french.xinhuanet.com
 

La communauté internationale salue le sommet historique Trump-Kim (SYNTHESE)

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2018-06-13 à 15:43

BEIJING, 13 juin (Xinhua) -- Des hommes politiques et de hauts responsables du monde entier ont salué le sommet historique entre Kim Jong Un, dirigeant suprême de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), et le président américain Donald Trump, mardi à Singapour.

Le conseiller d'Etat et ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a déclaré que ce sommet a été d'une grande importance et quelque chose que la Chine espérait depuis longtemps.

"Nous souhaitons que les deux dirigeants oeuvrent à lever les barrières, établir une confiance mutuelle, surmonter les difficultés, parvenir à un consensus de base et faire des progrès substantiels dans le but de promouvoir la dénucléarisation et la création d'un mécanisme de paix pour la péninsule coréenne", a-t-il dit.

Le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a "félicité" M. Trump pour ce sommet historique. "C'est une première étape importante dans les efforts visant à démanteler les armes nucléaires dans la péninsule coréenne", a-t-il indiqué dans un communiqué.

L'émir du Koweït, Sabah al-Ahmed al-Jaber al-Sabah, a estimé que la déclaration conjointe signée par MM. Kim et Trump à Singapour posait des bases permettant de parvenir à une paix permanente entre les Etats-Unis et la RPDC et de garantir la paix et la sécurité dans la péninsule coréenne.

"Le Népal souhaite que les engagements contenus dans la déclaration soient respectés afin de paver la voie à une paix et une stabilité durables dans la péninsule coréenne", a indiqué le ministère népalais des Affaires étrangères dans un communiqué.

Le Brésil a de son côté salué la volonté des deux dirigeants de chercher la paix et la compréhension à travers le dialogue et la diplomatie, souhaitant que leurs pourparlers puissent évoluer positivement afin de contribuer à la paix et à la sécurité, selon un communiqué du ministère brésilien des Affaires étrangères.

Plusieurs pays européens ont également exprimé leurs félicitations et leur soutien à ce sommet.

Le président slovène Borut Pahor a noté que MM. Kim et Trump avaient montré qu'ils étaient conscients des risques pesant sur la paix mondiale auxquels ils étaient confrontés et fait un pas audacieux vers la paix et la sécurité.

Le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas a estimé que le sommet de Singapour constituait une premier pas dans la bonne direction vers des résultats concrets et pragmatiques.

Considérant ce sommet comme "le début d'un long processus", le ministre finlandais des Affaires étrangères Timo Soini a estimé que "tout progrès sera désormais décisif", souhaitant que ce processus puisse déboucher sur la conclusion d'un accord de paix dans la péninsule coréenne.

Le Premier ministre tchèque Andrej Babis a qualifié pour sa part cette rencontre de "positive", ajoutant qu'il espérait que toutes les questions soient résolues et que la menace latente de guerre dans la région se dissipe.

En commentant les résultats du sommet lors d'un entretien à la télévision, le vice-ministre polonais de la Défense Wojciech Skurkiewicz a jugé que la déclaration conjointe apportait "une très importante information" et souhaité que ces écrits se "transforment en actes".

Selon le porte-parole du gouvernement chypriote, Prodromos Prodromou, son pays est ravi de la conclusion de l'accord entre les Etats-Unis et la RPDC sur la dénucléarisation, qui est "un développement extraordinairement positif". "L'amélioration des relations internationales est dans l'intérêt du monde entier", a-t-il estimé.

MM. Kim et Trump se sont réunis mardi à Singapour pour un sommet historique. Dans une déclaration conjointe signée par les deux dirigeants à l'issue de ce sommet, Pyongyang et Washington ont convenu d'une dénucléarisation complète de la péninsule coréenne en échange de garanties de sécurité pour la RPDC.

Les deux dirigeants ont eu "un échange d'opinions exhaustif, approfondi et sincère" sur les questions liées à l'établissement de nouvelles relations entre la RPDC et les Etats-Unis, ainsi que sur l'établissement d'une paix durable et solide dans la péninsule, selon la déclaration conjointe.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn

La communauté internationale salue le sommet historique Trump-Kim (SYNTHESE)

French.xinhuanet.com | Publié le 2018-06-13 à 15:43

BEIJING, 13 juin (Xinhua) -- Des hommes politiques et de hauts responsables du monde entier ont salué le sommet historique entre Kim Jong Un, dirigeant suprême de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), et le président américain Donald Trump, mardi à Singapour.

Le conseiller d'Etat et ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a déclaré que ce sommet a été d'une grande importance et quelque chose que la Chine espérait depuis longtemps.

"Nous souhaitons que les deux dirigeants oeuvrent à lever les barrières, établir une confiance mutuelle, surmonter les difficultés, parvenir à un consensus de base et faire des progrès substantiels dans le but de promouvoir la dénucléarisation et la création d'un mécanisme de paix pour la péninsule coréenne", a-t-il dit.

Le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a "félicité" M. Trump pour ce sommet historique. "C'est une première étape importante dans les efforts visant à démanteler les armes nucléaires dans la péninsule coréenne", a-t-il indiqué dans un communiqué.

L'émir du Koweït, Sabah al-Ahmed al-Jaber al-Sabah, a estimé que la déclaration conjointe signée par MM. Kim et Trump à Singapour posait des bases permettant de parvenir à une paix permanente entre les Etats-Unis et la RPDC et de garantir la paix et la sécurité dans la péninsule coréenne.

"Le Népal souhaite que les engagements contenus dans la déclaration soient respectés afin de paver la voie à une paix et une stabilité durables dans la péninsule coréenne", a indiqué le ministère népalais des Affaires étrangères dans un communiqué.

Le Brésil a de son côté salué la volonté des deux dirigeants de chercher la paix et la compréhension à travers le dialogue et la diplomatie, souhaitant que leurs pourparlers puissent évoluer positivement afin de contribuer à la paix et à la sécurité, selon un communiqué du ministère brésilien des Affaires étrangères.

Plusieurs pays européens ont également exprimé leurs félicitations et leur soutien à ce sommet.

Le président slovène Borut Pahor a noté que MM. Kim et Trump avaient montré qu'ils étaient conscients des risques pesant sur la paix mondiale auxquels ils étaient confrontés et fait un pas audacieux vers la paix et la sécurité.

Le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas a estimé que le sommet de Singapour constituait une premier pas dans la bonne direction vers des résultats concrets et pragmatiques.

Considérant ce sommet comme "le début d'un long processus", le ministre finlandais des Affaires étrangères Timo Soini a estimé que "tout progrès sera désormais décisif", souhaitant que ce processus puisse déboucher sur la conclusion d'un accord de paix dans la péninsule coréenne.

Le Premier ministre tchèque Andrej Babis a qualifié pour sa part cette rencontre de "positive", ajoutant qu'il espérait que toutes les questions soient résolues et que la menace latente de guerre dans la région se dissipe.

En commentant les résultats du sommet lors d'un entretien à la télévision, le vice-ministre polonais de la Défense Wojciech Skurkiewicz a jugé que la déclaration conjointe apportait "une très importante information" et souhaité que ces écrits se "transforment en actes".

Selon le porte-parole du gouvernement chypriote, Prodromos Prodromou, son pays est ravi de la conclusion de l'accord entre les Etats-Unis et la RPDC sur la dénucléarisation, qui est "un développement extraordinairement positif". "L'amélioration des relations internationales est dans l'intérêt du monde entier", a-t-il estimé.

MM. Kim et Trump se sont réunis mardi à Singapour pour un sommet historique. Dans une déclaration conjointe signée par les deux dirigeants à l'issue de ce sommet, Pyongyang et Washington ont convenu d'une dénucléarisation complète de la péninsule coréenne en échange de garanties de sécurité pour la RPDC.

Les deux dirigeants ont eu "un échange d'opinions exhaustif, approfondi et sincère" sur les questions liées à l'établissement de nouvelles relations entre la RPDC et les Etats-Unis, ainsi que sur l'établissement d'une paix durable et solide dans la péninsule, selon la déclaration conjointe.

010020070770000000000000011107421372511741