french.xinhuanet.com

L'opération "Liberté de navigation" n'est qu'une manifestation déguisée de l'hégémonie américaine (COMMENTAIRE)

Publié le 2015-11-19 à 18:47 | french.xinhuanet.com

Taille du Texte
T+ | T-

RSS

Partager


Une semaine d'actualités en images (du 9 au 15 novembre 2015)

Amal Abdullah Juma Karam Al-Qubaisi

BEIJING, 19 novembre (Xinhua) -- Le secrétaire américain de la Défense, Ashton Carter, a une fois de plus déclaré que les Etats-Unis continueraient leur opération "Liberté de navigation" (FON) en mer de Chine méridionale, et ce malgré l'opposition de la Chine et de la communauté internationale.

Le but du programme FON, proposé en 1979 par le gouvernement du président Jimmy Carter, était de maintenir l'hégémonie maritime des Etats-Unis, en particulier leur suprématie militaire.

Après des décennies de mise en oeuvre, ce programme a pleinement démontré sa nature hégémonique en remettant en cause les revendications territoriales des autres pays ainsi que les intérêts des autres pays au profit des Etats-Unis.

Le gouvernement de George W. Bush avait publié un document indiquant que le programme FON visait à maintenir le bon déroulement des opérations de l'armée américaine dans le monde, une justification directe de l'abus de pouvoir militaire des Etats-Unis dans la région.

Lors du lancement du programme FON, le président Jimmy Carter avait déclaré qu'étant donné le statut important des Etats-Unis dans les affaires mondiales, le pays se devait de prendre des mesures actives pour défendre ses droits contre les illégales d'autres pays.

Bien entendu, le statut important ne fait que désigner la supériorité militaire navale des Etats-Unis, et l'argument de "défendre leurs droits" démontre une fois de plus que ce programme a été lancé pour favoriser les propres intérêts du pays.

Le programme a volontairement brouillé la distinction entre navigation commerciale et opération militaire.

De nombreux pays côtiers dans le monde limitent les opérations militaires des autres pays dans leur eaux territoriales afin de protéger leur souveraineté et de préserver la sécurité de leur pays. Pourtant, les Etats-Unis passent régulièrement outre ces mesures de défense sous prétexte de poursuivre leur programme FON, comme le montrent leurs documents officiels.

En tant que plus grande puissance militaire navale au monde depuis la fin de la Guerre froide, les Etats-Unis ont ignoré les protestations de nombreux autres pays, alliés comme rivaux, avec ces actes d'hégémonie flagrants.

La promotion de la militarisation navale des Etats-Unis et les menaces à la souveraineté et à la sécurité nationale d'autres pays sous couvert de défendre la liberté de navigation violent le droit international.

Les Etats-Unis doivent renoncer de toute urgence à la loi de la jungle et respecter la souveraineté des autres pays en cessant d'intervenir en mer de Chine méridionale afin de maintenir la paix et la stabilité dans la région Asie-Pacifique et l'ensemble du monde.

Lire aussi:

>>> Les activités des navires de guerre américains en mer de Chine méridionale nuisent à la confiance mutuelle, déclare le ministre chinois des AE

HANOI, 6 novembre (Xinhua) -- Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi a déclaré vendredi que les activités des navires de guerre américains en mer de Chine méridionale nuisent à la confiance mutuelle entre la Chine et les Etats-Unis et ont provoqué des tensions régionales.

010020070770000000000000011107421348342341