(COVID-19) Les cas de caillots sanguins liés au vaccin d'AstraZeneca sont des effets secondaires très rares, selon l'Agence européenne des médicaments

French.xinhuanet.com|Publié le 2021-04-08 à 00:29
Video PlayerClose

BRUXELLES, 7 avril (Xinhua) -- L'Agence européenne des médicaments (EMA) a confirmé mercredi que les cas de caillots sanguins associés à un faible taux de plaquettes étaient fortement liés à l'administration du vaccin d'AstraZeneca contre le COVID-19, mais devaient néanmoins être considérés comme des effets secondaires très rares.

Dans leur dernière évaluation, les experts de l'EMA ont déclaré à la presse que la combinaison signalée de formation de caillots et de plaquettes insuffisantes était très rare et que les bénéfices globaux du vaccin dans la prévention du COVID-19 l'emportaient sur les risques d'effets indésirables.

Le Comité pour l'évaluation des risques en matière de pharmacovigilance de l'EMA a tiré cette conclusion après avoir examiné en profondeur les plus de 80 cas enregistrés dans la base de données de l'Union européenne (UE).

L'agence a rappelé par la même occasion que les professionnels de santé et les personnes recevant une dose de vaccin devaient garder à l'esprit la possibilité que de tels effets secondaires surviennent dans les deux semaines suivant l'inoculation.

A ce jour, la plupart des cas signalés concernent des femmes âgées de moins de 60 ans et s'étant fait vacciner moins de deux semaines auparavant, a précisé l'EMA.

Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn
010020080790000000000000011199231398652201