french.xinhuanet.com

Une épidémie de fièvre jaune fait 61 morts dans l'Etat brésilien de Minas Gerais

Publié le 2018-02-07 à 06:55 | french.xinhuanet.com

Taille du Texte
T+ | T-

RSS

Partager


Une semaine d'actualités en images (du 29 janvier au 4 février 2018)

Décès de la chanteuse des Cranberries, Dolores O'Riordan, à Londres

RIO DE JANEIRO, 6 février (Xinhua) -- Le gouvernement régional de Minas Gerais, le deuxième Etat le plus peuplé du Brésil, a revu à la hausse le bilan des victimes de l'épidémie de fièvre jaune, qui est monté mardi à 61 morts, soit 25 de plus que le 30 janvier.

Selon un communiqué émis par le secrétariat d'Etat à la Santé, 164 cas confirmés de fièvre jaune ont été signalés, dont 151 hommes et 13 femmes.

Au total, 301 autres cas potentiels sont en cours d'examen. Jusqu'à présent, aucun cas n'a été signalé chez des individus vaccinés contre cette maladie.

Trois des décès sont survenus à Belo Horizonte, la capitale de l'Etat, et 15 autres dans sa banlieue. Le secrétariat à la Santé a souligné que le taux de mortalité de l'épidémie était de 37,2 %.

Minas Gerais est l'Etat le plus affecté, de même que Sao Paulo et Rio de Janeiro, ce qui a conduit les autorités régionales et fédérales à lancer ensemble des campagnes de vaccination massives.

010020070770000000000000011107401369543241