french.xinhuanet.com
 

(Multimédia) La coopération entre la Chine et l'UE est bien plus grande que leur concurrence

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2021-02-26 à 20:27

Un train de fret Chine-Europe transportant des fournitures médicales à destination de l'Espagne quitte la ville de Yiwu, dans la province chinoise du Zhejiang (est), le 5 juin 2020. (Photo : Lyu Bin)

BEIJING, 26 février (Xinhua) -- Le ministère chinois du Commerce a souligné vendredi que la Chine et l'Union européenne (UE) étaient des partenaires plutôt que des rivaux, et que leur coopération était bien plus grande que toute concurrence.

La Chine souhaite collaborer avec l'UE pour sauvegarder et développer un système commercial multilatéral, a déclaré le ministère dans un communiqué de presse, en réponse à un document de politique commerciale publié par la Commission européenne le 18 février.

La Chine apprécie le fait que l'UE continuera à défendre le multilatéralisme et un ordre international fondé sur les règles, à soutenir des politiques commerciales caractérisées par l'ouverture et l'engagement et à attacher de l'importance aux relations économiques et commerciales avec la Chine comme toujours, indique le communiqué en citant le document.

Cependant, il faut souligner que l'affirmation de l'UE selon laquelle la Chine poursuit "un modèle capitaliste d'Etat distinct", qui "pose des défis croissants au système établi de gouvernance économique mondiale", est fausse, note le ministère.

Il est également infondé de dire que l'un des principaux moteurs de la crise à laquelle est confrontée l'Organisation mondiale du commerce (OMC) est le fait que l'adhésion de la Chine à l'organisation n'a pas conduit à sa transformation en économie de marché.

La Chine rejette fermement ces affirmations et accusations, explique le ministère.

La Chine a construit une économie de marché socialiste de manière globale, en laissant le marché jouer un rôle décisif dans l'allocation des ressources et en permettant au gouvernement de jouer pleinement son rôle.

L'histoire a montré que le système de gouvernance économique du pays offrait la sagesse de la Chine à la gouvernance économique mondiale, selon le communiqué de presse.

D'après le ministère, la Chine a toujours été un participant actif, un soutien ferme et un contributeur important à l'OMC. Les causes profondes de la crise actuelle de l'OMC sont l'unilatéralisme et le protectionnisme.

A l'heure où l'OMC est confrontée à de sérieux défis, la Chine et l'UE doivent travailler ensemble pour sauvegarder l'autorité et la représentativité du système commercial multilatéral et renforcer la solidarité et la confiance entre les membres de l'OMC, ajoute le ministère.

Selon le document, l'UE adoptera des restrictions plus strictes en matière d'examen des investissements étrangers, de contrôle des exportations, de marchés publics et de subventions étrangères.

La Chine espère que l'UE accroîtra la transparence de sa politique, maintiendra l'équité, la justice et la non-discrimination et évitera d'entraver le commerce et les investissements internationaux normaux, note le ministère, ajoutant que les différents systèmes sociaux et modèles économiques ne doivent pas empêcher les deux parties de réaliser une coopération mutuellement bénéfique.

La Chine est prête à travailler avec l'UE pour renforcer le dialogue, approfondir la coopération et traiter de manière appropriée les divergences afin de promouvoir le développement stable et à long terme des relations économiques et commerciales entre la Chine et l'UE.

La Chine espère que l'UE continuera à adhérer au libre-échange et au multilatéralisme, à travailler avec elle pour s'opposer à l'unilatéralisme et au protectionnisme et à faciliter la reprise de l'économie mondiale le plut tôt possible, déclare le ministère.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par e-mail à xinhuanet_french@news.cn

(Multimédia) La coopération entre la Chine et l'UE est bien plus grande que leur concurrence

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-02-26 à 20:27

Un train de fret Chine-Europe transportant des fournitures médicales à destination de l'Espagne quitte la ville de Yiwu, dans la province chinoise du Zhejiang (est), le 5 juin 2020. (Photo : Lyu Bin)

BEIJING, 26 février (Xinhua) -- Le ministère chinois du Commerce a souligné vendredi que la Chine et l'Union européenne (UE) étaient des partenaires plutôt que des rivaux, et que leur coopération était bien plus grande que toute concurrence.

La Chine souhaite collaborer avec l'UE pour sauvegarder et développer un système commercial multilatéral, a déclaré le ministère dans un communiqué de presse, en réponse à un document de politique commerciale publié par la Commission européenne le 18 février.

La Chine apprécie le fait que l'UE continuera à défendre le multilatéralisme et un ordre international fondé sur les règles, à soutenir des politiques commerciales caractérisées par l'ouverture et l'engagement et à attacher de l'importance aux relations économiques et commerciales avec la Chine comme toujours, indique le communiqué en citant le document.

Cependant, il faut souligner que l'affirmation de l'UE selon laquelle la Chine poursuit "un modèle capitaliste d'Etat distinct", qui "pose des défis croissants au système établi de gouvernance économique mondiale", est fausse, note le ministère.

Il est également infondé de dire que l'un des principaux moteurs de la crise à laquelle est confrontée l'Organisation mondiale du commerce (OMC) est le fait que l'adhésion de la Chine à l'organisation n'a pas conduit à sa transformation en économie de marché.

La Chine rejette fermement ces affirmations et accusations, explique le ministère.

La Chine a construit une économie de marché socialiste de manière globale, en laissant le marché jouer un rôle décisif dans l'allocation des ressources et en permettant au gouvernement de jouer pleinement son rôle.

L'histoire a montré que le système de gouvernance économique du pays offrait la sagesse de la Chine à la gouvernance économique mondiale, selon le communiqué de presse.

D'après le ministère, la Chine a toujours été un participant actif, un soutien ferme et un contributeur important à l'OMC. Les causes profondes de la crise actuelle de l'OMC sont l'unilatéralisme et le protectionnisme.

A l'heure où l'OMC est confrontée à de sérieux défis, la Chine et l'UE doivent travailler ensemble pour sauvegarder l'autorité et la représentativité du système commercial multilatéral et renforcer la solidarité et la confiance entre les membres de l'OMC, ajoute le ministère.

Selon le document, l'UE adoptera des restrictions plus strictes en matière d'examen des investissements étrangers, de contrôle des exportations, de marchés publics et de subventions étrangères.

La Chine espère que l'UE accroîtra la transparence de sa politique, maintiendra l'équité, la justice et la non-discrimination et évitera d'entraver le commerce et les investissements internationaux normaux, note le ministère, ajoutant que les différents systèmes sociaux et modèles économiques ne doivent pas empêcher les deux parties de réaliser une coopération mutuellement bénéfique.

La Chine est prête à travailler avec l'UE pour renforcer le dialogue, approfondir la coopération et traiter de manière appropriée les divergences afin de promouvoir le développement stable et à long terme des relations économiques et commerciales entre la Chine et l'UE.

La Chine espère que l'UE continuera à adhérer au libre-échange et au multilatéralisme, à travailler avec elle pour s'opposer à l'unilatéralisme et au protectionnisme et à faciliter la reprise de l'économie mondiale le plut tôt possible, déclare le ministère.

010020070770000000000000011100001397699451