La Guinée-Bissau en chiffres et faits (FICHE TECHNIQUE)

Publié le 2009-06-27 08:25:58 | French. News. Cn
Taille du texte

BISSAU, 26 juin (Xinhua) -- La Guinée-Bissau, petit pays de l'Afrique de l'Ouest, doit tenir une élection présidentielle après l'assassinat du président Joao Bernardo Vieira, le 2 mars dernier.

Voici les chiffres et faits concernant la Guinée-Bissau :

- SITUATION GEOGRAPHIQUE : Pays d'Afrique de l'Ouest baigné par l'océan Atlantique, limité au nord par le Sénégal, à l'est et au sud par la Guinée. Sa superfice est de 36.120 km2 (28.000 km2 de terre et 8.120 km2 de mer).

- POPULATION : Plus de 1,625 million d'habitants (PNUD 2008)

- CAPITALE : Bissau (400.000 habitants en 2007)

- VILLES PRINCIPALES : Bissau, Cacheu, Bafata, Gabu

- LANGUES : Portugais (officielle), français, locales

- MONNAIE : Franc CFA

- RELIGIONS : Musulmans (55%), chrétiens (10%), animistes (35%)

- SITUATION POLITIQUE : En 1974, la Guinée-Bissau obtient son indépendance du Portugal, mais est proie depuis à plusiuers coups d'Etat ou tentatives de coups d'Etat, et à une guerre civile de 1998 à 1999. A la suite d'un coup d'état militaire en 2003, le pays entreprend une phase de normalisation démocratique. Les élections législatives en 2004 et l'élection présidentielle en 2005 amène une fragile stabilité politique, dans un contexte marqué par des différends perpétuels entre et parmi les principaux partis politiques. Le 1er mars 2009, le chef d'état-major des forces armées, le général Tagmé Na Waié, est tué dans un attentat à la bombe. Au lendemain, le président Joao Bernardo Vieira est assassiné à son tour par des hommes en armes. Le 5 juin, la violence regagne le pays avec l'assassinat de trois hommes politiques, dont le ministre de l'Administration territoriale et candidat à la présidentielle, Baciro Dabo.

"La violence et l'instabilité politique liées à la drogue continuent, en particulier en Guinée-Bissau", selon le dernier Rapport mondial sur les drogues publié le 24 juin 2009 par l'Office contre la drogue et le crime des Nations Unies (ONUDC).

- SITUATION ECONOMIQUE : La Guinée-Bissau est l'un des pays les plus pauvres au monde, se classant en 2007-2008 au 175e rang sur 177 pays selon l'indice de développement humain des Nations Unies. Son économie repose principalement sur l'agriculture et la pêche, qui représentent environ 63% du PIB. L'agriculture assure 80% des moyens de subsistance et 90% des exportations ( principalement les noix de cajou, premier produit d'exportation). Les infrastructures du pays sont exsangues, ses indicateurs sociaux faibles, et plus des deux tiers de sa population vivent au- dessous du seuil de pauvreté.

+PIB : 386,8 millions USD (185 Mds FCFA) (FMI 2007)

+PIB par habitant : 180 dollars USD (Banque mondiale, 2006)

+Taux de croissance : 2,5% en 2007, 2,1% en 2008 (Banque mondiale)

+Taux d'inflation : 3% en 2007 (E.I.U., 2008)

+Dette extérieure : 993,4 millions USD (E.I.U., 2008)

- FORCES ARMEES : Le nombre de militaires actifs des Forces armées de la Guinée-Bissau est de 4.458 (2,73 militaires par 1.000 habitants): 4.271 (95,8 %) hommes et 187 (4,2 %) femmes (PNUD, 2008)

Imprimer RSS S'abonner Google Yahoo
Partager Facebook Twitter
Contactez-nous Retour en haut de la page