french.xinhuanet.com
 

La Chine et l'ASEAN lanceront en mars des consultations sur le Code de conduite en mer de Chine méridionale

                 French.xinhuanet.com | Publié le 2018-02-14 à 04:20

MANILLE, 13 février (Xinhua) -- La Chine et l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) vont lancer des consultations sur le Code de conduite en mer de Chine méridionale au début du mois de mars, a-t-on appris d'une réunion consultative qui a eu lieu mardi entre la Chine et les Philippines.

Le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Kong Xuanyou, et le sous-secrétaire philippin des Affaires étrangères, Enrique Manalo, ont participé à la seconde réunion du Mécanisme de consultation bilatéral sur la mer de Chine méridionale mardi à Manille.

"Dans le but de maintenir et de promouvoir la paix et la stabilité dans la région, les deux parties ont discuté des moyens de gérer et d'empêcher des incidents en mer, de promouvoir le dialogue et la coopération sur les questions maritimes et de renforcer la confiance mutuelle", a-t-on pu lire dans un communiqué publié après la réunion d'une journée, ajoutant que "la réunion avait été positive, fructueuse et productive".

Les groupes de travail techniques ont identifié un certain nombre d'initiatives qui peuvent être explorées dans le futur, les deux parties réaffirmant que les questions maritimes sensibles ne résument pas l'ensemble des relations sino-philippines.

"Les deux parties ont réaffirmé l'importance du maintien et de la promotion de la paix et de la stabilité, de la liberté de navigation en mer de Chine méridionale et de survol de celle-ci, de la résolution des conflits territoriaux et juridictionnels en utilisant des moyens pacifiques, sans recourir à la menace ou à l'usage de la force, par le biais de consultations amicales et de négociations par les Etats souverains directement concernés, en accord avec les principes du droit international reconnus universellement, comme la Charte des Nations unies et la CNUDM de 1982", a souligné le communiqué.

La CNUDM est la Convention des Nations unies sur le droit de la mer.

Les deux parties ont également accepté de poursuivre les discussions sur les mesures de confiance afin de renforcer la confiance mutuelle et de s'abstenir de mener des activités en mer de Chine méridionale qui compliqueraient ou accentueraient les conflits et affecteraient la paix et la stabilité.

"Il y a eu des discussions intenses sur les initiatives conjointes réciproquement bénéfiques et les consensus obtenus lors de la réunion de groupes de travail techniques dans les domaines de la pêche, du pétrole et du gaz, des recherches scientifiques maritimes et de la protection environnementale maritime, et de la sécurité politique dans le cadre du Mécanisme de consultation bilatéral", a indiqué le communiqué.

Les deux parties ont souligné l'importance de ce mécanisme, qui continuera à contribuer à la croissance stable des relations bilatérales.

Partant des discussions menées lors de la réunion inaugurale du Mécanisme en mai 2017 à Guiyang, ville du sud-ouest de la Chine, le communiqué a fait savoir que les deux parties avaient échangé franchement et cordialement sur les questions concernant la mer de Chine méridionale.

Les deux parties "ont discuté des moyens de renforcer la coopération dans les domaines tels que la protection environnementale maritime, la pêche, les recherches scientifiques marines, le pétrole et le gaz, sans compromettre leurs positions respectives sur la souveraineté, les droits souverains et la juridiction".

La troisième réunion du Mécanisme se tiendra en Chine au deuxième semestre 2018.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn
分享
Le chasseur furtif chinois J-20 entre en service au sein des forces aériennes
Le chasseur furtif chinois J-20 entre en service au sein des forces aériennes
Xi Jinping présente ses voeux aux vétérans militaires pour la fête du Printemps
Xi Jinping présente ses voeux aux vétérans militaires pour la fête du Printemps
Xi Jinping rencontre Theresa May, appelant à de meilleures relations sino-britanniques 
dans la nouvelle ère
Xi Jinping rencontre Theresa May, appelant à de meilleures relations sino-britanniques dans la nouvelle ère
Chine : l'organe consultatif politique s'apprête à convoquer sa session annuelle
Chine : l'organe consultatif politique s'apprête à convoquer sa session annuelle
Xi Jinping appelle à améliorer de manière fondamentale l'écosystème politique du PCC
Xi Jinping appelle à améliorer de manière fondamentale l'écosystème politique du PCC
Xi Jinping met l'accent sur l'entraînement au combat réel
Xi Jinping met l'accent sur l'entraînement au combat réel
L'APL conduit la cérémonie de lever du drapeau national sur la place Tian'anmen
L'APL conduit la cérémonie de lever du drapeau national sur la place Tian'anmen
Diplomatie de grand pays à la chinoise : Xi Jinping exhorte à davantage d'efforts
Diplomatie de grand pays à la chinoise : Xi Jinping exhorte à davantage d'efforts
Retour en haut de la page

La Chine et l'ASEAN lanceront en mars des consultations sur le Code de conduite en mer de Chine méridionale

French.xinhuanet.com | Publié le 2018-02-14 à 04:20

MANILLE, 13 février (Xinhua) -- La Chine et l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) vont lancer des consultations sur le Code de conduite en mer de Chine méridionale au début du mois de mars, a-t-on appris d'une réunion consultative qui a eu lieu mardi entre la Chine et les Philippines.

Le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Kong Xuanyou, et le sous-secrétaire philippin des Affaires étrangères, Enrique Manalo, ont participé à la seconde réunion du Mécanisme de consultation bilatéral sur la mer de Chine méridionale mardi à Manille.

"Dans le but de maintenir et de promouvoir la paix et la stabilité dans la région, les deux parties ont discuté des moyens de gérer et d'empêcher des incidents en mer, de promouvoir le dialogue et la coopération sur les questions maritimes et de renforcer la confiance mutuelle", a-t-on pu lire dans un communiqué publié après la réunion d'une journée, ajoutant que "la réunion avait été positive, fructueuse et productive".

Les groupes de travail techniques ont identifié un certain nombre d'initiatives qui peuvent être explorées dans le futur, les deux parties réaffirmant que les questions maritimes sensibles ne résument pas l'ensemble des relations sino-philippines.

"Les deux parties ont réaffirmé l'importance du maintien et de la promotion de la paix et de la stabilité, de la liberté de navigation en mer de Chine méridionale et de survol de celle-ci, de la résolution des conflits territoriaux et juridictionnels en utilisant des moyens pacifiques, sans recourir à la menace ou à l'usage de la force, par le biais de consultations amicales et de négociations par les Etats souverains directement concernés, en accord avec les principes du droit international reconnus universellement, comme la Charte des Nations unies et la CNUDM de 1982", a souligné le communiqué.

La CNUDM est la Convention des Nations unies sur le droit de la mer.

Les deux parties ont également accepté de poursuivre les discussions sur les mesures de confiance afin de renforcer la confiance mutuelle et de s'abstenir de mener des activités en mer de Chine méridionale qui compliqueraient ou accentueraient les conflits et affecteraient la paix et la stabilité.

"Il y a eu des discussions intenses sur les initiatives conjointes réciproquement bénéfiques et les consensus obtenus lors de la réunion de groupes de travail techniques dans les domaines de la pêche, du pétrole et du gaz, des recherches scientifiques maritimes et de la protection environnementale maritime, et de la sécurité politique dans le cadre du Mécanisme de consultation bilatéral", a indiqué le communiqué.

Les deux parties ont souligné l'importance de ce mécanisme, qui continuera à contribuer à la croissance stable des relations bilatérales.

Partant des discussions menées lors de la réunion inaugurale du Mécanisme en mai 2017 à Guiyang, ville du sud-ouest de la Chine, le communiqué a fait savoir que les deux parties avaient échangé franchement et cordialement sur les questions concernant la mer de Chine méridionale.

Les deux parties "ont discuté des moyens de renforcer la coopération dans les domaines tels que la protection environnementale maritime, la pêche, les recherches scientifiques marines, le pétrole et le gaz, sans compromettre leurs positions respectives sur la souveraineté, les droits souverains et la juridiction".

La troisième réunion du Mécanisme se tiendra en Chine au deuxième semestre 2018.

On recommande | Plus de photos

010020070770000000000000011199231369737741