Crash de Malaysia Airlines : les sauveteurs se dirigent vers des nappes de pétrole, la recherche s'intensifie

Publié le 2014-03-09 à 07:38 | french.xinhuanet.com

Taille du Texte
T+ | T-

RSS

Partager


Une semaine d'actualités en images (du 24 février au 2 mars 2014)

People - Zinedine Zidane

KUALA LUMPUR/HANOI, 8 mars (Xinhua) -- Les efforts de sauvetage multinationales se sont intensifiés samedi, 20 heures après qu'un avion de Malaysia Airlines destiné à Beijing fut porté disparu.

Le vice-ministre vietnamien des Transports Pham Quy Tieu a affirmé que les sauveteurs devaient arriver dans les eaux près de l'île Phu Quoc où deux nappes de pétrole "suspectes" ont été repérées vers 17h20 heure locale, une située à 150 km de l'île Tho Chu et l'autre à 190 km de Ca Mau Cape.

"Les nappes de pétrole sont suspectes mais l'avion (de recherche) n'a pas pu réduire l'altitude. Nous envoyons des navires de sauvetage vers la zone", a-t-il déclaré, ajoutant que l'avion de recherche a regagné la base car il était trop sombre.

Le Premier ministre malaisien Najib Razak a indiqué que les chercheurs avaient élargi leur zone de couverture après que les efforts initiaux n'eurent pas abouti.

Il a affirmé que la Malaisie avait dépêché 15 avions et neuf navires vers la zone où l'avion de Malaysia Airlines était porté disparu, alors que la marine américaine, Singapour, la Chine et le Vietnam avaient aussi envoyé des avions.

"La recherche du vol MH370 est toujours en cours. Nous nous concentrons sur la zone où le dernier signal a été détecté, mais nous n'avons encore rien trouvé", a déclaré M. Najib au cours d'une conférence de presse samedi soir.

Il a écarté la possibilité qu'un acte terroriste soit à l'origine de la disparition du Boeing 777-200.

"Nous étudions toutes les possibilités et il est trop tôt pour spéculer sur ce qui s'est passé", a-t-il souligné.

Samedi après-midi, le Premier ministre chinois Li Keqiang a eu des entretiens d'urgence au téléphone avec M. Najib au sujet des opérations de recherche et sauvetage.

M. Li a confirmé qu'il y avait 154 passagers chinois dans l'avion et que le gouvernement et le peuple chinois étaient profondément préoccupés pour la sécurité de toutes les 239 personnes à bord.

Pour lui, la priorité est maintenant de trouver rapidement les faits et d'intensifier la recherche par différents canaux.

Le vol MH370, transportant 239 personnes, avait quitté la capitale malaisienne Kuala Lumpur samedi à 00h41 heure locale ( vendredi 16h41 GMT) et devait arriver à Beijing samedi à 06h30 heure de Beijing (vendredi à 22h30 GMT).

Malaysia Airlines a annoncé sur son site internet que l'avion transportait 227 passagers et 12 membres d'équipage.

Dans sa dernière déclaration, il a précisé que l'avion a disparu à 065.515 de longitude nord et 1.033.443 de latitude est.

010020070770000000000000011101841331714511