french.xinhuanet.com

Une université chinoise développera un microsatellite pour la recherche sur le climat polaire

Publié le 2018-02-09 à 21:00 | french.xinhuanet.com

Taille du Texte
T+ | T-

RSS

Partager


Une semaine d'actualités en images (du 29 janvier au 4 février 2018)

Décès de la chanteuse des Cranberries, Dolores O'Riordan, à Londres

BEIJING, 9 février (Xinhua) -- L'Université normale de Beijing (BNU) et la China Great Wall Industry Corporation (CGWIC) ont signé vendredi un accord de coopération et publié un plan pour développer le microsatellite d'observation polaire BNU-1.

Le microsatellite BNU-1 sera conjointement développé par la BNU, la CGWIC et la Shenzhen Aerospace Dongfanghong Development Ltd. Il sera le premier petit satellite destiné à des expériences scientifiques développé par une université chinoise en utilisant la télédétection ayant pour mission d'étudier le climat polaire et de surveiller l'environnement.

Le BNU-1, pesant 20 kg, surveillera l'Antarctique et l'Arctique une fois tous les deux jours et capturera des données de télédétection multispectrale de haute qualité et à haute fréquence dans les régions polaires. Il fournira un service de données fiables aux navires naviguant dans les zones glacées.

Ce microsatellite devrait aussi surveiller des zones à moyenne ou plus faible latitude. Son lancement est prévu en décembre.

La Chine a publié le 26 janvier un livre blanc sur sa politique en Arctique, s'engageant à soutenir et à encourager les activités de recherche en Arctique en augmentant continuellement l'investissement dans la recherche scientifique, en établissant des plates-formes de recherche modernisées et en améliorant la capacité et le niveau de recherche en Arctique.

010020070770000000000000011107401369627301