french.xinhuanet.com
 

La Chine et la France signent des accords sur le nucléaire et les sciences

                 French.xinhuanet.com | Publié le 2017-02-22 à 12:31


(Xinhua/Yao Dawei)

BEIJING, 22 février (Xinhua) -- La Chine et la France ont signé mardi des accords sur l'énergie nucléaire et les sciences lors de la visite à Beijing du Premier ministre français, Bernard Cazeneuve.

Au cours de son entretien avec M. Cazeneuve, le Premier ministre chinois, Li Keqiang, a affirmé que la Chine était prête à oeuvrer avec la France pour approfondir la coopération dans l'ensemble de la chaîne industrielle de l'énergie nucléaire.

Il a exprimé l'espoir de voir les deux parties assurer une bonne mise en oeuvre du programme de la centrale nucléaire britannique de Hinkley Point C et discuter du développement conjoint du marché de l'énergie nucléaire dans les parties tierces.

M. Li a suggéré aux deux parties d'explorer la coopération dans l'aviation civile et les industries spatiales, d'approfondir la collaboration dans la lutte contre le changement climatique et d'accélérer le projet d'éco-ville de Wuhan, capitale de la province chinoise du Hubei (centre).

Il a également exprimé le souhait de voir les deux pays étudier des possibilités de coopération dans l'ensemble de la chaîne industrielle des domaines de l'agriculture, de la médecine et de la santé, et dans la manière de faire face au vieillissement de la population.

M. Li a exhorté les deux parties à faciliter les échanges bilatéraux entre les peuples, à efficacement mettre en oeuvre le programme sino-français de "1.000 stagiaires" et l'accord de reconnaissance réciproque des permis de conduire récemment signé.

Il a appelé les deux pays à promouvoir l'entrée en vigueur rapide de l'accord de sécurité sociale signé en octobre dernier, qui exempte de cotisations de sécurité sociale obligatoires les employés d'un pays envoyés travailler dans l'autre.

Le PM chinois a également exprimé l'espoir de voir la partie française fournir de meilleurs services aux touristes chinois.

Concernant les relations bilatérales, M. Li a indiqué que la Chine et la France étaient toutes deux membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU et que les relations sino-françaises étaient à l'avant-garde des liens chinois avec les pays occidentaux.

Les deux pays doivent toujours maintenir les principes de respect et de bénéfices mutuels, d'égalité, de coopération et de résultats gagnant-gagnant et renforcer la communication et la coordination dans les affaires internationales.

Il a appelé les deux parties, dans un contexte de situation internationale complexe et volatile, à envoyer conjointement de forts signaux en faveur de la sauvegarde de la paix et de la stabilité mondiales et de la promotion du développement, afin de contrer l'incertitude par la stabilité.

La Chine soutient fermement l'intégration européenne et espère voir une Union européenne (UE) unie, prospère et stable, a noté M. Li, ajoutant que cela était non seulement favorable aux relations sino-françaises et sino-européennes, mais était également dans l'intérêt du multilatéralisme et du développement de la mondialisation.

M. Li a exhorté l'UE à remplir globalement et soigneusement ses obligations dans le cadre du Protocole d'adhésion de la Chine à l'Organisation mondiale du commerce (OMC), afin de créer les conditions propices au développement sain et stable de la coopération pragmatique sino-européenne.

Selon l'Article 15 du Protocole d'adhésion de la Chine à l'OMC, l'UE aurait dû mettre fin à son "système de pays de substitution" le 11 décembre 2016.

M. Cazeneuve a pour sa part salué la coopération fructueuse avec la Chine dans le secteur du nucléaire civil, ajoutant que la coopération bilatérale dans l'agriculture et la protection de l'environnement était exemplaire.

La France est prête à travailler avec la Chine pour renforcer la coopération dans les domaines tels que la politique, l'économie et le commerce, les investissements, les sciences, l'agriculture, l'énergie nucléaire, la protection de l'environnement et l'éducation, a-t-il indiqué.

La France est disposée à oeuvrer avec la Chine pour maintenir la libéralisation commerciale et désamorcer le protectionnisme, a-t-il ajouté.

Notant que l'Europe et la Chine partageaient une vaste gammes d'intérêts communs, M. Cazeneuve a expliqué que les deux parties trouveraient une solution appropriée à la mise en oeuvre de l'Article 15 du Protocole d'adhésion de la Chine à l'OMC et que la France était prête à déployer des efforts à cet égard.

Lors d'une conférence de presse conjointe avec M. Cazeneuve, M. Li a réaffirmé que la Chine respectait les principes d'ouverture, d'inclusion et de coopération gagnant-gagnant, s'opposait au protectionnisme sous toutes ses formes et sauvegardait un système commercial international ouvert ainsi que le cadre multilatéral.

M. Cazeneuve a assuré que la France était prête à oeuvrer avec la Chine pour s'opposer au protectionnisme commercial et promouvoir le développement et la prospérité des deux pays.

M. Cazeneuve effectue une visite officielle en Chine du 21 au 23 février. Outre Beijing, il se rendra également à Wuhan.

Lire aussi:

>>> Le Premier ministre français prononce un discours à l'Université de Pékin (Beida)

BEIJING, 21 février (Xinhua) -- Le Premier ministre français, Bernard Cazeneuve, a entamé mardi sa visite officielle en Chine. Lors de la première étape de ce déplacement, il a prononcé un discours à l'Université de Pékin (Beida).

>>> L'Ambassadeur de France en Chine: la Chine et la France vont continuer de proposer des solutions au monde à travers le dialogue

>>> Le Premier ministre français Bernard Cazeneuve (BIOGRAPHIE)

   1 2 3 4 5   

 
分享
La Chine préconise l'idée de "Communauté de destin pour toute l'Humanité" dans la 
cause des droits de l'Homme
La Chine préconise l'idée de "Communauté de destin pour toute l'Humanité" dans la cause des droits de l'Homme
La Chine et la Finlande s'engagent à renforcer la coopération
La Chine et la Finlande s'engagent à renforcer la coopération
Le Comité national de la CCPPC convoquera sa session annuelle le 3 mars
Le Comité national de la CCPPC convoquera sa session annuelle le 3 mars
La Chine et l'Italie coordonneront leurs stratégies de développement
La Chine et l'Italie coordonneront leurs stratégies de développement
La Chine accueille favorablement le rôle de l'ONU dans le règlement de la crise syrienne
La Chine accueille favorablement le rôle de l'ONU dans le règlement de la crise syrienne
La Chine et la France signent des accords sur le nucléaire et les sciences
La Chine et la France signent des accords sur le nucléaire et les sciences
La Chine et l'Inde s'engagent à renforcer leurs relations
La Chine et l'Inde s'engagent à renforcer leurs relations
L'initiative "la Ceinture et la Route" stimule l'ouverture de la Chine
L'initiative "la Ceinture et la Route" stimule l'ouverture de la Chine
Retour en haut de la page

La Chine et la France signent des accords sur le nucléaire et les sciences

French.xinhuanet.com | Publié le 2017-02-22 à 12:31


(Xinhua/Yao Dawei)

BEIJING, 22 février (Xinhua) -- La Chine et la France ont signé mardi des accords sur l'énergie nucléaire et les sciences lors de la visite à Beijing du Premier ministre français, Bernard Cazeneuve.

Au cours de son entretien avec M. Cazeneuve, le Premier ministre chinois, Li Keqiang, a affirmé que la Chine était prête à oeuvrer avec la France pour approfondir la coopération dans l'ensemble de la chaîne industrielle de l'énergie nucléaire.

Il a exprimé l'espoir de voir les deux parties assurer une bonne mise en oeuvre du programme de la centrale nucléaire britannique de Hinkley Point C et discuter du développement conjoint du marché de l'énergie nucléaire dans les parties tierces.

M. Li a suggéré aux deux parties d'explorer la coopération dans l'aviation civile et les industries spatiales, d'approfondir la collaboration dans la lutte contre le changement climatique et d'accélérer le projet d'éco-ville de Wuhan, capitale de la province chinoise du Hubei (centre).

Il a également exprimé le souhait de voir les deux pays étudier des possibilités de coopération dans l'ensemble de la chaîne industrielle des domaines de l'agriculture, de la médecine et de la santé, et dans la manière de faire face au vieillissement de la population.

M. Li a exhorté les deux parties à faciliter les échanges bilatéraux entre les peuples, à efficacement mettre en oeuvre le programme sino-français de "1.000 stagiaires" et l'accord de reconnaissance réciproque des permis de conduire récemment signé.

Il a appelé les deux pays à promouvoir l'entrée en vigueur rapide de l'accord de sécurité sociale signé en octobre dernier, qui exempte de cotisations de sécurité sociale obligatoires les employés d'un pays envoyés travailler dans l'autre.

Le PM chinois a également exprimé l'espoir de voir la partie française fournir de meilleurs services aux touristes chinois.

Concernant les relations bilatérales, M. Li a indiqué que la Chine et la France étaient toutes deux membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU et que les relations sino-françaises étaient à l'avant-garde des liens chinois avec les pays occidentaux.

Les deux pays doivent toujours maintenir les principes de respect et de bénéfices mutuels, d'égalité, de coopération et de résultats gagnant-gagnant et renforcer la communication et la coordination dans les affaires internationales.

Il a appelé les deux parties, dans un contexte de situation internationale complexe et volatile, à envoyer conjointement de forts signaux en faveur de la sauvegarde de la paix et de la stabilité mondiales et de la promotion du développement, afin de contrer l'incertitude par la stabilité.

La Chine soutient fermement l'intégration européenne et espère voir une Union européenne (UE) unie, prospère et stable, a noté M. Li, ajoutant que cela était non seulement favorable aux relations sino-françaises et sino-européennes, mais était également dans l'intérêt du multilatéralisme et du développement de la mondialisation.

M. Li a exhorté l'UE à remplir globalement et soigneusement ses obligations dans le cadre du Protocole d'adhésion de la Chine à l'Organisation mondiale du commerce (OMC), afin de créer les conditions propices au développement sain et stable de la coopération pragmatique sino-européenne.

Selon l'Article 15 du Protocole d'adhésion de la Chine à l'OMC, l'UE aurait dû mettre fin à son "système de pays de substitution" le 11 décembre 2016.

M. Cazeneuve a pour sa part salué la coopération fructueuse avec la Chine dans le secteur du nucléaire civil, ajoutant que la coopération bilatérale dans l'agriculture et la protection de l'environnement était exemplaire.

La France est prête à travailler avec la Chine pour renforcer la coopération dans les domaines tels que la politique, l'économie et le commerce, les investissements, les sciences, l'agriculture, l'énergie nucléaire, la protection de l'environnement et l'éducation, a-t-il indiqué.

La France est disposée à oeuvrer avec la Chine pour maintenir la libéralisation commerciale et désamorcer le protectionnisme, a-t-il ajouté.

Notant que l'Europe et la Chine partageaient une vaste gammes d'intérêts communs, M. Cazeneuve a expliqué que les deux parties trouveraient une solution appropriée à la mise en oeuvre de l'Article 15 du Protocole d'adhésion de la Chine à l'OMC et que la France était prête à déployer des efforts à cet égard.

Lors d'une conférence de presse conjointe avec M. Cazeneuve, M. Li a réaffirmé que la Chine respectait les principes d'ouverture, d'inclusion et de coopération gagnant-gagnant, s'opposait au protectionnisme sous toutes ses formes et sauvegardait un système commercial international ouvert ainsi que le cadre multilatéral.

M. Cazeneuve a assuré que la France était prête à oeuvrer avec la Chine pour s'opposer au protectionnisme commercial et promouvoir le développement et la prospérité des deux pays.

M. Cazeneuve effectue une visite officielle en Chine du 21 au 23 février. Outre Beijing, il se rendra également à Wuhan.

Lire aussi:

>>> Le Premier ministre français prononce un discours à l'Université de Pékin (Beida)

BEIJING, 21 février (Xinhua) -- Le Premier ministre français, Bernard Cazeneuve, a entamé mardi sa visite officielle en Chine. Lors de la première étape de ce déplacement, il a prononcé un discours à l'Université de Pékin (Beida).

>>> L'Ambassadeur de France en Chine: la Chine et la France vont continuer de proposer des solutions au monde à travers le dialogue

>>> Le Premier ministre français Bernard Cazeneuve (BIOGRAPHIE)

   1 2 3 4 5   

On recommande | Plus de photos

010020070770000000000000011107421360763961