L'Espagne impose une quarantaine de 10 jours aux voyageurs en provenance d'Argentine, de Colombie, de Bolivie et de Namibie

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-07-25 à 01:21

MADRID, 24 juillet (Xinhua) -- Le gouvernement espagnol a confirmé samedi que les voyageurs en provenance d'Argentine, de Colombie, de Bolivie et de Namibie devront passer 10 jours en quarantaine après leur arrivée en Espagne.

La décision a été publiée dans le Bulletin officiel de l'Etat espagnol (BOE), qui indique que la mesure entrera en vigueur à partir du 27 juillet en raison de l'augmentation du nombre de cas de COVID-19 dans les quatre pays.

La quarantaine de 10 jours peut prendre fin plus tôt si les voyageurs obtiennent un résultat négatif au test COVID-19 le septième jour après leur arrivée.

L'Argentine, la Colombie, la Bolivie et la Namibie rejoignent ainsi une liste de plus de 25 pays hors Union européenne considérés comme à haut risque. Les voyageurs en provenance de ces pays doivent passer un certain temps en quarantaine après leur arrivée en Espagne.

Le ministère espagnol de la Santé a affirmé en début de semaine que l'interdiction des arrivées en provenance du Brésil et de l'Afrique du Sud, imposée plus tôt dans l'année, restera en vigueur au moins jusqu'au 3 août.

Vendredi, le ministère espagnol a enregistré 31.171 nouveaux cas de COVID-19 et 27 décès, tandis que le taux d'incidence de la COVID-19 sur 14 jours dans le pays est passé à 677 cas pour 100.000 habitants. Fin

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par e-mail à xinhuanet_french@news.cn

L'Espagne impose une quarantaine de 10 jours aux voyageurs en provenance d'Argentine, de Colombie, de Bolivie et de Namibie

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-07-25 à 01:21

MADRID, 24 juillet (Xinhua) -- Le gouvernement espagnol a confirmé samedi que les voyageurs en provenance d'Argentine, de Colombie, de Bolivie et de Namibie devront passer 10 jours en quarantaine après leur arrivée en Espagne.

La décision a été publiée dans le Bulletin officiel de l'Etat espagnol (BOE), qui indique que la mesure entrera en vigueur à partir du 27 juillet en raison de l'augmentation du nombre de cas de COVID-19 dans les quatre pays.

La quarantaine de 10 jours peut prendre fin plus tôt si les voyageurs obtiennent un résultat négatif au test COVID-19 le septième jour après leur arrivée.

L'Argentine, la Colombie, la Bolivie et la Namibie rejoignent ainsi une liste de plus de 25 pays hors Union européenne considérés comme à haut risque. Les voyageurs en provenance de ces pays doivent passer un certain temps en quarantaine après leur arrivée en Espagne.

Le ministère espagnol de la Santé a affirmé en début de semaine que l'interdiction des arrivées en provenance du Brésil et de l'Afrique du Sud, imposée plus tôt dans l'année, restera en vigueur au moins jusqu'au 3 août.

Vendredi, le ministère espagnol a enregistré 31.171 nouveaux cas de COVID-19 et 27 décès, tandis que le taux d'incidence de la COVID-19 sur 14 jours dans le pays est passé à 677 cas pour 100.000 habitants. Fin

010020070770000000000000011100001310083440