Un universitaire de renom appelle l'administration Biden à inverser les politiques de Trump vis-à-vis de la Chine

French.xinhuanet.com|Publié le 2021-04-08 à 16:20
Video PlayerClose

BEIJING, 8 avril (Xinhua) -- L'administration du président américain Joe Biden devrait inverser les politiques à l'égard de la Chine mises en place par son prédécesseur Donald Trump, cesser sa rivalité géopolitique avec la Chine et laisser la raison revenir dans l'élaboration de la politique des Etats-Unis, a déclaré un universitaire de renom.

"Il y a un réel danger que l'administration Biden conserve de nombreux éléments des politiques de M. Trump envers la Chine. Si tel est le cas, les Etats-Unis vont tout droit à la catastrophe", a averti Kishore Mahbubani, chercheur émérite à l'Institut de recherche sur l'Asie de l'Université nationale de Singapour, dans un article publié dans le dernier numéro de Global Asia.

Notant que les politiques de Trump envers la Chine, qui étaient fondées sur une illusion plutôt que sur une évaluation réaliste, ont échoué, M. Mahbubani a estimé que si l'administration Biden poursuivait les politiques de l'administration Trump sur la Chine, cela ne ferait qu'aboutir à des Etats-Unis "affaiblis".

"Durant la campagne, M. Biden avait décrit la guerre commerciale de Trump avec la Chine comme 'un désastre sans équivoque' qui a coûté de l'argent et des emplois aux Américains", a-t-il rappelé en citant le commentateur politique Fareed Zakaria. "Par conséquent, la réponse rationnelle serait d'y mettre un terme".

Réfutant les affirmations selon lesquelles le Parti communiste chinois représenterait une menace pour la démocratie américaine, l'universitaire a affirmé : "personne ne considère la Chine comme un exportateur de communisme visant à saper la démocratie".

Aux yeux de M. Mahbubani, le gouvernement américain devrait également renoncer à son ambition illusoire de parvenir à transformer la Chine.

"Les historiens de l'avenir seront très perplexes quant au fait qu'une jeune république américaine, âgée d'à peine 250 ans, aie cru pouvoir transformer à elle seule une civilisation vieille de 4.000 ans et dont la population est quatre fois plus nombreuse que la sienne".

Concernant la "triste réalité" selon laquelle de nombreux Américains ne comprennent tout simplement pas la Chine, M. Mahbubani a souligné que certains d'entre eux "ne peuvent même pas concevoir la possibilité réaliste que le peuple chinois puisse nager joyeusement dans un océan de normes et de valeurs chinoises, qui génèrent à la fois le sentiment d'une société morale bien ordonnée et un bien-être psychologique".

Considérant "les 40 dernières années" comme "les meilleures des 4.000 ans d'histoire de la Chine", l'universitaire a conclu que "selon les normes historiques, les grandes masses du peuple chinois n'ont jamais été aussi bien loties".

Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn
010020080770000000000000011100001398669831