Le soi-disant "piège de la dette" en Afrique est un piège narratif, affirme le chef de la diplomatie chinoise - Xinhua - french.news.cn

Le soi-disant "piège de la dette" en Afrique est un piège narratif, affirme le chef de la diplomatie chinoise

French.news.cn | 2023-01-12 à 06:41

(Xinhua/Dong Jianghui)

ADDIS-ABEBA, 11 janvier (Xinhua) -- Le chef de la diplomatie chinoise, Qin Gang, a réfuté mercredi l'allégation sans fondement selon laquelle la Chine crée un "piège de la dette" en Afrique, soulignant que le soi-disant "piège de la dette" était un piège narratif imposé à la Chine et à l'Afrique.

M. Qin a fait ces remarques lors d'une conférence de presse conjointe avec le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat.

Ces dernières années, les pays africains ont travaillé activement à la promotion du développement économique et social, mais le manque de fonds est devenu un obstacle majeur à la prospérité et à la revitalisation de l'Afrique, a estimé M. Qin, soulignant que l'équilibre entre le financement du développement et la croissance de la dette était un problème que tous les pays devaient affronter de front dans le cadre de la poursuite du développement.

Ayant tissé des liens qui restent solides en toutes circonstances, la Chine et l'Afrique ont progressé côte à côte sur la voie du développement commun, a dit M. Qin.

Faisant remarquer que la Chine s'était toujours engagée à aider l'Afrique à alléger le fardeau de sa dette, M. Qin a indiqué que son pays participait activement à l'initiative de suspension du service de la dette du Groupe des 20 (G20). Il a également précisé que la Chine avait signé des accords ou était parvenue à des consensus avec 19 pays africains sur l'allègement de la dette et que son pays était le plus grand contributeur à l'allègement des dettes africaines parmi les pays membres du G20.

La Chine s'est également engagée activement dans le traitement au cas par cas de la dette du Tchad, de l'Ethiopie et de la Zambie dans le cadre commun du G20, a-t-il ajouté.

Le président chinois Xi Jinping a déclaré lors de la cérémonie d'ouverture de la 8e conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine en novembre 2021 que la Chine était prête à canaliser vers les pays africains 10 milliards de dollars américains provenant de sa part de la nouvelle allocation de droits de tirage spéciaux du FMI (Fonds monétaire international), et ce travail a progressé par étapes, a indiqué M. Qin.

M. Qin a cité des données de la Banque mondiale selon lesquelles les institutions financières multilatérales et les créanciers commerciaux détiennent près des trois quarts de la dette extérieure totale de l'Afrique, ajoutant qu'ils pourraient et devraient prendre des mesures plus énergiques pour alléger le fardeau de la dette des pays africains. "La Chine appelle toutes les parties concernées à contribuer à l'allègement du fardeau de la dette de l'Afrique, conformément au principe d'actions communes et de partage équitable de la charge", a-t-il noté.

Soulignant que le problème de la dette de l'Afrique était par nature une question de développement, M. Qin a estimé que pour résoudre ce problème, il était nécessaire de s'attaquer non seulement aux symptômes, mais aussi aux causes profondes par le biais du traitement de la dette, de manière à renforcer la capacité de développement indépendant et durable de l'Afrique.

Il a dit que la coopération financière de la Chine avec l'Afrique concernait principalement des domaines tels que la construction d'infrastructures et la production, en vue de renforcer la capacité de l'Afrique à se développer de manière indépendante et durable.

M. Qin a souligné que le soi-disant "piège de la dette" était un piège narratif imposé à la Chine et à l'Afrique, ajoutant que seul les peuples africains étaient en mesure de dire si les projets de coopération Chine-Afrique contribuent au développement du continent et à l'amélioration des moyens de subsistance des populations.

La Chine continuera à respecter la volonté des peuples africains et à chercher à apporter des avantages tangibles aux peuples africains par le biais de la coopération sino-africaine s'appuyant sur la situation réelle en Afrique, afin de parvenir à un meilleur développement commun, a affirmé M. Qin. Fin

Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par e-mail à xinhuanet_french@news.cn
Sponsored by Xinhua News Agency. Copyright © 2000- XINHUANET.com All rights reserved.