Joe Biden annonce la fin de la mission militaire américaine en Afghanistan pour le 31 août

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-07-09 à 05:35


(Xinhua/Rahmatullah ALizadah)

WASHINGTON, 8 juillet (Xinhua) -- Le président américain Joe Biden a annoncé jeudi que la mission militaire américaine en Afghanistan se terminera le 31 août, quelques jours avant son échéance initiale originellement prévue pour le 11 septembre.

"Dans ce contexte, la vitesse, c'est la sécurité", a déclaré M. Biden dans ses remarques à la Maison Blanche. "Mener notre retrait différemment aurait certainement entraîné un risque accru de sécurité pour notre personnel".

En défendant le retrait, il a noté que l'armée américaine avait atteint ses objectifs de lutte contre le terrorisme au cours de la guerre de 20 ans.

"Nous ne sommes pas allés en Afghanistan pour construire une nation. C'est le droit et la responsabilité du peuple afghan seul de décider de son avenir et de la manière dont il veut diriger son pays", a ajouté M. Biden.

Dans le même temps, le président américain a réaffirmé que les Etats-Unis continueront de soutenir le gouvernement afghan et qu'ils prévoient de déplacer les ressortissants afghans qui le souhaitent et qui ont travaillé avec les forces américaines hors du pays pour attendre que leur visa américain soit traité.


(Xinhua/Rahmatullah ALizadah)

De son côté, le Wall Street Journal avait rapporté le mois dernier que la communauté du renseignement américain estimait que le gouvernement afghan pourrait s'effondrer dans les six mois après le retrait complet de l'armée américaine, affirmation rejetée par M. Biden, qui a fait part de sa confiance dans la capacité des troupes afghanes.

Toutefois, la situation sécuritaire s'est détériorée dans le pays alors que les Talibans poursuivent de violents combats contre les forces gouvernementales et ont capturé environ 100 districts de banlieue sur les 400 du pays depuis le retrait des troupes américaines le 1er mai.

Les forces américaines et de l'OTAN ont évacué la semaine dernière l'aérodrome de Bagram près de la capitale Kaboul, remettant la plus grande base de la coalition aux troupes du gouvernement afghan. L'armée américaine a effectué plus de 90 % de son retrait, mais quelque 650 soldats devraient rester dans le pays pour assurer la sécurité des diplomates.

Selon le Pentagone, plus de 2.400 soldats américains ont été tués et 20.000 blessés en Afghanistan au cours des deux dernières décennies. Les estimations montrent également que plus de 66.000 soldats afghans ont été tués et que plus de 2,7 millions de personnes ont dû quitter leur foyer. Fin

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par e-mail à xinhuanet_french@news.cn

Joe Biden annonce la fin de la mission militaire américaine en Afghanistan pour le 31 août

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-07-09 à 05:35


(Xinhua/Rahmatullah ALizadah)

WASHINGTON, 8 juillet (Xinhua) -- Le président américain Joe Biden a annoncé jeudi que la mission militaire américaine en Afghanistan se terminera le 31 août, quelques jours avant son échéance initiale originellement prévue pour le 11 septembre.

"Dans ce contexte, la vitesse, c'est la sécurité", a déclaré M. Biden dans ses remarques à la Maison Blanche. "Mener notre retrait différemment aurait certainement entraîné un risque accru de sécurité pour notre personnel".

En défendant le retrait, il a noté que l'armée américaine avait atteint ses objectifs de lutte contre le terrorisme au cours de la guerre de 20 ans.

"Nous ne sommes pas allés en Afghanistan pour construire une nation. C'est le droit et la responsabilité du peuple afghan seul de décider de son avenir et de la manière dont il veut diriger son pays", a ajouté M. Biden.

Dans le même temps, le président américain a réaffirmé que les Etats-Unis continueront de soutenir le gouvernement afghan et qu'ils prévoient de déplacer les ressortissants afghans qui le souhaitent et qui ont travaillé avec les forces américaines hors du pays pour attendre que leur visa américain soit traité.


(Xinhua/Rahmatullah ALizadah)

De son côté, le Wall Street Journal avait rapporté le mois dernier que la communauté du renseignement américain estimait que le gouvernement afghan pourrait s'effondrer dans les six mois après le retrait complet de l'armée américaine, affirmation rejetée par M. Biden, qui a fait part de sa confiance dans la capacité des troupes afghanes.

Toutefois, la situation sécuritaire s'est détériorée dans le pays alors que les Talibans poursuivent de violents combats contre les forces gouvernementales et ont capturé environ 100 districts de banlieue sur les 400 du pays depuis le retrait des troupes américaines le 1er mai.

Les forces américaines et de l'OTAN ont évacué la semaine dernière l'aérodrome de Bagram près de la capitale Kaboul, remettant la plus grande base de la coalition aux troupes du gouvernement afghan. L'armée américaine a effectué plus de 90 % de son retrait, mais quelque 650 soldats devraient rester dans le pays pour assurer la sécurité des diplomates.

Selon le Pentagone, plus de 2.400 soldats américains ont été tués et 20.000 blessés en Afghanistan au cours des deux dernières décennies. Les estimations montrent également que plus de 66.000 soldats afghans ont été tués et que plus de 2,7 millions de personnes ont dû quitter leur foyer. Fin

010020070770000000000000011199231310050659