ONU : les ambassadeurs russe et américain considèrent l'accord sur la Syrie comme un moment important pour les relations entre leurs pays

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-07-10 à 09:51

NEW YORK, 9 juillet (Xinhua) -- Les ambassadeurs de Russie et des Etats-Unis à l'ONU ont considéré vendredi l'adoption par le Conseil de sécurité d'une résolution sur le renouvellement de l'aide humanitaire à la Syrie comme un moment important pour les relations de leurs pays.

Le Conseil a adopté à l'unanimité une résolution en ce sens après que Moscou et Washington ont trouvé un compromis lors de discussions de dernière minute.

Il devait se prononcer jeudi sur deux projets de résolution concurrents : l'un présenté par l'Irlande et la Norvège, co-responsables du dossier, et l'autre présenté par la Russie. Le premier visait à une prolongation de 12 mois du mécanisme d'aide transfrontalier, le second ne proposant que six mois.

La Russie et les Etats-Unis ont finalement réussi à combler les différences entre les deux textes et ont déposé conjointement le texte final avec l'Irlande et la Norvège.

C'est la première fois depuis 2016 que le Conseil de sécurité des Nations Unies a agi à l'unanimité sur le dossier humanitaire de la Syrie.

L'ambassadeur russe Vassili Nebenzia a qualifié cet accord de "moment historique". "Pour la première fois, la Russie et les Etats-Unis ont non seulement réussi à trouver un accord, mais aussi à présenter un texte commun, qui a été soutenu par tous nos collègues du Conseil", a-t-il déclaré après le vote.

"Nous nous attendons à ce que ce genre de journée constitue un tournant dont non seulement la Syrie sortira gagnante, mais aussi la région du Moyen-Orient dans son ensemble, et le monde entier", a ajouté M. Nebenzia en se disant "reconnaissant" à ses collègues américains qui ont travaillé dans l'esprit des accords conclus lors du sommet de Genève entre les présidents Vladimir Poutine et Joe Biden.

Son homologue américaine Linda Thomas-Greenfield a qualifié cet accord de "moment important" dans les relations de son pays avec Moscou. "Cela montre ce que nous pouvons faire avec les Russes si nous travaillons avec eux diplomatiquement sur des objectifs communs", a-t-elle dit aux journalistes après l'adoption de la résolution.

La diplomate s'est déclarée "impatiente de rechercher d'autres occasions de travailler avec les Russes sur des questions d'intérêt commun" pour les deux gouvernements. Fin

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par e-mail à xinhuanet_french@news.cn

ONU : les ambassadeurs russe et américain considèrent l'accord sur la Syrie comme un moment important pour les relations entre leurs pays

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-07-10 à 09:51

NEW YORK, 9 juillet (Xinhua) -- Les ambassadeurs de Russie et des Etats-Unis à l'ONU ont considéré vendredi l'adoption par le Conseil de sécurité d'une résolution sur le renouvellement de l'aide humanitaire à la Syrie comme un moment important pour les relations de leurs pays.

Le Conseil a adopté à l'unanimité une résolution en ce sens après que Moscou et Washington ont trouvé un compromis lors de discussions de dernière minute.

Il devait se prononcer jeudi sur deux projets de résolution concurrents : l'un présenté par l'Irlande et la Norvège, co-responsables du dossier, et l'autre présenté par la Russie. Le premier visait à une prolongation de 12 mois du mécanisme d'aide transfrontalier, le second ne proposant que six mois.

La Russie et les Etats-Unis ont finalement réussi à combler les différences entre les deux textes et ont déposé conjointement le texte final avec l'Irlande et la Norvège.

C'est la première fois depuis 2016 que le Conseil de sécurité des Nations Unies a agi à l'unanimité sur le dossier humanitaire de la Syrie.

L'ambassadeur russe Vassili Nebenzia a qualifié cet accord de "moment historique". "Pour la première fois, la Russie et les Etats-Unis ont non seulement réussi à trouver un accord, mais aussi à présenter un texte commun, qui a été soutenu par tous nos collègues du Conseil", a-t-il déclaré après le vote.

"Nous nous attendons à ce que ce genre de journée constitue un tournant dont non seulement la Syrie sortira gagnante, mais aussi la région du Moyen-Orient dans son ensemble, et le monde entier", a ajouté M. Nebenzia en se disant "reconnaissant" à ses collègues américains qui ont travaillé dans l'esprit des accords conclus lors du sommet de Genève entre les présidents Vladimir Poutine et Joe Biden.

Son homologue américaine Linda Thomas-Greenfield a qualifié cet accord de "moment important" dans les relations de son pays avec Moscou. "Cela montre ce que nous pouvons faire avec les Russes si nous travaillons avec eux diplomatiquement sur des objectifs communs", a-t-elle dit aux journalistes après l'adoption de la résolution.

La diplomate s'est déclarée "impatiente de rechercher d'autres occasions de travailler avec les Russes sur des questions d'intérêt commun" pour les deux gouvernements. Fin

010020070770000000000000011100001310053281