french.xinhuanet.com
 

(Multimédia) La Chine autorise une exploration des ajustements de la politique des naissances dans les provinces du nord-est

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2021-02-19 à 19:02

Des enfants suivent un cours dans une maternelle de Shenyang, capitale de la province chinoise du Liaoning (nord-est), le 19 février 2021. (Photo : Yang Qing)

BEIJING, 19 février (Xinhua) -- La plus haute autorité sanitaire de la Chine a donné le feu vert aux provinces du nord-est pour explorer l'ajustement des politiques locales de planification familiale afin de freiner le déclin de la population.

En réponse à une suggestion d'un député à l'Assemblée populaire nationale (APN), le plus haut organe législatif de la Chine, la Commission nationale de la santé a déclaré que trois provinces, à savoir le Liaoning, le Jilin et le Heilongjiang, pourraient mener des évaluations et des recherches complètes sur les effets possibles d'un assouplissement de la politique des naissances avant de lancer des plans d'essai pour ajuster les politiques locales.

Elle a demandé une étude approfondie des impacts du relâchement des politiques sur la croissance économique locale, la stabilité sociale, les stratégies en matière de ressources et d'environnement et les services publics de base, ainsi qu'une évaluation des changements démographiques et des risques sociaux potentiels qui pourraient résulter des ajustements politiques.

La commission a noté que la diminution de la population dans les provinces du nord-est reflétait les problèmes globaux et systématiques dans le système économique, la structure industrielle et les politiques publiques de la région, qui ont conduit à des départs de jeunes travailleurs vers d'autres régions de la Chine qui ont plus de possibilités d'emploi et des salaires plus élevés.

Bien que des politiques de planification familiale relativement souples soient déjà en place, la volonté de fécondité n'est pas très forte dans les provinces du nord-est, a déclaré la commission, notant que cela peut être attribué à des causes économiques, entre autres, plutôt qu'à des politiques de planification familiale.

Les charges économiques, le manque de services de garde d'enfants et la demande croissante de développement de carrière parmi les femmes sont parmi les principaux facteurs qui affaiblissent la volonté des gens d'avoir des enfants, a-t-elle indiqué, soulignant que la clé de la promotion de la fertilité est d'améliorer les services publics pour soulager efficacement la pression sur les familles qui élèvent des enfants.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par e-mail à xinhuanet_french@news.cn

(Multimédia) La Chine autorise une exploration des ajustements de la politique des naissances dans les provinces du nord-est

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-02-19 à 19:02

Des enfants suivent un cours dans une maternelle de Shenyang, capitale de la province chinoise du Liaoning (nord-est), le 19 février 2021. (Photo : Yang Qing)

BEIJING, 19 février (Xinhua) -- La plus haute autorité sanitaire de la Chine a donné le feu vert aux provinces du nord-est pour explorer l'ajustement des politiques locales de planification familiale afin de freiner le déclin de la population.

En réponse à une suggestion d'un député à l'Assemblée populaire nationale (APN), le plus haut organe législatif de la Chine, la Commission nationale de la santé a déclaré que trois provinces, à savoir le Liaoning, le Jilin et le Heilongjiang, pourraient mener des évaluations et des recherches complètes sur les effets possibles d'un assouplissement de la politique des naissances avant de lancer des plans d'essai pour ajuster les politiques locales.

Elle a demandé une étude approfondie des impacts du relâchement des politiques sur la croissance économique locale, la stabilité sociale, les stratégies en matière de ressources et d'environnement et les services publics de base, ainsi qu'une évaluation des changements démographiques et des risques sociaux potentiels qui pourraient résulter des ajustements politiques.

La commission a noté que la diminution de la population dans les provinces du nord-est reflétait les problèmes globaux et systématiques dans le système économique, la structure industrielle et les politiques publiques de la région, qui ont conduit à des départs de jeunes travailleurs vers d'autres régions de la Chine qui ont plus de possibilités d'emploi et des salaires plus élevés.

Bien que des politiques de planification familiale relativement souples soient déjà en place, la volonté de fécondité n'est pas très forte dans les provinces du nord-est, a déclaré la commission, notant que cela peut être attribué à des causes économiques, entre autres, plutôt qu'à des politiques de planification familiale.

Les charges économiques, le manque de services de garde d'enfants et la demande croissante de développement de carrière parmi les femmes sont parmi les principaux facteurs qui affaiblissent la volonté des gens d'avoir des enfants, a-t-elle indiqué, soulignant que la clé de la promotion de la fertilité est d'améliorer les services publics pour soulager efficacement la pression sur les familles qui élèvent des enfants.

010020070770000000000000011100001397527971