french.xinhuanet.com

Chine : des caractères vieux de 4.000 ans trouvés sur un tesson de poterie

Publié le 2018-02-11 à 21:20 | french.xinhuanet.com

Taille du Texte
T+ | T-

RSS

Partager


Une semaine d'actualités en images (du 5 au 11 février 2018)

Décès de la chanteuse des Cranberries, Dolores O'Riordan, à Londres

HOHHOT, 11 février (Xinhua) -- Des archéologues ont découvert des caractères vieux de 4.000 ans, plus vieux que les inscriptions chinoises sur os d'oracle, dans la région autonome de Mongolie intérieure dans le nord de la Chine.

Des traces d'encre, qui constitueraient trois ou quatre caractères, ont été trouvées sur un tesson de poterie à Gaojiataizi, dans des ruines de la Culture de Xiajiadian inférieur de la ville de Chifeng, a indiqué dimanche Lian Jilin, de l'institut régional de recherche du patrimoine culturel et de l'archéologie.

Les ruines, s'étendant sur plus de 10.000 mètres carrés, ont été fouillées conjointement par l'institut et l'Université du Jilin.

Des experts du Musée national de Chine ont confirmé que ces traces étaient des caractères laissés par un pinceau en poils d'animaux imprégné d'encre, a ajouté M. Lian.

Ces mots, écrits de manière fluide, sont considérés comme liés à des activités sacrificielles.

Les inscriptions sur poterie, ainsi que sur des os d'oracle et des objets de bronze, sont connues pour leur préservation à long terme.

"Les inscriptions sur os d'oracle, datant d'environ 3.000 ans sous la dynastie Shang, pourraient trouver leur origine dans des inscriptions sur poterie", a expliqué M. Lian, ajoutant que la découverte avait offert un nouvel élément permettant de rechercher l'origine des inscriptions sur os d'oracle.

Des objets de poterie et de pierre, ainsi que des os d'animaux ont également été découverts dans les ruines.

La Culture de Xiajiadian inférieur, une branche de la culture de bronze du nord durant les dynasties Xia et Shang, a existé il y a 3.500 à 4000 ans, entre la fin du Néolithique et l'âge du bronze.

Le site de Xiajiadian inférieur à Chifeng a été classé en 2009 comme l'une des plus grandes découvertes archéologiques réalisées en Chine.

010020070770000000000000011107421369676851