Calcul erroné de Manille dans le règlement des différends territoriaux en mer de Chine méridionale (COMMENTAIRE)

                 French.xinhuanet.com | Publié le 2014-03-31 à 20:36

BEIJING, 31 mars (Xinhua) -- Tournant le dos à une solution négociée, le gouvernement philippin a plaidé dimanche pour un arbitrage international de ses différends territoriaux avec la Chine en mer de Chine méridionale.

Cette tentative, bien que soigneusement conçue, est vouée à l'échec. En se présentant comme une victime "intimidée" par la Chine, Manille cherche à gagner, par ce recours juridique dont le motif s'avère inavoué, la sympathie internationale pour sa revendication injustifiée dans le dossier de la mer de Chine méridionale.

En fait, ce sont les Philippines qui empiètent sur les territoires chinois depuis des années. La souveraineté de la Chine sur ces eaux est incontestable vu l'abondance de preuves historiques et juridiques, tandis que ses droits maritimes aux eaux fermées dans la ligne de neuf traits (ligne en U) en mer de Chine méridionale sont historiquement attayés.

D'un point de vue procédural, la Chine a déjà fait une déclaration conforme à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (UNCLOS) en 2006, soulignant que les différends relatifs ne s'appliquent pas à la procédure d'arbitrage.

Beijing dispose du droit justifié, en vertu du droit international, de rejeter l'appel d'arbitrage, ce qui rend l'attaque juridique de Manille futile.

Le gouvernement philippin, parfaitement conscient qu'il tente l'impossible, veut simplement gagner des crédits faciles par le biais du recours au droit international.

Cependant, il est à noter que Manille a trahi son engagement envers une solution négociée pour ses différends avec la Chine. Cet engagement est solennellement défini dans la Déclaration sur le Code de conduite en mer de Chine méridionale, un document clé signé par la Chine et l'ASEAN pour assurer la paix et la stabilité dans la région. Il se retrouve également dans une série de documents bilatéraux conclus entre la Chine et les Philippines.

La Chine préconise depuis toujours un dialogue direct avec les pays de l'ASEAN dans le règlement de leurs différends territoriaux de manière bilatérale, et travaille avec le gouvernement philippin à cette fin.

La poussée imprudente de Manille vers un arbitrage va non seulement nuire à ses relations avec la Chine, mais également entraver les efforts en cours pour une solution à l'amiable à la question de la mer de Chine méridionale.

En tant que proche voisin et partenaire commercial de Beijing, Manille a beaucoup à gagner dans le développement harmonieux des relations bilatérales. Un sage retour à la table de négociation est donc crucial. Le gouvernement philippin ne doit ni sous-estimer la volonté de la Chine de sauvegarder son territoire, ni ignorer l'appel à une solution négociée.

 
分享
La Chine insiste sur des négociations bilatérales concernant les différends en mer de Chine méridionale
La Chine exhorte les Philippines à cesser leurs actions fautives en mer de Chine méridionale
La Chine rejette les protestations des Philippines au sujet de la mer de Chine méridionale
Les chefs d'Etat chinois et belge lancent une maison des pandas dans un zoo local
Les chefs d'Etat chinois et belge lancent une maison des pandas dans un zoo local
Le président chinois Xi Jinping rend visite à de jeunes footballeurs chinois en Allemagne
Le président chinois Xi Jinping rend visite à de jeunes footballeurs chinois en Allemagne
Les présidents chinois et allemand s'entretiennent des relations bilatérales
Les présidents chinois et allemand s'entretiennent des relations bilatérales
Le président chinois appelle à une coopération sino-française plus étroite
Le président chinois appelle à une coopération sino-française plus étroite
Entretien entre les présidents chinois et français sur l'avenir des relations bilatérales
Entretien entre les présidents chinois et français sur l'avenir des relations bilatérales
Arrivée du président chinois à Lyon pour entamer une visite en France
Arrivée du président chinois à Lyon pour entamer une visite en France
Le président chinois et le PM britannique discutent des relations bilatérales
Le président chinois et le PM britannique discutent des relations bilatérales
Ma Kai rencontre des conseillers internationaux de la China Development Bank
Ma Kai rencontre des conseillers internationaux de la China Development Bank
Retour en haut de la page
010020070770000000000000011101841332279511