french.xinhuanet.com
 

La prochaine visite du président français en Chine va offrir davantage d'opportunités de coopération bilatérale (experts)

                 French.xinhuanet.com | Publié le 2018-01-06 à 16:17

BEIJING, 6 janvier (Xinhua) -- La prochaine visite du président français Emmanuel Macron en Chine, prévue du 8 au 10 janvier, va offrir davantage d'opportunités de coopération bilatérale, ont estimé de nombreux experts et universitaires lors d'un forum de l'Institut Charhar sur les relations sino-françaises et sino-européennes, tenu récemment au siège de l'Association des anciens étudiants chinois en Occident (WRSA) à Beijing.

"En tant que première visite d'Etat effectuée par un dirigeant d'un grand pays membre de l'Union européenne après le 19e Congrès du Parti communiste chinois (PCC), ce grand événement constitue une page historique pour les relations sino-françaises, ce qui montre que M. Macron accorde une grande importance à ces relations", a estimé Ai Ping, membre de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC).

Pour sa part, Huang Youyi, également membre de la CCPPC, a indiqué que l'entretien entre le président chinois Xi Jinping et M. Macron, ainsi que le dialogue stratégique entre Yang Jiechi, le conseiller d'Etat chinois, et Jean-Marc Ayrault, alors ministre français des Affaires étrangères, tenus l'an dernier, avaient déjà posé une base solide pour le développement durable des relations sino-françaises et sino-européennes. Il s'est dit impatient de "voir les nouvelles possibilités de coopération et de développement qu'apportera cette visite à venir".

Celle-ci "permet aux deux peuples de faire confiance aux relations sino-françaises. Les deux pays partagent beaucoup de sujets communs. Ils développent sans cesse leur coopération au lieu de se contenter d'un partenariat commercial", a jugé pour sa part Cui Hongjian, directeur du Département des études européennes de l'Institut chinois des études internationales.

Zhang Guobing, secrétaire général de l'Institut Charhar et ancien consul de Chine à Strasbourg, a dit partager ce point de vue. "Grâce à mon travail en France pendant des dizaines d'années, je connais bien le caractère des Français", a-t-il dit. "Ce sont eux qui osent voter pour un si jeune président. M. Macron a décidé de visiter la Chine au début d'une nouvelle année, cela peut certainement promouvoir le développement des relations entre les deux pays".

Fondé en 2009, l'Institut Charhar est un groupe de réflexion non officiel sur la diplomatie et les relations internationales. Son forum 2018 sur les relations sino-françaises et sino-européennes se concentre sur les opportunités, les défis et l'avenir de ces relations dans une nouvelle ère.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn
分享
Xi Jinping appelle à améliorer de manière fondamentale l'écosystème politique du PCC
Xi Jinping appelle à améliorer de manière fondamentale l'écosystème politique du PCC
Xi Jinping met l'accent sur l'entraînement au combat réel
Xi Jinping met l'accent sur l'entraînement au combat réel
L'APL conduit la cérémonie de lever du drapeau national sur la place Tian'anmen
L'APL conduit la cérémonie de lever du drapeau national sur la place Tian'anmen
Diplomatie de grand pays à la chinoise : Xi Jinping exhorte à davantage d'efforts
Diplomatie de grand pays à la chinoise : Xi Jinping exhorte à davantage d'efforts
Des avions des forces aériennes chinoises traversent pour la première fois le détroit 
de Tsushima
Des avions des forces aériennes chinoises traversent pour la première fois le détroit de Tsushima
La Chine et la Turquie mettront en synergie leurs stratégies de développement
La Chine et la Turquie mettront en synergie leurs stratégies de développement
La Chine appelle à des efforts conjoints avec la Russie et l'Inde pour préserver la stabilité internationale
La Chine appelle à des efforts conjoints avec la Russie et l'Inde pour préserver la stabilité internationale
Xi Jinping rencontre Aung San Suu Kyi et appelle à davantage de coopération 
entre partis
Xi Jinping rencontre Aung San Suu Kyi et appelle à davantage de coopération entre partis
Retour en haut de la page

La prochaine visite du président français en Chine va offrir davantage d'opportunités de coopération bilatérale (experts)

French.xinhuanet.com | Publié le 2018-01-06 à 16:17

BEIJING, 6 janvier (Xinhua) -- La prochaine visite du président français Emmanuel Macron en Chine, prévue du 8 au 10 janvier, va offrir davantage d'opportunités de coopération bilatérale, ont estimé de nombreux experts et universitaires lors d'un forum de l'Institut Charhar sur les relations sino-françaises et sino-européennes, tenu récemment au siège de l'Association des anciens étudiants chinois en Occident (WRSA) à Beijing.

"En tant que première visite d'Etat effectuée par un dirigeant d'un grand pays membre de l'Union européenne après le 19e Congrès du Parti communiste chinois (PCC), ce grand événement constitue une page historique pour les relations sino-françaises, ce qui montre que M. Macron accorde une grande importance à ces relations", a estimé Ai Ping, membre de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC).

Pour sa part, Huang Youyi, également membre de la CCPPC, a indiqué que l'entretien entre le président chinois Xi Jinping et M. Macron, ainsi que le dialogue stratégique entre Yang Jiechi, le conseiller d'Etat chinois, et Jean-Marc Ayrault, alors ministre français des Affaires étrangères, tenus l'an dernier, avaient déjà posé une base solide pour le développement durable des relations sino-françaises et sino-européennes. Il s'est dit impatient de "voir les nouvelles possibilités de coopération et de développement qu'apportera cette visite à venir".

Celle-ci "permet aux deux peuples de faire confiance aux relations sino-françaises. Les deux pays partagent beaucoup de sujets communs. Ils développent sans cesse leur coopération au lieu de se contenter d'un partenariat commercial", a jugé pour sa part Cui Hongjian, directeur du Département des études européennes de l'Institut chinois des études internationales.

Zhang Guobing, secrétaire général de l'Institut Charhar et ancien consul de Chine à Strasbourg, a dit partager ce point de vue. "Grâce à mon travail en France pendant des dizaines d'années, je connais bien le caractère des Français", a-t-il dit. "Ce sont eux qui osent voter pour un si jeune président. M. Macron a décidé de visiter la Chine au début d'une nouvelle année, cela peut certainement promouvoir le développement des relations entre les deux pays".

Fondé en 2009, l'Institut Charhar est un groupe de réflexion non officiel sur la diplomatie et les relations internationales. Son forum 2018 sur les relations sino-françaises et sino-européennes se concentre sur les opportunités, les défis et l'avenir de ces relations dans une nouvelle ère.

On recommande | Plus de photos

010020070770000000000000011199231368765661