french.xinhuanet.com
 

Les Philippines ont pris des mesures compliquant les différends en mer de Chine méridionale (livre blanc)

                 French.xinhuanet.com | Publié le 2016-07-13 à 14:03

BEIJING, 13 juillet (Xinhua) -- Les Philippines, fermant ses yeux sur le consensus bilatéral, ont pris à plusieurs reprises des mesures compliquant et intensifiant progressivement les différends entre la Chine et les Philippines concernant la mer de Chine méridionale, explique un livre blanc publié mercredi.

Les Philippines ont construit des installations militaires sur certains récifs et îles des Nansha Qundao de la Chine (îles Nansha) qu'ils ont envahis et illégalement occupés, note le document, intitulé "La Chine adhère à la position de résoudre par les négociations les différends entre la Chine et les Philippines en mer de Chine méridionale".

Les Philippines ont délibérément détruit des repères topographiques mis en place par la Chine et tenté d'occuper illégalement le Ren'ai Jiao de la Chine en utilisant un navire militaire illégalement échoué, selon le document publié par le Bureau de l'information du Conseil des Affaires d'Etat.

Les Philippines ont également des prétentions territoriales sur la Huangyan Dao de la Chine et ont tenté de l'occuper illégalement en provoquant l'incident de la Huangyan Dao.

Les Philippines ont envahi des zones maritimes concernées des Nansha Qundao pour effectuer des forages exploratoires à la recherche de pétrole et de gaz.

Les Philippines ont harcelé et attaqué à plusieurs reprises des pêcheurs et des navires de pêche chinois menant des opérations normales.

En janvier 2013, le gouvernement philippin a unilatéralement lancé l'arbitrage concernant la mer de Chine méridionale.

Ce faisant, les Philippines ont violé leur accord avec la Chine de résoudre les différends via des négociations bilatérales, enfreint le droit de la Chine de choisir le moyen de résoudre les différends par sa propre volonté en tant qu'Etat partie de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM) et abusé les procédures de résolution des différends de la CNUDM, note le document.

"Les Philippines ont déformé les faits, mal interprété les lois et fabriqué des mensonges pour tenter de nier la souveraineté territoriale et les droits et intérêts maritimes de la Chine sur la mer de Chine méridionale", selon le livre blanc.

Le tribunal arbitral, qui a accepté la demande unilatérale des Philippines, n'a pas de compétence sur ce dossier, et sa décision est nulle et non avenue et n'est pas contraignante.

La souveraineté territoriale de la Chine, ainsi que ses droits et intérêts maritimes en mer de Chine méridionale ne sauraient sous aucune circonstance être affectés par cette décision. La Chine n'accepte, ni ne reconnaît cette décision. La Chine s'oppose à toute revendication ou action basée sur cette décision et ne les acceptera jamais.

Lire aussi:

La Chine publie un livre blanc sur la résolution de ses différends avec les Philippines

BEIJING, 13 juillet (Xinhua) -- Le gouvernement chinois a publié mercredi un livre blanc intitulé "La Chine adhère à sa position de résoudre par les négociations les différends entre la Chine et les Philippines en mer de Chine méridionale".

 

 
分享
La demande intérieure est le pilier clé de l'économie chinoise (Li Keqiang)
La demande intérieure est le pilier clé de l'économie chinoise (Li Keqiang)
Organisation du 18e sommet Chine-UE à Beijing
Organisation du 18e sommet Chine-UE à Beijing
La marine chinoise organise un exercice de combat en mer de Chine méridionale
La marine chinoise organise un exercice de combat en mer de Chine méridionale
La Chine ne sera pas forcée d'accepter la décision d'arbitrage sur la mer de Chine 
méridionale
La Chine ne sera pas forcée d'accepter la décision d'arbitrage sur la mer de Chine méridionale
Li Keqiang s'engage à intégrer davantage les stratégies de développement de la Chine 
et de la PNG
Li Keqiang s'engage à intégrer davantage les stratégies de développement de la Chine et de la PNG
La Chine et la Russie mettent l'accent sur les échanges entre les peuples et la coopération
La Chine et la Russie mettent l'accent sur les échanges entre les peuples et la coopération
La Chine et le Cambodge s'engagent à consolider leur amitié traditionnelle
La Chine et le Cambodge s'engagent à consolider leur amitié traditionnelle
Ouverture de la conférence Civil Society 20 China 2016 à Qingdao
Ouverture de la conférence Civil Society 20 China 2016 à Qingdao
Retour en haut de la page

Les Philippines ont pris des mesures compliquant les différends en mer de Chine méridionale (livre blanc)

French.xinhuanet.com | Publié le 2016-07-13 à 14:03

BEIJING, 13 juillet (Xinhua) -- Les Philippines, fermant ses yeux sur le consensus bilatéral, ont pris à plusieurs reprises des mesures compliquant et intensifiant progressivement les différends entre la Chine et les Philippines concernant la mer de Chine méridionale, explique un livre blanc publié mercredi.

Les Philippines ont construit des installations militaires sur certains récifs et îles des Nansha Qundao de la Chine (îles Nansha) qu'ils ont envahis et illégalement occupés, note le document, intitulé "La Chine adhère à la position de résoudre par les négociations les différends entre la Chine et les Philippines en mer de Chine méridionale".

Les Philippines ont délibérément détruit des repères topographiques mis en place par la Chine et tenté d'occuper illégalement le Ren'ai Jiao de la Chine en utilisant un navire militaire illégalement échoué, selon le document publié par le Bureau de l'information du Conseil des Affaires d'Etat.

Les Philippines ont également des prétentions territoriales sur la Huangyan Dao de la Chine et ont tenté de l'occuper illégalement en provoquant l'incident de la Huangyan Dao.

Les Philippines ont envahi des zones maritimes concernées des Nansha Qundao pour effectuer des forages exploratoires à la recherche de pétrole et de gaz.

Les Philippines ont harcelé et attaqué à plusieurs reprises des pêcheurs et des navires de pêche chinois menant des opérations normales.

En janvier 2013, le gouvernement philippin a unilatéralement lancé l'arbitrage concernant la mer de Chine méridionale.

Ce faisant, les Philippines ont violé leur accord avec la Chine de résoudre les différends via des négociations bilatérales, enfreint le droit de la Chine de choisir le moyen de résoudre les différends par sa propre volonté en tant qu'Etat partie de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM) et abusé les procédures de résolution des différends de la CNUDM, note le document.

"Les Philippines ont déformé les faits, mal interprété les lois et fabriqué des mensonges pour tenter de nier la souveraineté territoriale et les droits et intérêts maritimes de la Chine sur la mer de Chine méridionale", selon le livre blanc.

Le tribunal arbitral, qui a accepté la demande unilatérale des Philippines, n'a pas de compétence sur ce dossier, et sa décision est nulle et non avenue et n'est pas contraignante.

La souveraineté territoriale de la Chine, ainsi que ses droits et intérêts maritimes en mer de Chine méridionale ne sauraient sous aucune circonstance être affectés par cette décision. La Chine n'accepte, ni ne reconnaît cette décision. La Chine s'oppose à toute revendication ou action basée sur cette décision et ne les acceptera jamais.

Lire aussi:

La Chine publie un livre blanc sur la résolution de ses différends avec les Philippines

BEIJING, 13 juillet (Xinhua) -- Le gouvernement chinois a publié mercredi un livre blanc intitulé "La Chine adhère à sa position de résoudre par les négociations les différends entre la Chine et les Philippines en mer de Chine méridionale".

 

On recommande | Plus de photos

010020070770000000000000011101841355097941