La manifestation "Joyeuse Fête du printemps" appréciée par les Parisiens (REPORTAGE)

                 French.xinhuanet.com | Publié le 2018-02-11 à 22:00


(Xinhua/Chen Yichen)

PARIS, 11 février (Xinhua) -- "Regardez, les lions vont saisir la balle! Génial!", s'exclame le public en admirant le spectacle folklorique de la danse du lion qui a marqué le début de la manifestation "Joyeuse Fête du printemps", organisée samedi après-midi et soir par le Centre culturel de Chine à Paris.

Cette manifestation, organisée depuis huit ans, n'était destinée à l'origine qu'aux élèves de chinois du Centre, avant de devenir aujourd'hui une rencontre annuelle phare pour le public français destinée à fêter ensemble le Nouvel An chinois et apprécier la culture chinoise.

Cette année, à peine connue la date de la manifestation que les 400 billets d'entrée se sont tous vendus.

Pour nombre de spectateurs présents, c'était là la première occasion de découvrir la danse du lion tiré au cordeau. "Les artistes ont pu manipuler les lions à travers les cordeaux, c'est incroyable", a confié à Xinhua Xavier, faisant la queue pour prendre une photo avec l'armature décorée de motifs de dragons et de lions.

Après avoir admiré cette danse du lion, les spectateurs plus avertis se sont pressés en nombre vers les ateliers de jeux, où les attendaient des lancer de cerceaux, des parties de mah-jong, des ateliers de papier découpé, des énigmes et autres "puzzle de la carte chinoise".

Didouche Dina, une fillette française de 11 ans, est venue vêtue d'un qipao rouge, une robe traditionnelle. Très habile, elle a réussi à découper du papier rouge et à former le mot chinois "chun" (printemps). "J'apprends le chinois ici au Centre et je suis en quatrième année", a-t-elle confié à Xinhua. "J'ai l'envie d'apprendre le chinois, c'est une langue que l'on parle beaucoup dans le monde".

Célébrant la Fête du printemps chaque année au Centre, Didouche a aussi appris à faire les raviolis chinois et connaît pas mal de coutumes de cette fête. "Il y a la nourriture qui est sacrée et on va manger en famille. Et aussi, quand on va voir la famille pendant le Nouvel An, il ne faut jamais venir avec les mains vides".

Cette année, les divertissements habituels ont été agrémentés de deux séances d'opéra Wu offertes par le Centre de protection de l'héritage de l'opéra Wu de la municipalité d'Yiwu, dans la province du Zhejiang (côte est). Malgré la forte attractivité des ateliers de jeux, la salle de spectacle était au complet lors des représentations.

La représentation d'extraits tels que "La pagode de perles - Tombe la neige", "Changements de visages" ou encore "Rencontre entre un moine et une nonne" a été ponctuée d'éclats de rire et de longs applaudissements. "Changements de visages" était sans aucun doute le numéro le plus apprécié des enfants. L'artiste est même descendu de scène pour inviter les enfants à toucher le masque sur son visage et a changé de couleur sous leurs yeux. "C'est génial! Comme la magie!", s'est exclamé Thomas, un petit Français de 8 ans.

"Aujourd'hui, c'est la journée la plus animée du Centre de toute l'année", a confié à Xinhua Yan Zhenquan, directeur du Centre culturel. "Le Nouvel An chinois, c'est un moment de réunion. L'organisation de cette manifestation est là pour inviter le public français à partager avec nous la joie de la fête et leur montrer l'aspiration à la paix et au bonheur du peuple chinois".

   1 2 3 4 5 6   

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn
Italie : bataille d'oranges lors du carnaval d'Ivrea
Italie : bataille d'oranges lors du carnaval d'Ivrea
La Valette : le carnaval de Malte
La Valette : le carnaval de Malte
Lettonie: Festival international de sculpture sur glace
Lettonie: Festival international de sculpture sur glace
L'Institut de Danse de Beijing se produit en Albanie
L'Institut de Danse de Beijing se produit en Albanie
Lithuanie : Red Bull Jump & Freeze Festival 2018 à Vilnius
Lithuanie : Red Bull Jump & Freeze Festival 2018 à Vilnius
Pologne: une exposition de LEGO à Varsovie
Pologne: une exposition de LEGO à Varsovie
Italie : carnaval de Venise
Italie : carnaval de Venise
Allemagne : célébrations du Nouvel An chinois à Berlin
Allemagne : célébrations du Nouvel An chinois à Berlin
Retour en haut de la page
french.xinhuanet.com

La manifestation "Joyeuse Fête du printemps" appréciée par les Parisiens (REPORTAGE)

Publié le 2018-02-11 à 22:00 | french.xinhuanet.com


(Xinhua/Chen Yichen)

PARIS, 11 février (Xinhua) -- "Regardez, les lions vont saisir la balle! Génial!", s'exclame le public en admirant le spectacle folklorique de la danse du lion qui a marqué le début de la manifestation "Joyeuse Fête du printemps", organisée samedi après-midi et soir par le Centre culturel de Chine à Paris.

Cette manifestation, organisée depuis huit ans, n'était destinée à l'origine qu'aux élèves de chinois du Centre, avant de devenir aujourd'hui une rencontre annuelle phare pour le public français destinée à fêter ensemble le Nouvel An chinois et apprécier la culture chinoise.

Cette année, à peine connue la date de la manifestation que les 400 billets d'entrée se sont tous vendus.

Pour nombre de spectateurs présents, c'était là la première occasion de découvrir la danse du lion tiré au cordeau. "Les artistes ont pu manipuler les lions à travers les cordeaux, c'est incroyable", a confié à Xinhua Xavier, faisant la queue pour prendre une photo avec l'armature décorée de motifs de dragons et de lions.

Après avoir admiré cette danse du lion, les spectateurs plus avertis se sont pressés en nombre vers les ateliers de jeux, où les attendaient des lancer de cerceaux, des parties de mah-jong, des ateliers de papier découpé, des énigmes et autres "puzzle de la carte chinoise".

Didouche Dina, une fillette française de 11 ans, est venue vêtue d'un qipao rouge, une robe traditionnelle. Très habile, elle a réussi à découper du papier rouge et à former le mot chinois "chun" (printemps). "J'apprends le chinois ici au Centre et je suis en quatrième année", a-t-elle confié à Xinhua. "J'ai l'envie d'apprendre le chinois, c'est une langue que l'on parle beaucoup dans le monde".

Célébrant la Fête du printemps chaque année au Centre, Didouche a aussi appris à faire les raviolis chinois et connaît pas mal de coutumes de cette fête. "Il y a la nourriture qui est sacrée et on va manger en famille. Et aussi, quand on va voir la famille pendant le Nouvel An, il ne faut jamais venir avec les mains vides".

Cette année, les divertissements habituels ont été agrémentés de deux séances d'opéra Wu offertes par le Centre de protection de l'héritage de l'opéra Wu de la municipalité d'Yiwu, dans la province du Zhejiang (côte est). Malgré la forte attractivité des ateliers de jeux, la salle de spectacle était au complet lors des représentations.

La représentation d'extraits tels que "La pagode de perles - Tombe la neige", "Changements de visages" ou encore "Rencontre entre un moine et une nonne" a été ponctuée d'éclats de rire et de longs applaudissements. "Changements de visages" était sans aucun doute le numéro le plus apprécié des enfants. L'artiste est même descendu de scène pour inviter les enfants à toucher le masque sur son visage et a changé de couleur sous leurs yeux. "C'est génial! Comme la magie!", s'est exclamé Thomas, un petit Français de 8 ans.

"Aujourd'hui, c'est la journée la plus animée du Centre de toute l'année", a confié à Xinhua Yan Zhenquan, directeur du Centre culturel. "Le Nouvel An chinois, c'est un moment de réunion. L'organisation de cette manifestation est là pour inviter le public français à partager avec nous la joie de la fête et leur montrer l'aspiration à la paix et au bonheur du peuple chinois".

   1 2 3 4 5 6   

010020070770000000000000011107421369677331