french.xinhuanet.com
 

Le Royaume-Uni va fermer tous les corridors de voyage à partir de lundi pour se tenir à l'écart des nouvelles variantes de COVID-19

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2021-01-16 à 03:29


(Xinhua/Han Yan)

LONDRES, 15 janvier (Xinhua) -- Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé vendredi que le Royaume-Uni fermerait tous les corridors de voyage vers le pays à partir de lundi 04H00 GMT, dans le but de se tenir à l'écart des nouvelles variantes de COVID-19.

Le Royaume-Uni "fermera temporairement tous les corridors de voyage à partir de lundi 04H00", a déclaré le Premier ministre britannique lors d'une conférence de presse virtuelle à Downing Street.

La nouvelle mesure signifie également que les voyageurs entrant dans le pays devront fournir la preuve d'un test COVID-19 négatif au cours des 72 heures précédentes.

Par ailleurs, a poursuivi M. Johnson, toute personne arrivant au Royaume-Uni aura le choix entre observer une quarantaine pendant dix jours ou faire un test supplémentaire le cinquième jour pour raccourcir sa période d'isolement.

"Ce que nous ne voulons pas voir, c'est tout ce travail acharné réduit à néant par l'arrivée d'une nouvelle variante qui ruine la vaccination", a-t-il déclaré.

Le Premier ministre britannique a fait ces remarques après que le Royaume-Uni a interdit jeudi les arrivées en provenance d'Amérique du Sud, du Portugal et de certains autres pays par crainte d'une souche du virus détectée au Brésil.

Selon M. Johnson, les nouvelles règles seront en place jusqu'au 15 février au moins.

Dans le même temps, il a indiqué que 3,2 millions de personnes avaient déjà été vaccinées à ce jour dans l'ensemble du pays.

"C'est précisément parce que nous avons l'espoir de ce vaccin et le risque de nouvelles souches venant de l'étranger que nous devons prendre des mesures supplémentaires maintenant pour empêcher ces souches d'entrer dans le pays", a-t-il poursuivi, ajoutant qu'il serait "fatal" de faire preuve de complaisance maintenant.

"Ce n'est pas le moment de faire preuve du moindre relâchement de notre volonté nationale", a souligné M. Johnson, exhortant les gens à rester chez eux.

L'Angleterre vit actuellement son troisième confinement depuis l'apparition de la pandémie dans le pays. Des mesures de restriction similaires sont également en place en Écosse, au Pays de Galles et en Irlande du Nord.

   1 2 3   

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par e-mail à xinhuanet_french@news.cn

Le Royaume-Uni va fermer tous les corridors de voyage à partir de lundi pour se tenir à l'écart des nouvelles variantes de COVID-19

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-01-16 à 03:29


(Xinhua/Han Yan)

LONDRES, 15 janvier (Xinhua) -- Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé vendredi que le Royaume-Uni fermerait tous les corridors de voyage vers le pays à partir de lundi 04H00 GMT, dans le but de se tenir à l'écart des nouvelles variantes de COVID-19.

Le Royaume-Uni "fermera temporairement tous les corridors de voyage à partir de lundi 04H00", a déclaré le Premier ministre britannique lors d'une conférence de presse virtuelle à Downing Street.

La nouvelle mesure signifie également que les voyageurs entrant dans le pays devront fournir la preuve d'un test COVID-19 négatif au cours des 72 heures précédentes.

Par ailleurs, a poursuivi M. Johnson, toute personne arrivant au Royaume-Uni aura le choix entre observer une quarantaine pendant dix jours ou faire un test supplémentaire le cinquième jour pour raccourcir sa période d'isolement.

"Ce que nous ne voulons pas voir, c'est tout ce travail acharné réduit à néant par l'arrivée d'une nouvelle variante qui ruine la vaccination", a-t-il déclaré.

Le Premier ministre britannique a fait ces remarques après que le Royaume-Uni a interdit jeudi les arrivées en provenance d'Amérique du Sud, du Portugal et de certains autres pays par crainte d'une souche du virus détectée au Brésil.

Selon M. Johnson, les nouvelles règles seront en place jusqu'au 15 février au moins.

Dans le même temps, il a indiqué que 3,2 millions de personnes avaient déjà été vaccinées à ce jour dans l'ensemble du pays.

"C'est précisément parce que nous avons l'espoir de ce vaccin et le risque de nouvelles souches venant de l'étranger que nous devons prendre des mesures supplémentaires maintenant pour empêcher ces souches d'entrer dans le pays", a-t-il poursuivi, ajoutant qu'il serait "fatal" de faire preuve de complaisance maintenant.

"Ce n'est pas le moment de faire preuve du moindre relâchement de notre volonté nationale", a souligné M. Johnson, exhortant les gens à rester chez eux.

L'Angleterre vit actuellement son troisième confinement depuis l'apparition de la pandémie dans le pays. Des mesures de restriction similaires sont également en place en Écosse, au Pays de Galles et en Irlande du Nord.

   1 2 3   

010020080790000000000000011199231396715471