• Xi Jinping appelle à moderniser le travail en matière de sécurité publique
  • Discours de Xi Jinping à la cérémonie d'ouverture de la 10e Conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-arabe (TEXTE INTEGRAL)
  • La direction du PCC examine des mesures pour accélérer le développement de la région centrale et des dispositions visant à désamorcer les risques financiers
  • Xi Jinping appelle à poursuivre la réforme pour stimuler la modernisation lors d'une inspection au Shandong
  • Xi Jinping préside un symposium, appelant à davantage de réformes centrées sur la modernisation chinoise
  • Xi Jinping met l'accent sur l'amélioration des systèmes touristiques modernes et la construction d'un secteur du tourisme fort
  • Texte intégral de l'allocution de Xi Jinping à la clôture de la sixième réunion du Conseil d'entreprises sino-français
  • Texte intégral de la tribune signée de Xi Jinping dans un journal français
  • Xi Jinping préside une réunion du Bureau politique du Comité central du PCC décidant la convocation de la troisième session plénière du XXe Comité central du PCC
  • Xi Jinping a souligné la nécessité d'approfondir intégralement la réforme et l'ouverture, et de poursuivre la modernisation à la chinoise lors de son inspection à Chongqing

Xi Jinping appelle à moderniser le travail en matière de sécurité publique

BEIJING, 1er juin (Xinhua) -- Le président chinois, Xi Jinping, également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et président de la Commission militaire centrale, a rencontré dans l'après-midi du 28 mai, au Grand Palais du Peuple à Beijing, les représentants de la police participant à la Conférence nationale sur le travail en matière de sécurité publique, et leur a adressé ses sincères salutations. Il a exhorté les forces de police et les agents auxiliaires de police du pays à promouvoir vigoureusement la modernisation du travail en matière de sécurité publique, et à apporter de nouvelles et plus grandes contributions à la promotion de la montée en puissance du pays et du grand renouveau national.

Li Qiang, Cai Qi, Ding Xuexiang et Li Xi, tous membres du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC, ont assisté à la rencontre.

Xi Jinping et d'autres dirigeants sont arrivés dans la salle ouest du Grand Palais du Peuple à 16h00. Ils ont été salués par des applaudissements chaleureux. Ils se sont approchés des représentants, leur ont serré la main et ont eu des conversations avec eux avant de prendre une photo de groupe.

Chen Wenqing a assisté à la rencontre. Il a prononcé un discours lors de la Conférence nationale sur le travail en matière de sécurité publique tenue dans la matinée du 29 mai. Selon lui, à la lumière de la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère, il est nécessaire d'appliquer de manière intégrale la pensée de Xi Jinping sur l'état de droit et le concept global de sécurité nationale, ainsi que de bien étudier et appliquer les discours importants du secrétaire général Xi Jinping sur le travail en matière de sécurité publique dans la nouvelle ère, afin de maintenir fermement le cap de ce travail dans la nouvelle marche. Il faut renforcer sur tous les plans l'édification politique du Parti et s'efforcer de forger des forces de police compétentes, loyales, propres et prêtes à assumer leurs fonctions. Les forces de police doivent accomplir fidèlement leurs devoirs et missions et déployer tous les efforts nécessaires pour prévenir les risques, assurer la sécurité et la stabilité ainsi que promouvoir le développement. Il est impératif de poursuivre la construction d'un système de sécurité publique basé sur l'état de droit et d'améliorer continuellement la qualité, l'efficacité et la crédibilité de l'application de la loi. Il faut également poursuivre la réforme des forces de police en vue de leur renforcement et s'efforcer d'ouvrir de nouveaux horizons pour la modernisation du travail en matière de sécurité publique.

Li Ganjie et Wu Zhenglong étaient présents à la rencontre. Wang Xiaohong a assisté à la rencontre et a présidé la conférence.

Les responsables principaux des commissions des affaires politiques et juridiques des comités du Parti pour toutes les provinces, régions autonomes et municipalités, pour toutes les villes ayant un plan de développement et un budget indépendants, pour le Corps de production et de construction du Xinjiang et pour les capitales provinciales, les responsables principaux des départements et bureaux de la sécurité publique de toutes les provinces, régions autonomes et municipalités, de toutes les villes ayant un plan de développement et un budget indépendants, du Corps de production et de construction du Xinjiang et des capitales provinciales, ainsi que les responsables des départements centraux et des organismes d'État concernés, et des unités militaires concernées, ont assisté à la conférence. Fin

Discours de Xi Jinping à la cérémonie d'ouverture de la 10e Conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-arabe (TEXTE INTEGRAL)

(Xinhua/Ding Haitao)

BEIJING, 30 mai (Xinhua) -- Le président chinois Xi Jinping a prononcé jeudi un discours important à la cérémonie d'ouverture de la 10e Conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-arabe.

Voici le texte intégral de son discours :

 

Approfondir la coopération et aller de l'avant pour accélérer

la construction d'une communauté d'avenir partagé sino-arabe

 

Discours de Monsieur Xi Jinping

président de la République populaire de Chine

à la cérémonie d'ouverture de la 10e Conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-arabe

 

Beijing, le 30 mai 2024

 

 

Votre Majesté le Roi Hamad bin Isa Al Khalifa,

Monsieur le président Abdel Fattah Al Sissi,

Monsieur le président Kais Saied,

Monsieur le président Sheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan,

Monsieur le secrétaire général de la Ligue des Etats arabes Ahmed Aboul Gheit,

Messieurs les chefs de délégation,

Distingués invités, chers amis,

C'est un grand plaisir pour moi de participer à la cérémonie d'ouverture de la Conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-arabe. Je suis particulièrement heureux à chaque fois que je me retrouve avec des amis arabes. L'amitié qui unit la Chine et le peuple chinois aux pays et aux peuples arabes trouve sa source dans les échanges amicaux le long des anciennes Routes de la Soie, dans la lutte commune pour la libération nationale et dans la coopération gagnant-gagnant pour l'édification de nos pays.

Depuis le début de ce nouveau siècle, les relations sino-arabes ont atteint une nouvelle hauteur. En décembre 2022, j'ai participé au premier Sommet Chine-Etats arabes tenu à Riyad, en Arabie saoudite, et mes collègues arabes et moi avons convenu à l'unanimité de déployer tous nos efforts pour construire une communauté d'avenir partagé sino-arabe tournée vers l'ère nouvelle. Satisfaite de la mise en œuvre des acquis du Sommet, la Chine entend travailler avec la partie arabe pour valoriser pleinement le rôle de pilotage stratégique du Sommet et continuer de promouvoir le développement à grandes enjambées des relations sino-arabes. A cette occasion, j'ai le grand plaisir d'annoncer que la Chine organisera en 2026 le deuxième Sommet Chine-Etats arabes, ce qui constituera, j'en suis sûr, un nouveau jalon dans les relations sino-arabes.

Distingués invités, chers amis,

Le monde d'aujourd'hui traverse des changements inédits qui s'accélèrent. La Chine et les Etats arabes assument tous la mission du redressement national et de l'accélération du développement du pays que leur confie notre époque. La construction d'une communauté d'avenir partagé sino-arabe incarne notre aspiration commune à inaugurer une ère nouvelle des relations sino-arabes et à tracer des perspectives prometteuses pour notre monde.

La Chine continuera à travailler avec la partie arabe pour que les relations sino-arabes donnent l'exemple dans la préservation de la paix et de la stabilité dans le monde. Dans un monde agité, le respect mutuel est la voie qui mène à la bonne entente, et l'équité et la justice constituent le fondement de la sécurité durable. Nous entendons travailler avec la partie arabe à respecter les buts et principes de la Charte des Nations Unies, le libre choix des différents peuples ainsi que la réalité léguée par l'histoire, pour explorer des solutions aux dossiers brûlants permettant la préservation de la justice et de l'équité et la réalisation d'une stabilité durable.

La Chine continuera à travailler dans un esprit d'égalité et de bénéfices partagés avec la partie arabe pour que les relations sino-arabes donnent l'exemple d'une coopération de qualité dans le cadre de l'Initiative "la Ceinture et la Route". L'esprit de la Route de la Soie a, de génération en génération, guidé la coopération sino-arabe dans son développement pour qu'elle se mette en phase avec le temps et bénéficie largement aux peuples chinois et arabes. Dans un monde interdépendant, nous continuerons d'œuvrer avec la partie arabe pour renforcer la synergie de nos stratégies de développement, consolider sans cesse notre coopération dans les domaines structurants tels que les hydrocarbures, le commerce et les infrastructures, accélérer le développement de nouveaux moteurs de croissance tels que l'intelligence artificielle (IA), l'investissement et le financement, ainsi que les énergies nouvelles, et enfin ouvrir ensemble une voie de l'innovation, du développement vert et de la prospérité.

La Chine continuera à travailler dans un esprit d'inclusion et d'inspiration mutuelle avec la partie arabe pour que les relations sino-arabes donnent l'exemple de la coexistence harmonieuse entre civilisations différentes. Dans un monde de plus en plus diversifié, plus il y a de dialogue, moins il y a de confrontation ; plus il y a d'inclusion, moins il y a de clivage. La paix, la vérité, l'honnêteté et l'inclusion sont l'aspiration commune des peuples chinois et arabes. Nous entendons travailler avec la partie arabe à favoriser les échanges humains et culturels, à faire rayonner les valeurs communes de l'humanité et à écrire un chapitre exemplaire de l'enrichissement mutuel entre civilisations différentes à cette ère nouvelle.

La Chine poursuivra une coordination étroite avec la partie arabe pour que les relations sino-arabes donnent l'exemple dans l'exploration de la bonne voie de gouvernance mondiale. L'humanité marche irréversiblement vers un avenir partagé. Cependant, les déficits de gouvernance, de confiance, de paix et de développement continuent de se creuser. D'où la nécessité de poursuivre le principe d'amples consultations, de contribution conjointe et de bénéfices partagés pour améliorer sans cesse la gouvernance mondiale. Nous entendons travailler avec la partie arabe à appeler à un monde multipolaire égal et ordonné et à une mondialisation économique bénéfique pour tous et inclusive, et à bâtir un modèle de la coopération Sud-Sud sur la gouvernance mondiale.

Distingués invités, chers amis,

Lors du premier Sommet Chine-Etats arabes, j'ai lancé huit initiatives majeures pour promouvoir la coopération pragmatique entre les deux parties. Depuis plus d'un an, grâce aux efforts conjugués de part et d'autre, la Chine a signé avec tous les Etats arabes des documents de coopération dans le cadre de l'Initiative "la Ceinture et la Route", la R&D et le transfert de technologies ont enregistré de nouveaux progrès, la coopération économique, commerciale et énergétique a atteint une nouvelle hauteur, les projets phares emblématiques et les petits et beaux projets au bénéfice de la population ont avancé en parallèle, la coopération s'est approfondie et s'est consolidée dans les domaines de la sécurité alimentaire, de l'innovation verte et de la santé, et les plateformes de coopération sur les échanges humains et culturels ont connu un développement de qualité. Les premiers résultats sont donc importants dans la mise en œuvre des huit initiatives majeures. La Chine travaillera avec la partie arabe, sur la base de ces acquis, pour bâtir cinq cadres de coopération, en vue d'accélérer la construction d'une communauté d'avenir partagé sino-arabe.

Premièrement, un cadre plus dynamique pour l'innovation. Nous construirons en partenariat avec la partie arabe dix laboratoires conjoints notamment dans les domaines de la vie et de la santé, de l'IA, du développement vert et bas carbone, de l'agriculture moderne et de l'information spatiale. Nous entendons renforcer la coopération sino-arabe sur l'IA pour la mettre au service de l'économie réelle et contribuer à l'établissement d'un système de gouvernance mondiale de l'IA basé sur un large consensus. Nous sommes prêts à construire avec la partie arabe un centre conjoint d'observation des débris spatiaux et un centre d'application, de coopération et de développement du système Beidou, et à renforcer la coopération sur le vol spatial habité et les avions de ligne.

Deuxièmement, un cadre plus élargi pour l'investissement et la coopération financière. Nous entendons travailler avec la partie arabe à créer un forum sur la coopération industrielle et d'investissement, à poursuivre l'élargissement de l'Association interbancaire sino-arabe, et à accélérer la mise en œuvre des projets de coopération dans le cadre du Prêt spécial en soutien à l'industrialisation au Moyen-Orient et du Prêt spécial pour la coopération financière sino-arabe. Nous soutenons le renforcement de la coopération entre les institutions financières chinoises et arabes, accueillons favorablement l'émission des obligations Panda en Chine par les Etats arabes et l'adhésion des institutions bancaires arabes au système de paiement interbancaire transfrontalier (CIPS), et entendons approfondir les échanges et la coopération avec la partie arabe sur la monnaie numérique de banque centrale.

Troisièmement, un cadre plus multidimensionnel pour la coopération énergétique. La Chine travaillera à renforcer davantage la coopération stratégique avec la partie arabe sur le pétrole et le gaz et à assurer ensemble la sécurité de l'approvisionnement et du marché, et entend développer conjointement avec elle la R&D des technologies et la production d'équipements dans le domaine des énergies nouvelles. La Chine soutiendra la participation de ses entreprises énergétiques et institutions financières aux projets d'énergies renouvelables d'une capacité installée totale de plus de trois millions de kilowatts dans des pays arabes.

Quatrièmement, un cadre plus équilibré pour les échanges économiques et commerciaux mutuellement bénéfiques. La Chine continuera de promouvoir activement la mise en œuvre des projets de coopération pour le développement d'un montant de trois milliards de yuans RMB, et entend accélérer avec la partie arabe les négociations sur les accords de libre-échange bilatéraux et régionaux, et favoriser l'édification du mécanisme de dialogue sur la coopération en matière d'e-commerce. La Chine sera heureuse de voir la partie arabe participer activement à l'Expostion internationale d'Importation de la Chine, et entend accroître l'importation des produits non énergétiques, et notamment des produits agroalimentaires, en provenance des pays arabes.

Cinquièmement, un cadre plus vaste pour les échanges humains et culturels. La Chine entend mettre en place avec la partie arabe le Centre sino-arabe de l'Initiative pour la civilisation mondiale, accroître l'ampleur et l'influence du Centre de recherche sino-arabe sur la réforme et le développement, et accélérer la construction des plateformes telles que l'alliance des think tanks, le forum des jeunes Chinois et Arabes sur le développement, l'alliance des universités et le centre de recherche sur la coopération culturelle et touristique. Elle invitera chaque année 200 dirigeants de partis politiques arabes en Chine, et œuvrera avec la partie arabe à réaliser dans les cinq ans à venir 10 millions de visites touristiques dans les deux sens.

Distingués invités, chers amis,

Le Moyen-Orient est une terre prometteuse pour le développement. Mais sur cette terre, des conflits continuent de faire rage. Depuis octobre dernier, le conflit palestino-israélien a connu une escalade brutale, causant des souffrances profondes aux populations locales. La guerre ne doit pas durer à l'infini, la justice ne doit pas s'absenter éternellement, et surtout la solution à deux Etats ne doit pas être arbitrairement remise en cause. La Chine soutient fermement la création d'un Etat palestinien indépendant et pleinement souverain sur la base des frontières de 1967 et ayant Jérusalem-Est comme capitale. Elle appuie l'adhésion de la Palestine à l'ONU comme membre de plein droit et soutient l'organisation d'une conférence internationale de paix plus large, faisant davantage autorité et plus efficace. En plus d'une aide humanitaire d'urgence de 100 millions de yuans RMB, la Chine fournira une aide supplémentaire de 500 millions de yuans RMB afin d'atténuer la crise humanitaire et la reconstruction post-conflit à Gaza. Elle fera un don de trois millions de dollars américains à l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) pour le soutenir dans la fourniture d'aide humanitaire d'urgence à Gaza.

Comme dit un adage arabe : "Les amis sont le soleil dans la vie". Nous continuerons de travailler avec nos amis arabes à faire rayonner l'esprit d'amitié sino-arabe et à bâtir en commun un meilleur avenir pour que le soleil resplendisse sur le chemin de la construction d'une communauté d'avenir partagé sino-arabe.

Je vous remercie. Fin

La direction du PCC examine des mesures pour accélérer le développement de la région centrale et des dispositions visant à désamorcer les risques financiers

BEIJING, 29 mai (Xinhua) -- Le Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) a tenu une réunion le 27 mai pour examiner des politiques et mesures visant à accélérer le développement de la région centrale de la Chine dans la nouvelle ère, et des dispositions d'essai concernant la responsabilité pour avoir échoué à prévenir ou à désamorcer les risques financiers. Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du PCC, a présidé la réunion.

Selon les participants à la réunion, la promotion de l'essor de la région centrale est une décision stratégique majeure prise par le Comité central du PCC rassemblé autour du camarade Xi Jinping. Il faut saisir pleinement l'intention stratégique du Comité central du PCC, se focaliser sur le positionnement stratégique de la région centrale en tant que base importante du pays en termes de production céréalière, de matières premières énergétiques, de fabrication d'équipements modernes et d'industrie de hautes technologies, ainsi qu'en tant que centre des transports global, et s'efforcer de promouvoir la mise en œuvre des diverses tâches prioritaires afin de réaliser de nouvelles percées majeures dans l'accélération du développement de la région centrale.

D'après la réunion, il est nécessaire de mettre pleinement en valeur les avantages de la région en matière de ressources scientifiques et éducatives, d'adhérer à un développement axé sur l'innovation et de renforcer la recherche scientifique et technologique originale afin de réaliser des percées. Des efforts doivent être faits pour développer des forces productives de qualité nouvelle en accord avec les conditions locales, accélérer la construction d'un système industriel modernisé, stimuler le développement du secteur de l'économie réelle et augmenter sa compétitivité, ainsi que coordonner les efforts pour promouvoir la mise à niveau des industries traditionnelles tout en encourageant les industries émergentes et les industries du futur. Il convient de valoriser les avantages géographiques de la région pour développer un système d'infrastructures de transport modernisé et faciliter une circulation efficace, libre et fluide des facteurs, afin de mieux s'intégrer dans le nouveau modèle de développement et de le servir. Il faut faire avancer la conservation écologique et la protection de l'environnement, ainsi que le développement vert et à faible émission de carbone, et accélérer les efforts pour faire du centre du pays une belle région. Il est impératif de poursuivre le développement intégré des zones urbaines et rurales et de faire progresser la revitalisation rurale dans tous les domaines. Il faut également améliorer les capacités à assurer l'approvisionnement en céréales, en énergie et en autres ressources afin de favoriser une boucle de rétroaction positive entre le développement de haute qualité et la sécurité de haut niveau. Le Groupe dirigeant central pour le développement interrégional coordonné doit renforcer la coordination des efforts, définir de manière précise et concrète les différentes tâches et veiller à leur mise en œuvre systématique à l'aide d'une liste de contrôle détaillée. Les départements concernés doivent accroître leur soutien, tandis que les six provinces de la région centrale comprenant le Shanxi, l'Anhui, le Jiangxi, le Henan, le Hubei et le Hunan doivent assumer effectivement la responsabilité principale et former une forte synergie pour écrire un nouveau chapitre dans le décollage de la région centrale.

Selon la réunion, la prévention et le désamorçage des risques financiers constituent un défi majeur à relever afin de parvenir à un développement de haute qualité, car cela concerne la sécurité nationale, le développement global et la sécurité des biens de la population. Les dispositions d'essai visent à promouvoir davantage l'application intégrale d'une discipline rigoureuse dans les rangs du Parti dans le domaine financier, à renforcer effectivement la direction centralisée et unifiée du Comité central du PCC dans le travail financier et à faire en sorte que les autorités compétentes, les institutions financières, les autorités sectorielles ainsi que les comités locaux du Parti et les autorités gouvernementales locales s'acquittent de leurs tâches avec sérieux et que les cadres dirigeants à tous les échelons se fassent une idée juste de leurs performances politiques afin de bien accomplir les missions en matière de renforcement de la surveillance financière, de prévention et de désamorçage des risques financiers et de promotion du développement de haute qualité du secteur financier.

Selon la réunion, il faut mener à bien la mise en œuvre des dispositions d'essai, faire preuve de rigueur, avoir le courage de prendre le taureau par les cornes et de passer à l'action, afin d'envoyer un signal fort indiquant que tout contrevenant sera tenu pour responsable de manière vigoureuse, de sorte que la surveillance financière ait réellement "du mordant et du tranchant" et qu'une atmosphère de gestion stricte accompagnée d'une discipline et des mesures rigoureuses s'impose en permanence dans le secteur financier. Fin

Xi Jinping appelle à poursuivre la réforme pour stimuler la modernisation lors d'une inspection au Shandong

BEIJING, 26 mai (Xinhua) -- Le président chinois Xi Jinping, également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et président de la Commission militaire centrale, a souligné, lors d'une récente tournée d'inspection qu'il a effectuée au Shandong, que cette province devait mieux assumer son positionnement et son rôle de pilier dans le développement général du pays, et appliquer de manière intégrale, précise et globale, la nouvelle vision de développement. Il a exhorté la province à prendre comme force motrice la poursuite de l'approfondissement intégral de la réforme, à continuer à être à l'avant-garde pour servir le nouveau modèle de développement et à s'y intégrer, à jouer un rôle de pionnier dans l'amélioration de la capacité d'innovation dans le développement social et économique et à prendre la tête dans la préservation écologique et le développement de haute qualité du bassin du fleuve Jaune. Il a demandé au Shandong d'accélérer la construction d'une zone pilote de développement vert, bas carbone et de haute qualité, de devenir un centre d'ouverture de haut niveau et d'écrire un nouveau chapitre de la modernisation chinoise dans la province.

Du 22 au 24 mai, Xi Jinping, accompagné de Lin Wu, secrétaire du comité du Parti pour la province du Shandong, et de Zhou Naixiang, gouverneur du Shandong, s'est rendu dans les villes de Rizhao et de Jinan pour une tournée d'inspection.

Le 22 mai, dans l'après-midi, Xi Jinping a d'abord visité le port de Rizhao, une importante base de transit pour les énergies et les matières premières en vrac. Ces dernières années, le port a poursuivi un développement intelligent et vert, et a construit un quai longitudinal du terminal à conteneurs ouvert et entièrement automatisé. Xi Jinping a écouté une présentation sur le développement des ports du Shandong ainsi que sur la planification et l'aménagement du port de Rizhao, et a suivi le fonctionnement automatisé du terminal à conteneurs. Il a indiqué que le port de Rizhao, construit après le lancement de la politique de réforme et d'ouverture de la Chine, était devenu, au fil des années, une installation moderne grâce à l'innovation technologique dans sa modernisation. Durant ce processus, le port s'est non seulement hissé au premier rang national en termes de débit de fret, mais a également acquis une expérience précieuse dans la mise à niveau et la transformation des industries traditionnelles pour favoriser les forces productives de qualité nouvelle, ce qui mérite d'être salué. Au port, Xi Jinping a rencontré des scientifiques et techniciens, des opérateurs portuaires et des membres du personnel maritime. Il les a encouragés à continuer à redoubler d'efforts pour obtenir de plus grands progrès dans la gestion et l'exploitation du port de Rizhao.

Xi Jinping a ensuite visité une voie littorale verte à Rizhao. Ces dernières années, la ville de Rizhao a restauré des terrains côtiers dénudés et des rivages endommagés pour créer une voie verte d'environ 28 kilomètres sur la côte, offrant aux habitants locaux et touristes un excellent lieu de sport et de loisirs. Xi Jinping a écouté une présentation sur la construction de la voie verte, inspecté l'environnement écologique du littoral après la restauration et l'aménagement, et s'est renseigné sur les efforts visant à moderniser l'industrie culturelle et touristique locale et à améliorer la qualité de vie du peuple ainsi que sur les progrès obtenus à cet égard. De temps en temps, il a eu des conversations cordiales avec des habitants locaux et des touristes. Selon lui, la construction de la voie verte répond aux besoins des citoyens, ce qui en fait une initiative qui gagne le soutien de la population. Il a indiqué que l'objectif de promouvoir la modernisation chinoise était de rendre la vie de la population de plus en plus agréable. Plus l'environnement écologique s'améliore, plus la population ressent un sentiment de bonheur tangible, a-t-il poursuivi, appelant à travailler ensemble pour construire et protéger notre beau foyer.

Dans la matinée du 24 mai, Xi Jinping a écouté, à Jinan, les rapports d'activité présentés par le comité du Parti pour le Shandong et le gouvernement provincial du Shandong. Il a apprécié les résultats obtenus par la province dans divers domaines.

Selon Xi Jinping, le Shandong dispose d'un grand potentiel pour promouvoir l'intégration profonde de l'innovation scientifique et technologique et de l'innovation industrielle, faire émerger des forces productives de qualité nouvelle et améliorer le système industriel moderne. La province doit se concentrer sur les besoins stratégiques du pays, promouvoir de manière coordonnée la mise à niveau et la transformation des secteurs traditionnels, la création et le développement d'industries émergentes, ainsi que la planification proactive des industries du futur, libérer totalement le potentiel d'intégration de l'économie réelle et de l'économie numérique, et faire émerger des forces productives de qualité nouvelle en fonction des conditions locales. Il faut promouvoir vigoureusement la transition vers le modèle de développement écologique et bas carbone, faire avancer l'innovation scientifique et technique dans les industries vertes et de protection de l'environnement et stimuler le développement de ces industries. Le Shandong doit s'aligner étroitement sur la stratégie de développement coordonné interrégional et s'efforcer de devenir un pôle de croissance important pour l'économie de la région septentrionale. Il lui faut encore exploiter pleinement ses avantages uniques en tant que province riche en ressources marines, élaborer des stratégies sur l'océan en vue d'obtenir des opportunités de développement et construire un groupe de ports maritimes de classe mondiale afin de devenir un pôle de développement de l'économie maritime moderne.

Xi Jinping a souligné que le Shandong devait s'efforcer de jouer un rôle pionnier dans la poursuite de l'approfondissement de la réforme sur tous les plans ainsi que dans la promotion de l'ouverture de haut niveau sur l'extérieur. D'après lui, la province doit se concentrer sur la promotion de la modernisation chinoise, travailler dur pour résoudre les problèmes aigus qui entravent le développement de haute qualité, et déployer des efforts concrets pour améliorer les systèmes, perfectionner les mécanismes, stimuler la vitalité et donner de l'élan. Il lui faut également construire activement des corridors logistiques internationaux, être innovant dans la promotion de la coordination des zones de libre-échange, mener à bien la construction d'une zone de démonstration de l'ouverture institutionnelle, s'intégrer profondément dans le développement de haute qualité de l'initiative "la Ceinture et la Route", construire des plates-formes compétentes pour les échanges et la coopération internationaux majeurs et jouer un rôle important dans la facilitation de la "double circulation" des marchés intérieur et international.

Selon Xi Jinping, la province du Shandong est une base agricole et un important producteur de céréales ayant une grande responsabilité dans la garantie de la sécurité alimentaire nationale. Il est nécessaire pour la province d'approfondir le développement intégré des villes et des campagnes, de promouvoir sur tous les plans la revitalisation rurale, d'améliorer la qualité et l'effet de la planification des villages, de développer vigoureusement l'agriculture moderne, les industries disposant d'atouts locaux dans les campagnes et l'industrie de transformation des produits agricoles, d'étendre la chaîne industrielle et d'améliorer la chaîne de valeur. La province doit poursuivre l'aménagement des champs répondant à des critères élevés, améliorer la production et la qualité des céréales, et faire de la région un "grenier" de niveau supérieur. Il faut consolider et multiplier les résultats de la réduction de la pauvreté, élargir les voies vers la prospérité commune afin d'améliorer la rentabilité de l'agriculture, de faire augmenter les revenus des agriculteurs et de stimuler la vitalité des campagnes. Il faut adhérer à l'"expérience de Fengqiao" et la développer dans la nouvelle ère, veiller à ce que l'édification du Parti joue un rôle de guide dans la gouvernance à la base, renforcer la capacité des organisations de base du Parti à diriger la gouvernance à la base, améliorer la qualité des services publics dans les zones rurales, de sorte que l'harmonie et la stabilité soient consolidées dans les campagnes et que la population vive et travaille en paix.

D'après Xi Jinping, la province du Shandong doit assumer la mission culturelle de la nouvelle ère et jouer un rôle actif dans la promotion de la prospérité culturelle, la transformation de la Chine en une puissance culturelle et l'édification de la civilisation moderne de la nation chinoise. Selon lui, il nous faut renforcer la confiance dans notre culture, mettre pleinement en valeur le meilleur de la culture traditionnelle chinoise, poursuivre une transformation créative et un développement innovant, favoriser les échanges et l'inspiration mutuelle entre les civilisations et accroître le rayonnement de la culture chinoise par le biais de plates-formes telles que le Festival culturel international Confucius. Il est nécessaire de bien protéger les "ressources rouges" et d'en tirer profit, de faire rayonner l'esprit de Yimeng, de transmettre les gènes révolutionnaires de génération en génération. Il faut pratiquer les valeurs essentielles socialistes, continuer à approfondir l'édification de la civilisation spirituelle dans les zones urbaines et rurales, et faire évoluer les coutumes locales, de sorte que le concept de la civilisation moderne soit profondément enraciné dans les campagnes. Il est important de promouvoir l'essor de la culture et de l'industrie culturelle, d'innover dans l'exécution des projets culturels bénéficiant à tous, et de poursuivre la numérisation de la culture, de sorte que la culture socialiste avancée contribue à renforcer l'élan et la rentabilité du développement économique, ajoute du contenu et du charme au tourisme et aux loisirs, et apporte de l'énergie positive et de la vitalité aux zones urbaines et rurales.

Dans la poursuite de la modernisation chinoise, il faut absolument maintenir la direction du PCC et mener à bien l'édification du Parti, a souligné Xi Jinping. La campagne d'étude de la discipline du Parti lancée au sein du Parti étant une tâche prioritaire de l'édification du Parti de cette année, les organisations du Parti à tous les échelons doivent l'organiser soigneusement et veiller à sa mise en œuvre, de manière à obtenir des résultats concrets, a-t-il indiqué. D'après lui, il est nécessaire de poursuivre la campagne d'éducation visant à mettre les membres du Parti en garde contre la corruption, et de les inciter à étudier et à observer la discipline à travers des exemples typiques pour que le respect de la discipline et l'autodiscipline deviennent un comportement autonome quotidien. Il faut orienter les membres du Parti et les cadres pour qu'ils comprennent et appliquent intégralement la discipline du Parti, et les inciter à s'appliquer à leur travail, à oser assumer leurs missions, à faire preuve d'initiative et d'ardeur pour accomplir des exploits dignes de l'époque et de la confiance du peuple tout en respectant les règles et la discipline. Il faut saisir les opportunités offertes par la campagne d'étude de la discipline du Parti pour mener en profondeur la lutte contre le formalisme, afin d'alléger le fardeau des échelons de base et de créer un bon environnement de travail pour les cadres aux échelons de base.

Selon Xi Jinping, les comités du Parti et les gouvernements aux différents échelons doivent coordonner le développement et la sécurité, mener à bien le travail lié à la prévention et l'élimination des risques dans les domaines clés tels que les petites et moyennes institutions financières, les dettes des gouvernements locaux et l'immobilier, veiller à ce que chacun assume sa responsabilité en matière de sécurité au travail, prévenir les catastrophes naturelles comme les inondations et renforcer l'inspection et la rectification dans tous les secteurs en vue d'éliminer les risques et les dangers majeurs en matière de sécurité afin de se prémunir contre les malheurs et maintenir le seuil de la sécurité.

Cai Qi, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC et chef de la Direction générale du Comité central du PCC, a accompagné Xi Jinping durant sa visite.

Li Ganjie, He Lifeng et les responsables des départements centraux et des organismes d'État concernés ont également accompagné Xi Jinping lors de la visite.

Le 23 mai, dans la matinée, Xi Jinping a reçu en audience les cadres dirigeants à partir du grade de colonel des troupes stationnées à Jinan. Au nom du Comité central du Parti et de la Commission militaire centrale, il a adressé ses sincères salutations à tous les officiers et soldats des troupes stationnées à Jinan et a pris une photo de groupe avec les participants. Zhang Youxia était présent à l'événement. Fin

Xi Jinping préside un symposium, appelant à davantage de réformes centrées sur la modernisation chinoise

BEIJING, 25 mai (Xinhua) -- Le président chinois Xi Jinping, également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et président de la Commission militaire centrale, a présidé, dans l'après-midi du 23 mai, un symposium avec des représentants d'entreprises et d'experts à Jinan, dans la province du Shandong et a prononcé un discours important. Il a souligné que le 20e Congrès national du Parti avait établi un plan grandiose pour faire de la Chine un pays socialiste moderne sur tous les plans, et défini la tâche centrale consistant à promouvoir intégralement la montée en puissance du pays et le grand renouveau national grâce à la modernisation chinoise. Selon lui, pour continuer à approfondir sur tous les plans la réforme, il est nécessaire de concentrer nos efforts sur la promotion de la modernisation chinoise, de mettre l'accent sur les domaines prioritaires de la réforme, de nous en tenir à nos orientations de valeur, de faire grand cas de la méthodologie et d'insuffler un nouvel élan à la réalisation de notre tâche centrale et de nos objectifs stratégiques.

Wang Huning, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC et président du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois, et Cai Qi, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC et directeur de la Direction générale du Comité central du PCC, étaient présents au symposium.

Lors du symposium, neuf représentants d'entreprises et d'experts ont pris la parole. Ils sont : Liu Mingsheng, président du conseil d'administration de State Power Investment Corporation (SPIC) et secrétaire du groupe dirigeant du Parti pour SPIC, Zuo Ding, président du conseil d'administration de Shenzhen Capital Group (SCGC) et secrétaire du comité du Parti pour SCGC, Ding Shizhong, président du conseil d'administration d'ANTA Sports Products Limited, Xu Guanju, président du conseil d'administration de Zhejiang Transfar Group Co., Ltd., Xu Daquan, président de Bosch (China) Investment Ltd., Victor K. Fung, président de Hong Kong Fung Group, Zhou Qiren, professeur de l'Institut national de développement de l'Université de Pékin, Huang Hanquan, directeur de l'Académie de recherche macroéconomique de Chine et Zhang Bin, vice-directeur de l'Institut d'économie et de politique mondiales de l'Académie des sciences sociales de Chine. Ils ont présenté des suggestions et propositions sur l'approfondissement de la réforme du système de l'électricité, le développement de l'investissement en capital-risque, la modernisation des industries traditionnelles à l'aide de technologies, la mise en place d'un système de gouvernance des entreprises privées, l'amélioration de l'environnement des affaires pour les entreprises à capitaux étrangers, la promotion d'une meilleure intégration de Hong Kong dans le nouveau modèle de développement, le renforcement du sentiment de satisfaction des masses populaires, la poursuite du développement intégré des villes et des campagnes et l'amélioration du système de gouvernance macroéconomique. Au cours des discussions, Xi Jinping a eu des échanges approfondis avec les participants au symposium dans une ambiance chaleureuse et animée.

Après avoir écouté tous les intervenants, Xi Jinping a prononcé un discours important. Selon lui, le Comité central du Parti mène toujours des recherches approfondies et sollicite largement les avis de différentes parties avant de prendre des décisions majeures et d'élaborer des documents importants, ce qui est une approche constante et une bonne tradition de notre Parti. Il a exhorté les départements concernés à étudier et absorber sérieusement les avis et suggestions sur l'approfondissement de la réforme dans tous les domaines présentés par les participants au symposium.

La réforme est la force motrice du développement, a souligné Xi Jinping. Il a noté que pour approfondir davantage la réforme sur tous les fronts, les efforts doivent se concentrer sur les objectifs primordiaux que sont l'amélioration et le développement du système socialiste à la chinoise, et la promotion de la modernisation du système de gouvernance et de la capacité de gouvernance de la Chine. Selon lui, il faut concentrer les efforts sur la promotion de la modernisation chinoise, s'en tenir à la combinaison des approches axées sur les objectifs et sur les problèmes, aborder les problèmes directement et s'efforcer de les résoudre. Il est également impératif de prendre des mesures résolues pour supprimer les barrières idéologiques et institutionnelles qui entravent la progression de la modernisation chinoise, et de redoubler d'efforts pour s'attaquer aux défis institutionnels et aux problèmes structurels profondément enracinés afin d'injecter en permanence un fort élan à la modernisation chinoise et d'y fournir de solides garanties institutionnelles.

Selon Xi Jinping, afin d'approfondir davantage la réforme dans tous les domaines, il faut saisir les contradictions principales et leurs aspects principaux. Il est nécessaire d'adhérer au système économique fondamental de la Chine et de le développer, de construire un système d'économie de marché socialiste de haut niveau, d'améliorer le système de gouvernance macroéconomique, de promouvoir les régimes et mécanismes permettant de réaliser un développement de haute qualité, de perfectionner les régimes et mécanismes de soutien à l'innovation sur tous les plans et au développement intégré des villes et des campagnes. Il faut également libérer et développer davantage les forces productives sociales, renforcer la vitalité sociale et promouvoir une meilleure adéquation entre les rapports de production et les forces productives, ainsi qu'entre la superstructure et la base économique. D'après lui, la réforme du système économique doit commencer par répondre aux besoins réalistes et s'attaquer aux questions les plus urgentes, et doit faire progresser l'innovation théorique et institutionnelle dans le processus de résolution des problèmes pratiques. Les réformes dans d'autres domaines doivent également se concentrer sur les questions globales et stratégiques dans l'élaboration des mesures afin de saisir la clé des questions et d'atteindre les objectifs de réforme.

D'après Xi Jinping, l'aspiration du peuple chinois à une vie meilleure est l'objectif que nous nous efforçons d'atteindre, et le but ultime de l'avancement de la réforme et de la promotion du développement est d'améliorer le niveau de vie du peuple. Selon lui, il faut planifier et promouvoir la réforme à partir des intérêts généraux, fondamentaux et à long terme du peuple, suivre la ligne de masse du Parti dans la nouvelle ère, identifier les domaines clés dans la réforme et réaliser des percées conformément aux préoccupations et aux aspirations urgentes du grand public en matière d'emploi, d'augmentation des revenus, d'éducation, de soins de santé, de logement, de services du gouvernement, de garde d'enfants, de soins aux personnes âgées, ainsi que de sécurité des personnes et des biens. Il convient de lancer davantage de mesures de réforme pour résoudre les problèmes qui préoccupent les masses populaires et répondre à leurs attentes, et de mener davantage d'actions concrètes qui sont bénéfiques au bien-être du peuple, appréciées par lui et répondent à ses aspirations, de manière à renforcer le sentiment de satisfaction, de bonheur et de sécurité de la population grâce à la réforme.

Selon Xi Jinping, les réformes impliquent à la fois des destructions et des constructions. Si elles sont bien conduites, elles produiront de bons résultats avec peu d'efforts. Sinon, elles nécessiteront plus d'efforts pour des résultats moindres, voire des effets négatifs. Il est important de savoir innover tout en maintenant les principes fondamentaux. Peu importe comment et où va la réforme, certaines "choses fondamentales" ne doivent pas être compromises, en particulier le maintien de la direction globale du Parti, l'adhésion au marxisme, la poursuite de la voie du socialisme à la chinoise et le maintien de la dictature démocratique populaire. En même temps, il faut oser innover et faire du bon travail en réformant ce qui doit et pourra être réformé, et poursuivre les efforts une fois que la bonne voie est trouvée. Pour faire progresser la réforme, il est impératif d'accorder plus d'attention à l'intégration systématique des mesures, de planifier et promouvoir la réforme en tenant compte de l'intérêt général et en adoptant une pensée systémique, de mieux coordonner les diverses mesures de réforme, et de veiller à ce que les mesures de réforme dans tous les domaines et sur tous les plans aillent dans le même sens et produisent une synergie forte, afin d'améliorer leur efficacité globale et d'éviter qu'elles se contredisent et s'entravent mutuellement. Il est d'autant plus important de mieux planifier une réforme que de veiller à son exécution. Il nous faut donc mettre en pratique la réforme avec un esprit de ténacité, faire preuve d'initiative et de prudence, identifier les priorités de la réforme et prendre au moment opportun des mesures à l'intensité et à l'efficacité optimales et faire de notre mieux dans l'application tout en évitant de nous écarter de la réalité.

Li Ganjie et He Lifeng ont assisté au symposium. Les responsables des départements centraux et des organismes d'Etat concernés, les responsables de la province du Shandong, des représentants d'entreprises publiques, privées, à capitaux étrangers et à capitaux de Hong Kong, de Macao et de Taiwan, des représentants d'entreprises "petits géants" spécialisées, expertes, uniques et novatrices, des représentants d'entrepreneurs individuels, ainsi que des représentants d'experts et d'universitaires, étaient également présents. Fin

Xi Jinping met l'accent sur l'amélioration des systèmes touristiques modernes et la construction d'un secteur du tourisme fort

BEIJING, 20 mai (Xinhua) -- Le président chinois, Xi Jinping, également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et président de la Commission militaire centrale, a récemment émis une instruction importante sur le travail lié au secteur du tourisme. Dans son instruction, M. Xi a indiqué que depuis le lancement de la politique de réforme et d'ouverture, notamment depuis le 18e Congrès national du Parti, le développement de l'industrie touristique de la Chine était entré dans une voie rapide, le pays étant devenu le plus grand marché du tourisme intérieur au monde, la plus grande source de touristes internationaux ainsi qu'une destination de premier plan. Autrefois petit et fragile, le secteur du tourisme chinois s'est agrandi et s'est renforcé de jour en jour pour devenir aujourd'hui un secteur pilier stratégique, émergent et ayant des caractéristiques distinctives de l'époque, qui améliore le bien-être et le sentiment de bonheur du peuple. La Chine a tracé avec succès une voie de développement touristique dotée de ses propres caractéristiques.

Selon M. Xi, dans la nouvelle marche de la nouvelle ère, le développement du tourisme est confronté à de nouvelles opportunités et à de nouveaux défis. Il est impératif d'adhérer à la pensée sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère, de mettre en œuvre de manière intégrale, précise et globale la nouvelle vision de développement, de savoir innover tout en maintenant les principes fondamentaux, d'améliorer à la fois la qualité et l'efficacité, de promouvoir le développement intégré, de mieux coordonner le gouvernement et le marché, l'offre et la demande, la protection et l'exploitation, les marchés nationaux et internationaux, le développement et la sécurité, de se focaliser sur l'amélioration des systèmes touristiques modernes, et d'accélérer la transformation de la Chine en un pays fort en matière de tourisme, de sorte que le secteur du tourisme contribue davantage à garantir une meilleure vie à la population, à promouvoir le développement économique, à construire un foyer spirituel, à mettre en valeur l'image de la Chine et à favoriser l'inspiration mutuelle entre différentes civilisations. Les autorités locales et les services gouvernementaux doivent renforcer par des actions concrètes le sens des responsabilités et de la mission, améliorer la coordination et la répartition des fonctions, et assurer une application efficace des politiques afin de réaliser un développement de haute qualité et durable de l'industrie touristique.

La réunion nationale sur le développement du secteur touristique s'est tenue le 17 mai à Beijing. Lors de la réunion, Li Shulei, membre du Bureau politique du Comité central du PCC et chef du Département de l'information du Comité central du PCC, a transmis l'instruction importante de M. Xi et a prononcé un discours. Exhortant à des efforts pour étudier et mettre en œuvre l'instruction et les remarques importantes de M. Xi sur le développement du secteur du tourisme, M. Li a souligné qu'il fallait promouvoir le tourisme par la culture, valoriser la culture par le tourisme et tracer une voie de développement touristique dotée de ses propres caractéristiques. Selon lui, il faut promouvoir le développement de haute qualité du tourisme et accélérer la construction d'un pays fort en matière de tourisme ; il est nécessaire de renforcer la planification systématique et la disposition scientifique, et de protéger le patrimoine culturel et les ressources écologiques ; il faut également améliorer le niveau de l'offre et la qualité des services, approfondir les échanges et la coopération touristiques internationaux et ouvrir sans cesse de nouveaux horizons pour le développement du tourisme.

La conseillère d'Etat Shen Yiqin a présidé la réunion et prononcé un discours de clôture.

Des responsables du ministère de la Culture et du Tourisme, du ministère des Affaires étrangères, du ministère des Ressources naturelles, du ministère des Transports, du Heilongjiang, du Zhejiang, du Hunan et du Guizhou ont pris la parole lors de la réunion.

Des responsables des provinces, régions autonomes, municipalités relevant directement de l'autorité centrale, municipalités au niveau sous-provincial, et du Corps de production et de construction du Xinjiang, des responsables des départements centraux, organismes d'Etat, et de certaines entreprises publiques clés, ainsi que des responsables des associations et des entreprises de l'industrie culturelle et touristique concernées ont assisté à la réunion. Fin

Texte intégral de l'allocution de Xi Jinping à la clôture de la sixième réunion du Conseil d'entreprises sino-français

(Xinhua/Xie Huanchi)

PARIS, 7 mai (Xinhua) -- Le président chinois Xi Jinping a prononcé lundi un discours lors de la cérémonie de clôture de la sixième réunion du Conseil d'entreprises sino-français.

Voici le texte intégral de son allocution :

 

Inaugurer de belles perspectives pour

une ère nouvelle de la coopération sino-française

 

Allocution de Monsieur Xi Jinping

Président de la République populaire de Chine

à la clôture de la sixième réunion du Conseil d'entreprises sino-français

 

Paris, le 6 mai 2024

 

Monsieur le président Emmanuel Macron,

Mesdames et Messieurs les entrepreneurs chinois et français,

Mesdames et Messieurs,

Chers amis,

 

C'est un grand plaisir pour moi d'assister une nouvelle fois en un an au Conseil d'entreprises sino-français avec le Président Emmanuel Macron, et de rencontrer les amis anciens et nouveaux des milieux d'affaires des deux pays, à l'occasion de cette nouvelle visite que j'effectue cinq ans après à Paris. Tout d'abord, je tiens à vous adresser mes salutations cordiales et à souhaiter le plein succès de la sixième réunion du Conseil d'entreprises sino-français.

Cette année marque le soixantième anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la France. Dans le calendrier traditionnel chinois, soixante ans représentent l'accomplissement d'un cycle et l'occasion d'ouvrir de nouvelles perspectives.

Depuis soixante ans, nous sommes des amis sincères. Nos deux pays restent attachés à l'esprit présidant à l'établissement de nos relations diplomatiques, marqué par l'indépendance, la compréhension mutuelle, la clairvoyance et le bénéfice partagé. En parcourant un chemin exceptionnel, nous avons établi un partenariat global stratégique étroit et solide, et nos relations sont toujours à l'avant-garde des relations entre la Chine et les pays occidentaux, donnant l'exemple du renforcement mutuel et des progrès communs entre pays aux cultures, aux systèmes et aux stades de développement différents. L'amitié sino-française apporte des bénéfices non seulement à nos deux peuples, mais aussi aux peuples du monde.

Depuis soixante ans, nous sommes des partenaires mutuellement bénéfiques. Le commerce bilatéral et l'investissement dans les deux sens ont connu un développement vigoureux. Le volume commercial bilatéral est près de 800 fois plus important que celui réalisé au lendemain de l'établissement de nos relations diplomatiques pour atteindre 78,9 milliards de dollars américains. L'investissement dans les deux sens a dépassé plus de 26 milliards de dollars américains. Plus de 2.000 entreprises françaises se sont implantées sur le marché chinois. La Chine est aujourd'hui le premier partenaire commercial de la France en dehors de l'Union européenne, et la France, le principal partenaire commercial de la Chine au sein de l'UE. La centrale nucléaire de la baie de Daya et la chaîne d'assemblage de l'Airbus A320 à Tianjin sont parmi les nombreux projets phares de la coopération sino-française mutuellement avantageuse. Des efforts énergiques sont également déployés pour élargir notre coopération dans les domaines émergents comme le développement vert et à faible taux d'émissions de carbone, l'économie numérique et le commerce électronique transfrontalier. Après soixante ans de développement, les économies chinoise et française sont étroitement liées et fortement interdépendantes.

Mesdames et Messieurs,

Chers amis,

Situées aux deux extrémités du continent eurasiatique, la Chine et la France sont des représentantes par excellence des civilisations orientale et occidentale. Entre nos deux pays, il n'y a pas de contradictions géopolitiques, ni de conflits d'intérêts fondamentaux. Nous nous attachons à l'esprit d'indépendance, éprouvons une admiration mutuelle pour la culture splendide de l'un et de l'autre, et développons une coopération pragmatique basée sur des intérêts partagés. Nous avons, hier comme aujourd'hui, toutes les raisons de bâtir des relations fructueuses. A la nouvelle croisée des chemins du progrès de l'humanité et face aux transformations inédites depuis un siècle dans le monde, la Chine travaillera avec la France à intensifier les échanges et la coopération sur tous les plans pour porter les relations bilatérales à une nouvelle hauteur et les faire prospérer davantage.

-- A l'avenir, nous travaillerons avec la France à enrichir le volet économique et commercial du partenariat global stratégique sino-français. La France, l'un des premiers pays à participer au processus de réforme et d'ouverture de la Chine, a contribué à la modernisation chinoise et en a également bénéficié. L'amitié s'approfondit grâce aux échanges continus et à une coopération renforcée. Nous considérons toujours la France comme un partenaire de coopération privilégié et fiable, et travaillons à élargir et à approfondir les relations économiques et commerciales sino-françaises et à faire émerger de nouveaux domaines, de nouveaux modèles et de nouveaux pôles de croissance pour la coopération bilatérale. La partie chinoise continuera de valoriser pleinement le mécanisme de coordination rapide sur toute la chaîne intitulée "de la ferme française à la table chinoise", pour faire découvrir aux consommateurs chinois des fromages, des jambons, des vins et d'autres produits agricoles français de qualité. La partie chinoise a décidé de prolonger jusqu'à fin 2025 la politique de l'exemption de visa de court séjour pour les ressortissants de douze pays, dont la France, ce qui permettra de renforcer la mobilité humaine entre les deux pays.

-- A l'avenir, nous travaillerons avec la France à promouvoir la coopération mutuellement bénéfique entre la Chine et l'UE. Ces dernières sont deux forces majeures pour promouvoir un monde multipolaire, deux grands marchés pour soutenir la mondialisation et deux grandes civilisations pour favoriser la diversité. Leurs relations sont essentielles à la paix, à la stabilité et à la prospérité dans le monde. Les deux parties doivent s'en tenir à l'essence même de leur partenariat global stratégique, continuer de renforcer la confiance politique mutuelle, écarter les perturbations de tout genre et s'opposer ensemble à ce que les questions économiques et commerciales soient politisées, abordées sous le prisme idéologique ou traitées avec un usage abusif de la notion de sécurité. Nous espérons que la partie européenne travaillera dans le même sens que nous pour renforcer la compréhension par le dialogue, résoudre les divergences par la coopération et prévenir les risques par la confiance mutuelle, afin que la Chine et l'UE deviennent l'une pour l'autre des partenaires clés dans la coopération économique et commerciale, des partenaires prioritaires dans la coopération scientifique et technologique, et des partenaires fiables dans la coopération sur les chaînes industrielles et d'approvisionnement. La Chine élargira de façon autonome l'ouverture du secteur des services, y compris des télécommunications et de la santé, et ouvrira encore davantage son marché afin de créer plus de possibilités pour les entreprises françaises et européennes ainsi que pour celles du monde entier.

-- A l'avenir, nous travaillerons avec la France à relever les défis planétaires. Le monde d'aujourd'hui est confronté à un déficit croissant de paix, de développement, de sécurité et de gouvernance. Grands pays indépendants et membres permanents du Conseil de Sécurité de l'ONU, la Chine et la France doivent assumer leurs responsabilités et leurs missions, répondre aux incertitudes du monde par la stabilité de leurs relations et renforcer leur coordination au sein de l'ONU, de sorte à jouer un plus grand rôle d'orientation et d'appui dans la gouvernance mondiale et à favoriser l'avènement d'un monde multipolaire égal et ordonné. Elles doivent porter le véritable multilatéralisme, promouvoir sur tous les plans et en profondeur la réforme de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), préserver l'autorité et l'efficacité du système commercial multilatéral centré sur l'OMC, faire avancer la construction d'une économie mondiale ouverte et favoriser une mondialisation économique bénéfique pour tous et inclusive. Elles doivent travailler à bâtir une synergie au sein de la communauté internationale pour poursuivre les objectifs et dans le cadre de principes fixés par la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques et l'Accord de Paris, répondre activement au changement climatique, faire avancer le processus mondial de la conservation de la biodiversité et protéger ensemble la planète Terre, notre foyer commun.

Mesdames et Messieurs,

Chers amis,

La réforme et l'ouverture, une entreprise tout à fait remarquable, sont les caractéristiques de la Chine contemporaine. A l'heure actuelle, la Chine œuvre à promouvoir par son ouverture de haut niveau la réforme en profondeur et le développement de qualité, à réaliser la transformation et la montée en gamme des secteurs traditionnels, à favoriser l'essor des secteurs émergents, à planifier le développement des secteurs d'avenir et à accélérer le développement des forces productives de nouvelle qualité. Nous envisageons et prenons des mesures importantes visant à approfondir davantage la réforme sur tous les plans et travaillons à élargir à pas assurés l'ouverture institutionnelle, à ouvrir davantage l'accès à notre marché et à raccourcir la liste négative pour les investisseurs étrangers. Tout cela offrira à la France et aux autres pays du monde un plus grand espace de marché et de plus vastes possibilités de coopération mutuellement bénéfique. Soyez les bienvenus à participer au processus de modernisation de la Chine et à partager avec nous les possibilités générées par le développement chinois.

Mesdames et Messieurs,

Chers amis,

Dans moins de trois mois, la France accueillera les JO de Paris de 2024 sur les belles rives de la Seine. Les Jeux olympiques sont un symbole de solidarité, d'amitié et d'inspiration mutuelle entre les civilisations. A nous de poursuivre l'engagement initial de l'établissement des relations diplomatiques sino-françaises, de faire rayonner notre amitié traditionnelle et de traduire en actes la devise olympique "plus vite, plus haut, plus fort - ensemble", en vue d'ouvrir une nouvelle ère pour la coopération sino-française et d'écrire un nouveau chapitre de la communauté de destin pour l'humanité.

Je vous remercie. Fin

Texte intégral de la tribune signée de Xi Jinping dans un journal français

PARIS, 5 mai (Xinhua) -- Une tribune signée du président chinois Xi Jinping intitulée "Faire rayonner l'esprit présidant à l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la France et promouvoir ensemble la paix et le développement dans le monde" a été publiée dimanche par le journal français, Le Figaro.

Voici le texte intégral de la tribune :

Faire rayonner l'esprit présidant à l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la France et promouvoir ensemble la paix et le développement dans le monde

Xi Jinping, président de la République populaire de Chine

J'ai le grand plaisir d'effectuer, à l'invitation du Président Emmanuel Macron, ma troisième visite d'Etat en France.

Pour les Chinois, la France a un charme unique. C'est le berceau de tant de grands philosophes, écrivains et artistes qui ont inspiré l'humanité. Il y a plus de 150 ans, des Français ont participé au développement de la construction navale au Fujian et à la création de l'Ecole navale du Fujian. La France a été l'un des premiers pays à accueillir des boursiers gouvernementaux chinois avant de recevoir sur son sol, il y a un siècle, de jeunes étudiants chinois, dont certains éminents ont apporté une contribution remarquable à la fondation et au développement de la Chine nouvelle. Et elle est le premier grand pays occidental à avoir établi avec la Chine nouvelle des relations diplomatiques au niveau d'ambassadeur.

En cette année 2024 qui revêt une signification particulière, je viens en France avec trois messages de la Chine.

- La Chine travaillera avec la France à faire rayonner l'esprit présidant à l'établissement de leurs relations diplomatiques pour valoriser les acquis et bâtir l'avenir des relations sino-françaises.

Cette année marque le soixantenaire des relations diplomatiques sino-françaises. Il y a 60 ans, le Général de Gaulle, avec une vision stratégique, a pris la décision d'établir des relations diplomatiques avec la Chine nouvelle, décision difficile tant elle exigeait l'esprit d'indépendance en pleine guerre froide, mais juste et visionnaire, comme les faits l'ont prouvé. L'action pionnière a jeté des ponts d'échanges entre l'Orient et l'Occident et fait évoluer les relations internationales vers le dialogue et la coopération.

Depuis 60 ans, les relations sino-françaises ont toujours su évoluer avec le temps. C'est avec la France, parmi tous les pays occidentaux, que la Chine a instauré le premier partenariat global stratégique et le premier dialogue stratégique institutionnalisé, lancé les premières coopérations en matière d'aéronautique, de nucléaire civil et en marchés tiers, et pris les initiatives de la création réciproque de centres culturels et des années croisées, qui ont joué un rôle d'orientation dans l'inspiration mutuelle entre les civilisations dans le monde. A cela s'ajoute aussi une coopération qui a permis la conclusion de l'Accord de Paris et du Cadre mondial de la biodiversité de Kunming-Montréal et grandement contribué à l'agenda climatique mondial.

L'Histoire est le meilleur professeur. Le monde d'aujourd'hui, loin d'être tranquille, fait face de nouveau à des risques multiples. Avec la France, nous entendons faire valoir l'esprit présidant à l'établissement de nos relations diplomatiques pour faire progresser sans cesse le partenariat global stratégique sino-français et apporter une nouvelle contribution au renforcement de la coopération dans le monde.

- La Chine élargira son ouverture de haut niveau pour approfondir sa coopération avec la France et les autres pays du monde.

Cette année marque le 75e anniversaire de la fondation de la Chine nouvelle. Depuis 75 ans, grâce au travail persévérant du peuple chinois tout entier, la Chine est passée d'un pays pauvre et arriéré à la deuxième économie mondiale, et a sorti de la pauvreté les plusieurs centaines de millions de ruraux, accomplissant par là un miracle dans les annales du développement de l'humanité. Son économie a enregistré une croissance de 5,2% en 2023 et vise pour 2024 une croissance d'environ 5%, et surtout, un développement de meilleure qualité. Elle restera un moteur de la croissance mondiale et offrira des opportunités à tous les pays.

Une expérience importante que la Chine a tirée de son développement est de poursuivre inébranlablement l'ouverture sur l'extérieur. Nous serons heureux d'avoir davantage de produits agricoles et cosmétiques français de qualité sur le marché chinois pour répondre à l'aspiration croissante à une vie meilleure. Nous souhaitons la bienvenue aux entreprises françaises et d'autres pays et pour ce faire, nous avons ouvert complètement le marché pour l'industrie manufacturière et accélérerons l'assouplissement de l'accès au marché en faveur du secteur des services tels que les télécommunications et la santé. Nous avons accordé l'exemption de visa pour un séjour de 15 jours aux titulaires de passeports ordinaires de la France et de plusieurs autres pays, et mis en place de nouvelles mesures pour faciliter les visites touristiques et le paiement des étrangers en Chine.

L'ouverture sur l'extérieur de la Chine consiste également à encourager les entreprises chinoises à se développer à l'international. Actuellement, la France est engagée dans une réindustrialisation basée sur le développement vert et l'innovation, et la Chine accélère le développement des forces productives de nouvelle qualité, ce qui permet aux deux parties d'approfondir leur coopération en matière d'innovation pour promouvoir le développement vert. C'est déjà le cas d'un certain nombre d'entreprises chinoises qui ont installé des usines de batterie en France. Le gouvernement chinois soutient davantage d'entreprises chinoises dans leur investissement sur l'Hexagone et espère que la France leur offrira un climat d'affaires juste et équitable.

- La Chine travaillera avec la France à renforcer la communication et la coordination pour préserver la paix et la stabilité dans le monde.

Cette année marque le 70e anniversaire des Cinq Principes de la Coexistence pacifique. En 1954, le Premier Ministre Zhou Enlai les a avancés pour la première fois : le respect mutuel de la souveraineté et de l'intégrité territoriale, la non-agression mutuelle, la non-ingérence mutuelle dans les affaires intérieures, l'égalité et le bénéfice mutuel, et la coexistence pacifique. Depuis 70 ans, ces principes sont largement acceptés et reconnus par les différents pays et sont aujourd'hui des normes importantes régissant les relations internationales contemporaines.

La Chine applique fidèlement ces principes. Depuis la fondation de la Chine nouvelle il y a plus de 70 ans, elle n'a jamais déclenché de guerre ni occupé un seul pouce de terre d'autrui. Elle est le seul pays au monde à avoir inscrit dans sa Constitution l'attachement au développement pacifique, et le seul parmi les grands pays dotés d'armes nucléaires à s'être engagé à ne pas y recourir en premier.

Ces dernières années, j'ai avancé l'Initiative pour le développement mondial, l'Initiative pour la sécurité mondiale et l'Initiative pour la civilisation mondiale, qui apportent la proposition chinoise à l'amélioration de la gouvernance mondiale et à la réponse aux enjeux de développement de l'humanité, et bénéficient du soutien de plus de 100 pays et organisations internationales.

Nous comprenons le bouleversement qu'engendre la crise ukrainienne pour les Européens. La Chine n'est pas à l'origine de cette crise, et elle n'y est pas non plus partie ou participant. Mais, nous avons toujours joué un rôle constructif pour favoriser un règlement pacifique. A plusieurs occasions, j'ai appelé à observer les buts et principes de la Charte des Nations Unies, à respecter la souveraineté et l'intégrité territoriale de tous les pays, et à prendre en compte les préoccupations sécuritaires légitimes des différentes parties, et insisté sur l'impératif de ne pas utiliser d'armes nucléaires ni de mener de guerre nucléaire. Nous avons fourni à l'Ukraine des aides humanitaires, et notre envoyé spécial a fait plusieurs déplacements dans les pays concernés. Plus la crise persiste, plus l'Europe et le monde en pâtissent. Nous espérons que la paix et la stabilité reviendront rapidement en Europe, et entendons œuvrer avec la France et toute la communauté internationale à trouver de bonnes pistes pour résoudre la crise.

Le conflit palestino-israélien est aussi un sujet qui nous préoccupe. La solution fondamentale est la création d'un Etat palestinien indépendant. Comme l'Histoire l'a démontré à maintes reprises, les instabilités persistantes s'expliquent au fond par l'absence d'une mise en œuvre effective des résolutions des Nations Unies, l'érosion incessante du fondement de la "solution à deux Etats" et la déviation du processus de paix du Moyen-Orient. La Chine et la France partagent un large consensus sur la question palestino-israélienne. Nous devons renforcer notre coopération pour contribuer au retour de la paix au Moyen-Orient.

Confucius disait : "Le sage cultive l'harmonie dans la diversité et se tient dans le juste milieu sans incliner d'un côté ou de l'autre. Que sa fermeté est courageuse ! " Romain Rolland écrivait : "N'avoir plus à penser par soi-même, se laisser diriger... Cette abdication, c'est le noyau de tout le mal. " Nous sommes deux grands pays attachés à l'esprit d'indépendance. Depuis de longs siècles, nous avons toujours su dégager une énergie prodigieuse pour influer sur le cours du monde à chaque fois que nous sommes ensemble. Aujourd'hui, à une nouvelle croisée des chemins historique, nous sommes sur un nouveau point de départ. A nous de travailler ensemble pour que les relations sino-françaises remportent de plus grands succès au bénéfice de nos deux pays et du monde entier. Fin

Xi Jinping préside une réunion du Bureau politique du Comité central du PCC décidant la convocation de la troisième session plénière du XXe Comité central du PCC

BEIJING, 2 mai (Xinhua) -- Le Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) a tenu une réunion le 30 avril et a décidé de convoquer la troisième session plénière du XXe Comité central du PCC à Beijing en juillet de cette année. L'agenda principal de la session est que le Bureau politique rendra compte de son travail au Comité central, et que la session étudiera les questions concernant l'approfondissement intégral de la réforme et l'avancement de la modernisation chinoise. La réunion a également analysé la situation et le travail économiques actuels et délibéré sur « Les avis sur les politiques et les mesures pour faire progresser continuellement le développement intégré de qualité du Delta du Changjiang ». Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du PCC, a présidé la réunion.

Selon la réunion, la réforme et l'ouverture constituent une « arme magique » qui a permis au Parti et au peuple d'avancer à grands pas pour rester en phase avec le temps. Alors que les périodes actuelle et future sont importantes pour construire un pays fort et réaliser le renouveau national sur tous les fronts grâce à une voie chinoise vers la modernisation, la réforme de la Chine doit se poursuivre face aux situations internationale et nationale complexes, au nouveau cycle de révolution scientifique et technologique et de changements industriels, ainsi qu'à la nouvelle anticipation du peuple. L'approfondissement de la réforme est essentiel pour maintenir et améliorer le système socialiste aux caractéristiques chinoises, pour moderniser le système et la capacité de gouvernance de la Chine, pour mettre en œuvre la nouvelle philosophie de développement afin de mieux s'adapter à l'évolution de la principale contradiction à laquelle est confrontée la société chinoise, pour s'assurer que l'ensemble du peuple partage les bénéfices de la modernisation de manière plus complète et plus équitable, pour relever les principaux risques et défis, pour gagner l'initiative stratégique dans la concurrence internationale de plus en plus féroce et construire un parti marxiste plus fort. L'ensemble du Parti doit mettre la réforme dans une position plus importante et approfondir la réforme à tous égards, en se concentrant sur la promotion de la modernisation chinoise.

D’après la réunion, l'approfondissement de la réforme à tous égards doit suivre le marxisme-léninisme, la pensée de Mao Zedong, la théorie de Deng Xiaoping, la pensée importante de la « Triple Représentation » et le concept de développement scientifique. Il faut mettre en œuvre de manière complète la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère, étudier et appliquer de manière approfondie la série de nouvelles idées, opinions et affirmations du secrétaire général Xi Jinping sur l'approfondissement de la réforme, appliquer de façon précise et intégrale la nouvelle vision du développement, suivre le principe général dit « aller de l’avant à pas assurés », libérer davantage l'esprit, développer les forces productives sociales, renforcer la vitalité sociale, conserver une vue d’ensemble sur la situation nationale et internationale, faire progresser de façon synergique les dispositions d’ensemble du « Plan global en cinq axes » et les dispositions stratégiques des « Quatre Intégralités ». La poursuite de la réforme intégrale doit être guidée par la réforme du système économique, avec l'avancement de l'égalité et de la justice sociales, et l'amélioration du bien-être du peuple comme point de départ et objectif final. Il faut davantage se concentrer sur l'intégration des systèmes, la prise en compte des priorités et l'obtention de résultats concrets, afin de promouvoir une meilleure compatibilité entre les relations de production et les forces productives, la superstructure et l’infrastructure économique, la capacité de gouvernance de l’État et le développement social, et de fournir une force motrice puissante et des garanties institutionnelles pour la modernisation chinoise.

La réunion a mis en lumière que cette année, sous la direction du Comité central du Parti rassemblé autour de Xi Jinping, toutes les régions et tous les départements avaient redoublé d'efforts pour stimuler l'économie, consolidant et renforçant l'élan de la reprise économique. Les indicateurs positifs de l'activité économique ont augmenté, le dynamisme s'est accru, les prévisions sociales se sont améliorées et le développement de haute qualité a été activement promu, démontrant une croissance rapide, une optimisation structurelle et une amélioration globale de la qualité et de l'efficacité économiques. En résumé, l'économie a connu un excellent début.

La réunion a également mis en exergue que la poursuite du rebond économique et de son amélioration faisait face à de nombreux défis, en particulier une demande effective encore insuffisante, une pression accrue sur les opérations commerciales, une augmentation des risques cachés dans des domaines clés, un cycle intérieur insuffisamment régulé et une complexification de l'environnement extérieur, marquée par une incertitude croissante. Cependant, il est essentiel de reconnaître que les bases économiques de la Chine demeurent solides, bénéficiant de nombreux atouts, d'une résilience notable, d'un potentiel considérable et d'un solide élan initial. Ces éléments constituent les fondements du fonctionnement économique actuel, et renforcer la confiance est crucial pour poursuivre nos efforts en matière de développement économique.

La réunion a souligné l'importance d'appliquer avec diligence l'esprit de la Conférence centrale sur le travail économique et celui des « deux Assemblées nationales », tout en s'engageant pleinement dans la quête du progrès et en préservant la stabilité. Il est essentiel d'adopter de manière complète et précise le nouveau concept de développement, tout en accélérant la construction d'un nouveau mode de développement. Des efforts soutenus doivent être déployés pour promouvoir un développement de haute qualité, en maintenant une dynamique constante et en évitant le relâchement. En outre, il est crucial de maintenir et de renforcer la bonne tendance de la reprise économique.

La réunion a souligné l'importance de mettre en œuvre de manière efficace et anticipée les politiques macroéconomiques déjà établies, notamment une politique fiscale proactive et une politique monétaire prudente. Il est impératif d'émettre et d'utiliser judicieusement les emprunts spéciaux d’État à très long terme dès que possible, d'accélérer les progrès dans leur émission et leur utilisation, tout en maintenant le niveau de dépenses budgétaires nécessaire pour que les « Trois Garanties » (protéger les moyens de subsistance de base, les salaires et les frais de fonctionnement) soient déployées en totalité et en temps voulu. Les outils politiques, tels que les taux d'intérêt et les ratios de réserves obligatoires, doivent être utilisés de manière flexible pour renforcer le soutien à l'économie réelle et réduire le coût global du financement social. Il est primordial d'évaluer avec précision la cohérence de l'orientation de la politique macroéconomique et de renforcer la gestion des attentes. Il est également important de stimuler la demande intérieure en implémentant des programmes d'action pour le renouvellement à grande échelle des équipements et pour encourager l'échange de biens de consommation usagés contre de nouveaux. Il convient de développer davantage de scénarios de consommation afin de mieux répondre aux besoins diversifiés et de haute qualité de la population. Par ailleurs, il est nécessaire de promouvoir une nouvelle urbanisation centrée sur les individus et de libérer continuellement le potentiel de consommation et d'investissement. La mise en œuvre d'un nouveau mécanisme de coopération entre le gouvernement et le capital social est indispensable pour stimuler pleinement la vitalité de l'investissement privé.

La réunion a souligné la nécessité de développer des forces productives de qualité nouvelle adaptées aux conditions locales. Il est nécessaire de renforcer la mise en place des forces stratégiques nationales en matière de technologie, de cultiver et de développer les industries émergentes, de planifier en amont la construction des industries futures, et d'utiliser des technologies avancées pour permettre la transformation et la mise à niveau des industries traditionnelles. Il est également important de promouvoir le développement de l'investissement à risque et de renforcer le « capital patient ».

La réunion a souligné la nécessité de poursuivre résolument la réforme et l'ouverture, de construire un marché national unifié, et d'améliorer le système de base de l'économie de marché. Il convient de promouvoir activement le commerce des produits intermédiaires, le commerce des services, le commerce numérique, les exportations de commerce électronique transfrontalier, de soutenir les entreprises privées dans leur expansion sur les marchés étrangers, et d'intensifier les efforts pour attirer et utiliser les investissements étrangers.

La réunion a souligné la nécessité de continuer à prévenir et à résoudre les risques dans les domaines clés. Il faut continuer à adapter les mesures aux spécificités locales, à renforcer les responsabilités des gouvernements locaux, des entreprises immobilières et des institutions financières, à bien faire le travail de construction et de vente de logements, à protéger les droits légaux des acheteurs de logements. Il est nécessaire de prendre en compte les nouvelles évolutions de l'offre et de la demande sur le marché immobilier, les nouvelles attentes des populations en matière de logements de qualité, de coordonner la recherche de mesures politiques pour absorber les stocks de logements existants et optimiser les nouveaux logements, de mettre en place rapidement un nouveau modèle de développement immobilier, et de promouvoir un développement immobilier de haute qualité. Il est essentiel de mettre en œuvre de manière approfondie les plans de réduction des risques liés à la dette des gouvernements locaux, de garantir que les provinces et les villes à haut risque de dette réduisent effectivement leur dette tout en assurant un développement stable. Il est nécessaire de continuer à promouvoir la réforme et la réduction des risques des petites et moyennes institutions financières, et de prendre des mesures multiples pour favoriser un développement sain du marché financier.

La réunion a indiqué qu'il était nécessaire de promouvoir solidement le développement vert et à faible émission de carbone. Nous appliquerons sérieusement le plan d'action visant à améliorer continuellement la qualité de l’air, renforcerons l'utilisation propre et efficace du charbon et l'utilisation des énergies renouvelables, continuerons à mener vigoureusement les « dix actions sur le pic des émissions de CO2 » et accélérerons la construction d'un système de recyclage des déchets.

La réunion a souligné la nécessité de garantir et d'améliorer efficacement le bien-être de la population, de mettre l'accent sur l'orientation prioritaire de l'emploi, d’augmenter les faibles et moyens revenus et d’assurer un réseau de protection sociale dense et solide. Il faut consolider et étendre les réalisations accomplies dans la lutte décisive pour l’éradication de la pauvreté, et promouvoir le redressement global des campagnes. Il est aussi nécessaire d'assurer la sécurité de la production et de promouvoir le renouvellement et la montée en gamme de la sécurité de la production.

Les cadres dirigeants des divers échelons doivent observer rigoureusement la discipline politique, conformément aux décisions et dispositions prises par le Comité central du Parti, afin de créer continuellement une nouvelle situation de développement de haute qualité.

La réunion a souligné que la promotion de l’essor intégré du Delta du Changjiang était une décision stratégique majeure prise par le Comité central du Parti rassemblé autour du camarade Xi Jinping. Il est nécessaire de bien comprendre cette intention stratégique et de promouvoir le développement de la région pour qu’elle puisse réussir une plus grande percée, mieux jouer son rôle de pionnier, offrir une démonstration et générer un rayonnement.

La réunion a souligné qu'il fallait toujours saisir les deux clés que sont l'intégration et la qualité dans les tâches prioritaires du développement du Delta du Changjiang. Il faut accélérer la percée dans les technologies clés, promouvoir de manière intégrée la modernisation des industries traditionnelles, la croissance des industries émergentes et la formation de l'industrie du futur, et créer des chaînes d'innovation, d’industrie et d'approvisionnement à plus grande échelle. Il est nécessaire d'améliorer sans cesse les mécanismes institutionnels et de supprimer les obstacles administratifs, pour que les politiques soient plus cohérentes et que l'intégration se réalise dans des domaines plus vastes. Il est nécessaire de promouvoir l'ouverture intégrée et de disposer de nouveaux avantages pour créer une économie ouverte de niveau supérieur qui corresponde aux règles économiques et commerciales internationales de haut niveau. Il faut bien respecter la « ligne rouge », intégrer le développement et la sécurité en renforçant la protection commune de l'environnement écologique et la coopération régionale en matière de développement vert. Le Groupe directeur central de la coordination et du développement régionaux doit renforcer l'intégration, et les départements concernés doivent bien affermir leur soutien. La ville de Shanghai jouera un meilleur rôle d’avant-garde, et les provinces du Jiangsu, du Zhejiang et de l'Anhui doivent bien se développer selon leurs avantages et unir leurs efforts pour « écrire de nouveaux chapitres » du développement intégré du Delta du Changjiang.

D’autres sujets ont été étudiés durant la réunion. Fin

Xi Jinping a souligné la nécessité d'approfondir intégralement la réforme et l'ouverture, et de poursuivre la modernisation à la chinoise lors de son inspection à Chongqing

BEIJING, 27 avril (Xinhua) -- Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), président chinois et président de la Commission militaire centrale, a souligné, lors de sa récente visite à Chongqing, que Chongqing devait assumer la tâche centrale du Parti et la mission confiée par le Comité central du PCC dans la nouvelle marche et sous la nouvelle ère, tirer pleinement parti de ses avantages comparatifs et de son potentiel, approfondir la réforme et l'ouverture de manière globale, prendre l'initiative de servir et de s'intégrer dans le nouveau modèle de développement, se concentrer sur la promotion d'un développement de haute qualité, s'efforcer de créer un point d'appui stratégique clé pour le développement des régions de l'Ouest de la Chine dans la nouvelle ère et un centre global pour l'ouverture de l'intérieur du pays, faire preuve d'un plus grand engagement afin de bien jouer les "trois rôles", et écrire constamment son propre chapitre dans la promotion de la modernisation chinoise.

Du 22 au 24 avril, Xi Jinping, accompagné de Yuan Jiajun, membre du Bureau politique du Comité central du PCC et secrétaire du comité du Parti pour la municipalité de Chongqing, et de Hu Henghua, maire de Chongqing, a inspecté un parc logistique, une communauté urbaine et un centre d'opération et de gouvernance de la ville numérique.

Dans l'après-midi du 22 avril, Xi Jinping a d'abord visité le Parc international de la logistique de Chongqing. Il s'est ensuite rendu au centre d'opération et d'expédition du port sec de Chongqing du nouveau système de communications terre-mer de l'Ouest et a écouté le rapport sur sa construction. Xi Jinping a qualifié le secteur de la logistique d'artères et de veines de l'économie réelle. Il a souligné que la construction du nouveau système de communications terre-mer de l'Ouest était d'une grande importance pour promouvoir la formation d'une ouverture simultanée vers l'Est et l'Ouest aux interactions terre-mer. Toutes les parties concernées doivent déployer des efforts pour bien construire et exploiter ce projet phare, et inciter les régions de l'Ouest et intérieures à s'ouvrir au monde extérieur à un niveau élevé. Le parc logistique doit bien utiliser les technologies de pointe, innover constamment dans les modes de transport intermodal, améliorer le niveau de gestion scientifique, et jouer un rôle plus important dans la mise en place d'un système logistique moderne.

Xi Jinping s'est ensuite rendu au centre des conteneurs du chemin de fer de Chongqing, a écouté les informations sur la collecte et la distribution des marchandises, les itinéraires de transport, les coûts d'exploitation et les avantages, entre autres, et a eu un entretien cordial avec les chauffeurs de camion, les conducteurs de train, les chargeurs, le personnel de gestion du centre, entre autres, et a posé des questions sur l'intensité du travail, les mesures de protection, les congés et les revenus. "Vous travaillez dans la logistique, donc sur le front de l'ouverture au monde extérieur. Grâce à votre travail acharné, de nombreuses marchandises traversent les montagnes et la mer pour arriver jusqu'au monde. Pour promouvoir l'ouverture et le développement de l'Ouest, la logistique est très importante. Nous devons continuer de travailler dur, créer constamment de nouvelles performances et apporter de nouvelles contributions", a déclaré Xi Jinping.

Xi Jinping a également écouté un rapport sur la promotion par Chongqing de la construction du cercle économique des villes jumelles dans la région de Chengdu-Chongqing, et a visité une exposition sur l'innovation scientifique et technologique ainsi que les réalisations en matière de développement industriel de Chongqing. Il a déclaré que la construction du cercle économique des villes jumelles dans la région de Chengdu-Chongqing était une décision stratégique majeure prise par le Comité central du Parti. Les régions de Chongqing et du Sichuan devraient travailler en étroite collaboration pour améliorer continuellement leur niveau de développement et bien jouer "la symphonie des deux villes" de l'Ouest dans la nouvelle ère. Xi Jinping a indiqué que l'industrie pilier était la position principale pour le développement des forces productives de qualité nouvelle. Selon lui, l'industrie manufacturière de Chongqing a ses propres caractéristiques structurelles et des avantages correspondants, et il espère que Chongqing tiendra fermement le "nez de taureau" qui est l'innovation scientifique et technologique en mettant en valeur ses avantages, en comblant les lacunes pour saisir le présent, en se préparant à l'avenir, et en travaillant de la bonne façon pour promouvoir le développement de haute qualité de l'industrie manufacturière.

La communauté du village de Minzhu, située dans la rue Xiejiawan de l'arrondissement de Jiulongpo, est une vieille agglomération qui a lancé un projet de rénovation au début de l'année 2022 et qui a été inclus dans le projet pilote national correspondant. Xi Jinping est venu inspecter la rénovation de la communauté et les services pratiques, et a écouté une présentation sur l'amélioration de l'efficacité de la gouvernance locale et la réduction des charges pour la base. Il s'est également rendu dans une cantine communautaire et a échangé des points de vue avec les personnes qui y mangeaient, encourageant la cantine communautaire à parvenir à un développement durable. Xi Jinping a souligné que la transformation des vieux quartiers était un élément clé de la rénovation urbaine et un projet de subsistance, qui doit non seulement préserver les souvenirs historiques et les caractéristiques distinctives, mais aussi aborder les questions pratiques qui préoccupent les résidents. Selon lui, les expériences réussies dans ce domaine devraient être partagées pour mieux profiter à la majorité des résidents de la communauté. Il a noté qu'il était nécessaire de préciser les devoirs et les responsabilités des communautés urbaines, de continuer de promouvoir l'utilisation des ressources, d'améliorer les services, de renforcer la gestion par réseau et le soutien aux technologies de l'information, et d'améliorer le niveau de bonne gouvernance et de services ciblés au sein de la communauté.

Au moment de la séparation, les gens se sont rassemblés pour saluer le secrétaire général, Xi Jinping. Il a souligné à tous que dans la quête d'une modernisation à la chinoise, le bien-être du peuple primait avant tout. Tout l'effort du Parti et du gouvernement vise à garantir à chacun une vie plus heureuse. Il est souhaitable que les comités du Parti et les gouvernements à tous les niveaux consacrent davantage de ressources financières et matérielles à la résolution des problèmes liés aux moyens de subsistance, prenant des mesures pratiques chaque année pour les améliorer. Cela renforcera continuellement le sentiment de gain, de bonheur et de sécurité au sein de la population.

Le 23 avril au matin, Xi Jinping a inspecté le Centre d'exploitation et de gouvernance de la ville numérique de Chongqing. Il a écouté les rapports sur l'accélération de la transformation numérique de la ville et l'exploration d'un nouveau mode de gouvernance pour les mégapoles, et a regardé une démonstration des applications système. Xi Jinping a souligné que la modernisation du système de gouvernance et de sa capacité constituait le noyau de la modernisation à la chinoise. Pour renforcer l'autonomisation numérique et promouvoir la modernisation de la gouvernance urbaine, il est nécessaire de planifier et de construire scientifiquement des plates-formes de big data et des systèmes de réseau, de renforcer le commandement conjoint et la synergie entre toutes les parties, et d'améliorer efficacement l'exécution. La gouvernance urbaine implique tous les aspects. L'essentiel est d'adopter un sens des responsabilités constant, élaborer des plans solides, exercer un contrôle précis, répondre rapidement et gérer efficacement toutes sortes de situations, afin d'assurer le fonctionnement sûr et ordonné de la ville. "J'espère que vous continuerez d'explorer et d'accumuler de nouvelles expériences", a-t-il dit.

Le 24 avril au matin, Xi Jinping a écouté un rapport sur le travail du comité du Parti pour la municipalité de Chongqing et du gouvernement municipal de Chongqing, et a bien apprécié leurs accomplissements.

Xi Jinping a indiqué que Chongqing disposait d'une bonne base dans l'industrie manufacturière, les sciences, l'éducation et les ressources humaines, et qu'elle devrait se concentrer sur la construction d'un système industriel moderne dont l'élément moteur sera l'industrie manufacturière avancée. Il faut mettre en œuvre la transformation et la montée en gamme de technologies majeures de l'industrie manufacturière et du projet de renouvellement des équipements à grande échelle, accélérer la transition et la modernisation des industries traditionnelles, et développer les industries émergentes stratégiques avec un niveau avancé et une compétitivité internationale. Elle devra renforcer la recherche scientifique et technologique majeure, améliorer l'intégration profonde de l'innovation scientifique, technologique et industrielle, promouvoir les nouvelles activités économiques, les nouveaux modes et les nouvelles forces motrices, ainsi que les forces productives de qualité nouvelle en fonction des conditions locales. Il faut faire avancer la construction de la zone économique Chengdu-Chongqing et mieux jouer le rôle de pôle de croissance important et de nouveau moteur pour le développement de haute qualité du pays, encourager le développement vert, construire une belle Chongqing et un solide bouclier écologique dans le bassin du cours supérieur du fleuve Changjiang.

Xi Jinping a souligné que Chongqing devait oser agir en pionnier, approfondir les réformes et élargir l'ouverture de haut niveau, consolider et développer sans relâche l'économie publique, tout en encourageant, soutenant et orientant avec détermination le développement de l'économie non publique : d'une part, approfondir la réforme des entreprises d'État, cultiver un certain nombre d'entreprises publiques ayant la compétitivité clé ; d'autre part, promouvoir le développement et la croissance de l'économie privée et stimuler la vitalité de divers types commerciaux. Elle devra s'intégrer activement dans la construction d'un marché national unifié, prendre l'initiative de s'intégrer dans les grandes stratégies nationales et de les servir, et jouer un rôle plus important dans la promotion du développement synergique de "la Ceinture et la Route", de la ceinture économique du Changjiang et du Nouveau Système de communications terre-mer de l'Ouest. Il faut s'adapter également aux règles économiques et commerciales internationales de haut niveau, et créer un environnement des affaires de premier ordre qui soit conforme à la législation, aux règles du marché et aux normes internationales.

Xi Jinping a souligné qu'il est nécessaire de mettre en pratique le concept de "la ville du peuple" et d'explorer activement de nouveaux moyens de moderniser la gouvernance des mégapoles. Nous devons accélérer le rythme de construction des villes intelligentes, construire un centre intelligent pour les opérations et la gouvernance urbaines, mettre en place le mécanisme institutionnel pour un aménagement urbain global et intégré, afin de rendre la gouvernance urbaine plus intelligente, plus efficace et mieux ciblée. Il faut promouvoir l'édification du Parti pour favoriser la gestion des échelons de base, suivre l'"Expérience de Fengqiao", approfondir la construction des civilisations spirituelles urbaines et rurales, améliorer les coutumes locales, et élever le niveau de civilisation de la société dans son ensemble. Nous ferons également progresser la construction de villes résilientes ainsi qu'augmenter nos capacités de prévention et de réduction des calamités.

Xi Jinping a souligné que Chongqing, qui combine une grande ville, une grande campagne, une grande région montagneuse et une grande zone de barrage, devait promouvoir vigoureusement le développement intégré des zones urbaines et rurales. Il faut bien développer un nouveau type d'urbanisation basée sur les districts comme vecteurs principaux, guider et réglementer de manière ordonnée par la loi le capital industriel et commercial urbain ainsi que l'envoi du personnel qualifié et des technologies auprès des échelons de base, afin de promouvoir le redressement global de la campagne. Nous devons assurer la production céréalière et développer l'agriculture aux caractéristiques écologiques dans la montagne. Nous devons nous inspirer du Programme de revitalisation rurale verte et tenir compte des conditions locales pour développer des régions rurales. Il faut nous concentrer sur la résolution des questions pratiques et essentielles qui concernent directement la vie des paysans, de sorte que les paysans puissent le ressentir et en bénéficier, ainsi que veiller à consolider et étendre les résultats obtenus dans l'éradication de la pauvreté, afin d'éviter une rechute massive dans la pauvreté.

Xi Jinping a rappelé qu'il fallait bien renforcer la direction du Parti et son édification, consolider et élargir les acquis en matière d'éducation thématique en mettant en place des mécanismes durables pour encourager les membres du Parti, les cadres, en particulier les dirigeants à améliorer leurs compétences politiques et professionnelles, et à agir activement. Avec la lutte contre le formalisme, nous allons créer des conditions favorables pour alléger les charges des échelons de base afin que les cadres de base puissent mieux travailler. Il faut bien mener l'éducation sur la discipline du Parti et conduire les membres du Parti et les cadres à transformer les règles en conscience politique, idéologique et actionnelle. Nous devons combattre et punir la corruption avec détermination, éradiquer le sol et les conditions propices à la corruption, et créer une écologie politique saine.

Cai Qi, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC et chef de la Direction générale du Comité central du PCC, a accompagné la visite, ainsi que Li Ganjie, He Lifeng et des responsables des organes centraux et nationaux concernés. Fin