french.xinhuanet.com

Manzhouli importe plus de 1.700 tonnes de gaz de pétrole liquéfié de la Russie en 2017

Publié le 2018-01-08 à 15:57 | french.xinhuanet.com

Taille du Texte
T+ | T-

RSS

Partager


Une semaine d'actualités en images (du 1er au 7 janvier 2018)

Le président français Emmanuel Macron (PORTRAIT)

HOHHOT, 8 janvier (Xinhua) -- Manzhouli, grand port terrestre d'entrée situé à la frontière entre la Chine et la Russie, a importé plus de 1.700 tonnes de gaz de pétrole liquéfié (GPL) de la Russie en 2017, a révélé lundi le Bureau d'inspection des entrées et sorties et de quarantaine de la région autonome de Mongolie intérieure (nord de la Chine).

Manzhouli a officiellement commencé à importer du GPL de Russie en février 2017, et les importations annuelles de ce gaz ont totalisé 1.713 tonnes. Ces ressources sont principalement utilisées comme combustible domestique dans la région.

Les importations de GPL devraient augmenter en 2018 pour répondre à la demande des consommateurs dans les régions à l'intérieur des terres, ont indiqué les autorités locales.

La Chine s'est efforcée ces dernières années d'ajuster sa structure énergétique pour réduire la pollution. L'une des principales mesures adoptées par le pays est le remplacement du charbon par des énergies propres, entraînant une hausse de la demande en combustibles propres tels que le gaz naturel.

En tant qu'énergie verte, le gaz de pétrole liquéfié, rentable et facile à transporter, peut combler le manque de gaz naturel. Utilisé en tant que combustible automobile, il émet 90% de monoxyde de carbone et 70% de composés hydrocarbonés en moins que le pétrole conventionnel.

010020070770000000000000011199231368800461