11-11 à 17:35

BEIJING, 11 novembre (Xinhua) -- La Chine et le Vietnam, deux voisins qui partagent une longue tradition d'amitié, devraient s'efforcer de renforcer davantage leur coopération mutuellement bénéfique et ouvrir un nouveau chapitre dans leurs relations bilatérales.

Le président chinois Xi Jinping participe à la 25e réunion des dirigeants économiques de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) à Da Nang, ville portuaire du centre du Vietnam. Après la réunion de deux jours qui a débuté vendredi, M. Xi devrait effectuer une visite d'Etat dans le pays.

Cette visite, qui fait suite au 19e Congrès national du Parti communiste chinois (PCC), renforcera à n'en pas douter le partenariat de coopération stratégique global entre les deux pays.

Aujourd'hui, Beijing et Hanoï sont engagées toutes deux sur le chemin des réformes et du développement.

Alors que la Chine se dirige vers ses objectifs ambitieux de construire une société modérément prospère à tous égards d'ici 2020 et de construire un grand pays socialiste moderne qui soit prospère, fort et démocratique, le Vietnam vise à bâtir une nation industrialisée moderne, forte, démocratique et civilisée.

Les deux pays doivent donc travailler ensemble pour approfondir leur coopération et gérer leurs différends afin de créer les conditions propices à leur développement respectif.

Lorsque l'on passe en revue les progrès réalisés dans les relations sino-vietnamiennes, un indicateur important à noter est la hausse du commerce bilatéral. Sa valeur totale devrait atteindre 100 milliards de dollars d'ici la fin de l'année.

Les statistiques montrent que la Chine est le plus grand partenaire commercial du Vietnam depuis 13 années consécutives, tandis que le Vietnam est le plus grand partenaire commercial de la Chine en Asie du Sud-Est.

Les investissements chinois au Vietnam augmentent également rapidement. Au premier trimestre 2017, ils ont atteint 823,6 millions de dollars, la Chine devenant ainsi le troisième investisseur direct étranger du pays.

En fait, le Vietnam et la Chine sont des partenaires naturels avec des économies complémentaires. C'est ainsi que le premier a grand besoin de développer ses infrastructures, alors que le second dispose d'atouts dans ce domaine, dont les capitaux, la technologie, le personnel et l'expérience.

Depuis 2015, les deux pays ont réalisé des progrès tangibles dans l'alignement stratégique de leurs initiatives de développement, à savoir l'initiative chinoise "la Ceinture et la Route" et le plan vietnamien "Deux couloirs et un cercle économique".

Les principales réalisations ont été enregistrées dans les transports, l'électricité, la manufacture et la construction de zones industrielles entre les deux pays.

A l'avenir, la Chine et le Vietnam pourraient tirer parti des deux initiatives et libérer les potentiels pour une plus grande coopération dans les infrastructures, le commerce et les capacités de production.

Cela apportera de réels avantages aux deux peuples et contribuera à maintenir la dynamique de la croissance économique dans la région Asie-Pacifique et pour l'économie mondiale.

On recommande | Plus de photos

010020070770000000000000011101841367447531