french.xinhuanet.com
 

La Chine achève ses essais sur la glace combustible, établissant des records mondiaux

                 French.xinhuanet.com | Publié le 2017-07-10 à 10:13


(Xinhua/Zhu Xia)

BEIJING, 10 juillet (Xinhua) -- La Chine a mis fin dimanche à un essai de 60 jours sur les hydrates de gaz naturel, communément appelés "glace combustible", en mer de Chine méridionale, réalisant des percées dans la recherche de sources alternatives d'énergie propre.

Lancées le 10 mai, les opérations minières dans les eaux à proximité de l'estuaire de la rivière des Perles ont dépassé les attentes et établi des records mondiaux, tant en termes de durée d'extraction que de volume extrait, selon le Bureau d'étude géologique de Chine.

Cette exploration à titre d'essai a produit plus de 300.000 mètres cubes de gaz -- principalement du méthane, avec une extraction quotidienne moyenne de plus de 5.000 mètres cubes de gaz de grande pureté, alors que la plus forte production quotidienne a atteint 35.000 mètres cubes.

En outre, 6,47 millions d'ensembles de données expérimentales ont été enregistrés.

La Chine a annoncé le 18 mai son premier succès dans la collecte d'échantillons de glace combustible en mer de Chine méridionale, qui existe dans les fonds marins et le pergélisol de la toundra, où les pressions exercées sont assez fortes, et les températures assez basses pour assurer sa stabilité.

Elle est inflammable comme de l'éthanol solide. C'est la raison pour laquelle on la surnomme glace combustible ou inflammable.

Un mètre cube de glace combustible est l'équivalent de 164 mètres cubes de gaz naturel normal.

Selon Li Jinfa, directeur adjoint du bureau, la glace combustible jouera un rôle essentiel dans la sécurité énergétique et le développement économique de la Chine.

"Elle est considérée comme une alternative stratégique au pétrole et au gaz naturel à l'avenir", a expliqué M. Li. "Le monde entier, et pas uniquement la Chine, la regarde avec intérêt".

D'autres pays, comme le Japon, ont également entamé l'exploitation de la glace combustible, mais les opérations ont été suspendues en raison de l'entrée d'une quantité importante de sable dans les puits de production, a précisé M. Li.

Les scientifiques chinois ont inventé cette fois une nouvelle technique pour empêcher le sable de perturber l'exploration. D'autres ajustements ont aussi été effectués dans le but d'assurer les explorations commerciales.

Les tests environnementaux ont montré qu'il n'y avait pas de fuites de méthane. Et aucun danger géologique n'a eu lieu.

La Chine a débuté ses recherches sur la glace combustible en 1998. Cette récente exploration a permis de déboucher sur un grand nombre de percées.

"La Chine occupe un rôle de pionnier mondial dans l'exploration de la glace combustible, tant en termes de théorie, que de techniques, de machinerie ou d'ingénierie", a déclaré Ye Jianliang, directeur du Bureau de géologie marine de Guangzhou.

"Cet essai aura un impact considérable sur le secteur énergétique mondial", a-t-il indiqué.

Selon M. Li, son bureau redoublera d'efforts en matière de recherche afin de se préparer à la production commerciale de glace combustible, en mettant l'accent sur la protection de l'écologie océanique et l'exploitation "verte" de cette nouvelle énergie. Des règlements sur la gestion de l'exploitation et des politiques industrielles sont également en cours d'élaboration.

 (contact du rédacteur : xinhuafr@xinhua.org)

   1 2   

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn
分享
Chine: des tigres de Sibérie à Harbin
Chine: des tigres de Sibérie à Harbin
Chine : cascade Diaoshuilou au Heilongjiang
Chine : cascade Diaoshuilou au Heilongjiang
Chine : paysages de zones humides au Hebei
Chine : paysages de zones humides au Hebei
Chine: paysages du relief Danxia au Gansu
Chine: paysages du relief Danxia au Gansu
Nouvelles photos de Dong Jie
Nouvelles photos de Dong Jie
Wiener Dog Race à Vancouver
Wiener Dog Race à Vancouver
Chine: paysages du lac de l'Ouest en été
Chine: paysages du lac de l'Ouest en été
Chine: des lotus au lac Daming à Jinan
Chine: des lotus au lac Daming à Jinan
Retour en haut de la page

La Chine achève ses essais sur la glace combustible, établissant des records mondiaux

French.xinhuanet.com | Publié le 2017-07-10 à 10:13


(Xinhua/Zhu Xia)

BEIJING, 10 juillet (Xinhua) -- La Chine a mis fin dimanche à un essai de 60 jours sur les hydrates de gaz naturel, communément appelés "glace combustible", en mer de Chine méridionale, réalisant des percées dans la recherche de sources alternatives d'énergie propre.

Lancées le 10 mai, les opérations minières dans les eaux à proximité de l'estuaire de la rivière des Perles ont dépassé les attentes et établi des records mondiaux, tant en termes de durée d'extraction que de volume extrait, selon le Bureau d'étude géologique de Chine.

Cette exploration à titre d'essai a produit plus de 300.000 mètres cubes de gaz -- principalement du méthane, avec une extraction quotidienne moyenne de plus de 5.000 mètres cubes de gaz de grande pureté, alors que la plus forte production quotidienne a atteint 35.000 mètres cubes.

En outre, 6,47 millions d'ensembles de données expérimentales ont été enregistrés.

La Chine a annoncé le 18 mai son premier succès dans la collecte d'échantillons de glace combustible en mer de Chine méridionale, qui existe dans les fonds marins et le pergélisol de la toundra, où les pressions exercées sont assez fortes, et les températures assez basses pour assurer sa stabilité.

Elle est inflammable comme de l'éthanol solide. C'est la raison pour laquelle on la surnomme glace combustible ou inflammable.

Un mètre cube de glace combustible est l'équivalent de 164 mètres cubes de gaz naturel normal.

Selon Li Jinfa, directeur adjoint du bureau, la glace combustible jouera un rôle essentiel dans la sécurité énergétique et le développement économique de la Chine.

"Elle est considérée comme une alternative stratégique au pétrole et au gaz naturel à l'avenir", a expliqué M. Li. "Le monde entier, et pas uniquement la Chine, la regarde avec intérêt".

D'autres pays, comme le Japon, ont également entamé l'exploitation de la glace combustible, mais les opérations ont été suspendues en raison de l'entrée d'une quantité importante de sable dans les puits de production, a précisé M. Li.

Les scientifiques chinois ont inventé cette fois une nouvelle technique pour empêcher le sable de perturber l'exploration. D'autres ajustements ont aussi été effectués dans le but d'assurer les explorations commerciales.

Les tests environnementaux ont montré qu'il n'y avait pas de fuites de méthane. Et aucun danger géologique n'a eu lieu.

La Chine a débuté ses recherches sur la glace combustible en 1998. Cette récente exploration a permis de déboucher sur un grand nombre de percées.

"La Chine occupe un rôle de pionnier mondial dans l'exploration de la glace combustible, tant en termes de théorie, que de techniques, de machinerie ou d'ingénierie", a déclaré Ye Jianliang, directeur du Bureau de géologie marine de Guangzhou.

"Cet essai aura un impact considérable sur le secteur énergétique mondial", a-t-il indiqué.

Selon M. Li, son bureau redoublera d'efforts en matière de recherche afin de se préparer à la production commerciale de glace combustible, en mettant l'accent sur la protection de l'écologie océanique et l'exploitation "verte" de cette nouvelle énergie. Des règlements sur la gestion de l'exploitation et des politiques industrielles sont également en cours d'élaboration.

 (contact du rédacteur : xinhuafr@xinhua.org)

   1 2   

On recommande | Plus de photos

010020070770000000000000011107421364314481