La République du Congo en chiffres et faits (FICHE TECHNIQUE)

Publié le 2009-07-12 18:51:56 | French. News. Cn
Taille du texte

BRAZZAVILLE, 12 juillet (Xinhua) -- Plus de deux millions d'électeurs inscrits sont appelés à se rendre dimanche aux urnes pour élire un nouveau président en République du Congo.

Voici les chiffres et faits concernant la République du Congo :

- SITUATION GEOGRAPHIQUE : Pays d'Afrique centrale baigné par l'océan Atlantique, s'étend sur 342.000 km2 que limitent le Cameroun et la République centrafricaine au nord, l'Angola et la République Démocratique du Congo au sud et à l'est, le Gabon et la Côte atlantique à l'ouest.

- POPULATION : 3,8 millions (INED, 2007)

- CAPITALE : Brazzaville

- VILLES PRINCIPALES : Brazzaville, Pointe-Noire, Dolisie, Mossendjo, Nkayi, Ouesso

- LANGUES : Français (officielle), Kikongo, Lingala (nationales)

- MONNAIE : Franc CFA (1 euro = 655,96 franc CFA)

- RELIGIONS : christianisme (plus de 90%), islam, animisme

- SITUATION POLITIQUE : En 1960, le Congo obtient son indépendance de la France, mais est proie depuis à plusieurs coups d'Etat et à plusieurs assassinats. Le Mouvement national de la révolution (MNR) reste unique dans ce pays jusqu'à 1969, et est remplacé par le Parti des travailleurs congolais (PCT). Le pays est connu sous le nom de République populaire du Congo de 1969 à 1992.

En 1990, les Congolais choisissent le multipartisme. Le PCT perd son pouvoir, toutefois, les nouveaux dirigeants congolais ne peuvent pas assurer la stabilité et la paix. Après des années de guerre civile (1993-1994 et 1997-1999), et une période dite de " transition politique" (1999-2002), le Congo reprend le chemin de la stabilité.

Une nouvelle constitution est adoptée en janvier 2002, suivie de la tenue d'élections présidentielles, législatives, locales et sénatoriales. La coalition du président Denis Sassou N'Guesso, emmenée par le PCT, remporte la victoire des deux scrutins : référendum constitutionnel et présidentielle. Depuis lors, les différentes élections confirment la position dominante de la coalition au pouvoir.

- SITUATION ECONOMIQUE : Le Congo est un pays en développement, inclus dans l'Initiative pays pauvres très endettés (IPPTE). L'économie congolaise repose principalement sur une agriculture de subsistance et l'artisanat, ainsi que sur un secteur industriel s'appuyant largement sur les hydrocarbures. La majorité de la population vit de l'agriculture vivrière.

L'économie du pays dépend aussi de l'exportation du pétrole, bois, potasse, zinc, uranium, cuivre, phosphate, gaz naturel. Les deux piliers de l'exportation sont le bois et le pétrole tout deux exploités.

En 2008, le secteur pétrolier a représenté environ 65% du PIB du Congo, plus de 92% de ses exportations et 85% des recettes publiques. La production pétrolière est estimée à 86,6 millions de barils en 2008 contre 81,7 millions de barils en 2005, selon la Banque mondiale.

+Indice de développement humain : 130è sur 179 (PNUD, 2008)

+PIB : 7,4 milliards d'euros (FMI, 2007)

+PIB/habitant : 1.262 USD (PNUD, 2007-08)

+Taux de croissance : 9%(BEAC 2008)

+Taux d'inflation : : 4% (BEAC 2008)

+Production pétrolière : 272.000 barils/jour, 36ème producteur mondial

- FORCES ARMEES : Le nombre de militaires actifs des Forces armées de la République du Congo est 23.000 en 2002 (terrestres 14. 500 personnes, martimes 1.500 et aériennes 2.000, policiers et paramilitaires 5.000).

Imprimer RSS S'abonner Google Yahoo
Partager Facebook Twitter
Contactez-nous Retour en haut de la page
010020070770000000000000011106371310614111