french.xinhuanet.com
 

Les entreprises chinoises au secours des sinistrés en Equateur (reportage)

                 French.xinhuanet.com | Publié le 2016-04-21 à 15:32


(Xinhua)

QUITO, 20 avril (Xinhua) -- "Bravo à nos amis chinois!", se sont écriés des Equatoriens alors que les employés de la CAMC, une entreprise chinoise, venaient de sortir une petite fille des décombres à Portoviejo, 20 heures après le séisme de magnitude 7,8 qui a frappé samedi la côte du pays.

Mercredi soir, le séisme avait déjà fait 553 morts et plus de 4.000 blessés. Plus de 800 bâtiments se sont effondrés et un millier de kilomètres de routes a été détruit.

LES SECOURS ENGAGES DANS UNE COURSE CONTRE LA MONTRE

Les secouristes de la CAMC sont arrivés dans cette ville située à une trentaine de kilomètres de la côte Pacifique avec 17 véhicules d'excavation et de chargement dix heures après la catastrophe.

Ils ont secouru dimanche après-midi une jeune femme de 27 ans coincée au rez-de-chaussée d'un bâtiment de trois étages, puis une autre dans une autre rue. Les trois personnes secourues par l'entreprise sont à présent hors de danger après avoir été prises en charge médicalement.

La CAMC a également envoyé une dizaine de camions remplis d'eau, de bougies, de biscuits, de conserves et d'autres produits utiles aux sinistrés dans les villes de Guayaquil et Quito.

La CAMC n'est pas la seule entreprise chinoise présente en Equateur à être venue en aide aux sinistrés. Après plus de 20 heures de marche, 24 employés de la China International Water and Electric Corp. sont arrivés lundi à Jama, à 70 km de Perdenales, la ville la plus proche de l'épicentre.

A l'aide du matériel qu'ils ont amené, les employés ont déblayé les principales artères, ce qui a permis la reprise de la circulation, malgré la pluie et les glissements de terrain. Ils ont également ouvert une voie à travers les décombres pour que les secouristes puissent accéder aux zones sinistrées.

Mercredi matin, la circulation a repris partiellement à Guayaquil grâce à l'intervention d'urgence de Huawei, une entreprise chinoise spécialisée dans les technologies de la communication.

Dans une véritable course contre la montre, les techniciens de Huawei sont arrivés en moins de 30 minutes après le séisme et se sont joints aux partenaires locaux pour les aider à maintenir les services de communication et l'électricité, car la demande augmente généralement à la suite de catastrophes.

COORDINATION DES INTERVENTIONS D'URGENCE

Dimanche matin, une fillette de quatre ans a été retrouvée alors qu'elle se trouvait dans un état extrêmement grave dans la ville portuaire de Manta après avoir été ensevelie pendant huit heures.

Cependant, les hôpitaux voisins étaient tous soit sévèrement endommagés, soit débordés en raison du grand nombre de blessés graves et ne pouvaient donc pas l'hospitaliser. Les secouristes se sont alors tournés vers ECU 911, le système national d'interventions d'urgence créé par l'entreprise chinoise China National Electronics Import and Export Corp. qui vise à faciliter les opérations de secours en mettant en relation diverses agences de sécurité et de secours équatoriennes dont la police, les pompiers, les services des transports, les unités paramédicales et la Croix-Rouge. Le système a traité plus de 20.000 cas dans les quatre jours qui ont suivi le séisme.

Contacté par les secouristes, ECU 911 a immédiatement dépêché un hélicoptère militaire pour évacuer la petite fille vers Guayaquil pour qu'elle y soit prise en charge, ce qui l'a sauvée d'une mort certaine.

Au siège d'ECU 911 à Quito, une vingtaine d'ingénieurs chinois et leurs collègues équatoriens travaillent jour et nuit pour assurer le fonctionnement du système.

"Notre centre de crise regroupe des aides à tous les niveaux du gouvernement pour envoyer de la nourriture, du matériel de secours et d'autres produits essentiels (...). Nous coordonnons aussi les vols des avions dépêchés pour les opérations de secours dans la province de Manabi", a indiqué à Xinhua Francisco Rolayo, directeur du centre d'ECU 911 à Quito.

En composant simplement le 911, les personnes qui ont besoin de secours à travers le pays peuvent contacter directement les 16 postes de commandement et de contrôle du centre, qui sont prêts à intervenir à tout moment.

Lire aussi:

>>> La Chine offre son aide humanitaire à l'Equateur

BEIJING, 19 avril (Xinhua) -- La Société de la Croix-Rouge de Chine a offert une aide humanitaire d'urgence de 100.000 dollars à la Croix-Rouge de l'Equateur, pays sinistré par un séisme meurtrier, a annoncé mardi une porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

   1 2 3   

 
分享
Equateur: le bilan du séisme grimpe à 525 morts
Des patrouilles de police sino-italiennes accueillies avec enthousiasme par les commerçants 
du quartier chinois de Milan
Des patrouilles de police sino-italiennes accueillies avec enthousiasme par les commerçants du quartier chinois de Milan
Entretien à Beijing entre les ministres chinois et japonais des AE
Entretien à Beijing entre les ministres chinois et japonais des AE
Les forces externes ne doivent pas s'immiscer dans le problème de la mer de Chine 
méridionale : ministre russe des A.E.
Les forces externes ne doivent pas s'immiscer dans le problème de la mer de Chine méridionale : ministre russe des A.E.
Xi Jinping appelle à faire avancer la réforme rurale
Xi Jinping appelle à faire avancer la réforme rurale
La Chine et la Turquie s'engagent à renforcer la coopération anti-terroriste
La Chine et la Turquie s'engagent à renforcer la coopération anti-terroriste
Le vice-président chinois rencontre le ministre polonais des Affaires étrangères
Le vice-président chinois rencontre le ministre polonais des Affaires étrangères
La Chine établit un consensus avec le Brunei, le Cambodge et le Laos sur la question de la mer de Chine méridionale
La Chine établit un consensus avec le Brunei, le Cambodge et le Laos sur la question de la mer de Chine méridionale
La Chine va renforcer la coopération globale pour faire face au changement climatique
La Chine va renforcer la coopération globale pour faire face au changement climatique
Retour en haut de la page

Les entreprises chinoises au secours des sinistrés en Equateur (reportage)

French.xinhuanet.com | Publié le 2016-04-21 à 15:32


(Xinhua)

QUITO, 20 avril (Xinhua) -- "Bravo à nos amis chinois!", se sont écriés des Equatoriens alors que les employés de la CAMC, une entreprise chinoise, venaient de sortir une petite fille des décombres à Portoviejo, 20 heures après le séisme de magnitude 7,8 qui a frappé samedi la côte du pays.

Mercredi soir, le séisme avait déjà fait 553 morts et plus de 4.000 blessés. Plus de 800 bâtiments se sont effondrés et un millier de kilomètres de routes a été détruit.

LES SECOURS ENGAGES DANS UNE COURSE CONTRE LA MONTRE

Les secouristes de la CAMC sont arrivés dans cette ville située à une trentaine de kilomètres de la côte Pacifique avec 17 véhicules d'excavation et de chargement dix heures après la catastrophe.

Ils ont secouru dimanche après-midi une jeune femme de 27 ans coincée au rez-de-chaussée d'un bâtiment de trois étages, puis une autre dans une autre rue. Les trois personnes secourues par l'entreprise sont à présent hors de danger après avoir été prises en charge médicalement.

La CAMC a également envoyé une dizaine de camions remplis d'eau, de bougies, de biscuits, de conserves et d'autres produits utiles aux sinistrés dans les villes de Guayaquil et Quito.

La CAMC n'est pas la seule entreprise chinoise présente en Equateur à être venue en aide aux sinistrés. Après plus de 20 heures de marche, 24 employés de la China International Water and Electric Corp. sont arrivés lundi à Jama, à 70 km de Perdenales, la ville la plus proche de l'épicentre.

A l'aide du matériel qu'ils ont amené, les employés ont déblayé les principales artères, ce qui a permis la reprise de la circulation, malgré la pluie et les glissements de terrain. Ils ont également ouvert une voie à travers les décombres pour que les secouristes puissent accéder aux zones sinistrées.

Mercredi matin, la circulation a repris partiellement à Guayaquil grâce à l'intervention d'urgence de Huawei, une entreprise chinoise spécialisée dans les technologies de la communication.

Dans une véritable course contre la montre, les techniciens de Huawei sont arrivés en moins de 30 minutes après le séisme et se sont joints aux partenaires locaux pour les aider à maintenir les services de communication et l'électricité, car la demande augmente généralement à la suite de catastrophes.

COORDINATION DES INTERVENTIONS D'URGENCE

Dimanche matin, une fillette de quatre ans a été retrouvée alors qu'elle se trouvait dans un état extrêmement grave dans la ville portuaire de Manta après avoir été ensevelie pendant huit heures.

Cependant, les hôpitaux voisins étaient tous soit sévèrement endommagés, soit débordés en raison du grand nombre de blessés graves et ne pouvaient donc pas l'hospitaliser. Les secouristes se sont alors tournés vers ECU 911, le système national d'interventions d'urgence créé par l'entreprise chinoise China National Electronics Import and Export Corp. qui vise à faciliter les opérations de secours en mettant en relation diverses agences de sécurité et de secours équatoriennes dont la police, les pompiers, les services des transports, les unités paramédicales et la Croix-Rouge. Le système a traité plus de 20.000 cas dans les quatre jours qui ont suivi le séisme.

Contacté par les secouristes, ECU 911 a immédiatement dépêché un hélicoptère militaire pour évacuer la petite fille vers Guayaquil pour qu'elle y soit prise en charge, ce qui l'a sauvée d'une mort certaine.

Au siège d'ECU 911 à Quito, une vingtaine d'ingénieurs chinois et leurs collègues équatoriens travaillent jour et nuit pour assurer le fonctionnement du système.

"Notre centre de crise regroupe des aides à tous les niveaux du gouvernement pour envoyer de la nourriture, du matériel de secours et d'autres produits essentiels (...). Nous coordonnons aussi les vols des avions dépêchés pour les opérations de secours dans la province de Manabi", a indiqué à Xinhua Francisco Rolayo, directeur du centre d'ECU 911 à Quito.

En composant simplement le 911, les personnes qui ont besoin de secours à travers le pays peuvent contacter directement les 16 postes de commandement et de contrôle du centre, qui sont prêts à intervenir à tout moment.

Lire aussi:

>>> La Chine offre son aide humanitaire à l'Equateur

BEIJING, 19 avril (Xinhua) -- La Société de la Croix-Rouge de Chine a offert une aide humanitaire d'urgence de 100.000 dollars à la Croix-Rouge de l'Equateur, pays sinistré par un séisme meurtrier, a annoncé mardi une porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

   1 2 3   

Les articles concernés

On recommande | Plus de photos

010020070770000000000000011107421353004911