french.xinhuanet.com
 

Le régulateur chinois des obligations réagit à la radiation américaine des entreprises chinoises

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2021-01-04 à 11:03

BEIJING, 4 janvier (Xinhua) -- La radiation de trois entreprises chinoises par la Bourse de New York (NYSE) en vertu d'un ordre du gouvernement américain n'a pas tenu compte des conditions réelles des entreprises concernées et des droits et intérêts légitimes des investisseurs mondiaux et a gravement perturbé l'ordre du marché, a déclaré dimanche un porte-parole de la Commission de contrôle boursier de Chine.

Le porte-parole a fait ces remarques en réponse à l'annonce faite jeudi par la Bourse de New York de radier China Telecom Corporation Ltd., China Mobile Ltd. et China Unicom (Hong Kong) Ltd.

Ayant émis des American Depositary Receipts (ADR) et étant cotées à la bourse de New York depuis près ou plus de deux décennies, les trois entreprises chinoises ont respecté les règles et réglementations du marché boursier américain et sont largement reconnues par les investisseurs du monde entier, a déclaré le porte-parole.

La radiation des entreprises chinoises sur ordre administratif à motivation politique du gouvernement américain a gravement violé les règles et l'ordre du marché, a noté le porte-parole.

Compte tenu de l'importante base d'utilisateurs des trois entreprises, de leur fonctionnement stable, de leur influence significative sur l'industrie mondiale des services de télécommunications, ainsi que de la faible proportion d'ADR dans leurs parts totales, la radiation aura un impact très limité sur le fonctionnement et le développement de leur marché, selon le porte-parole.

La commission soutiendra fermement les trois entreprises pour protéger leurs droits et intérêts, et estime qu'elles géreront l'impact négatif de manière appropriée, a ajouté le porte-parole.

"Nous espérons que les parties américaines respecteront le marché et l'état de droit, et feront davantage pour protéger l'ordre du marché financier mondial, sauvegarder les droits et intérêts légitimes des investisseurs et promouvoir le développement régulier de l'économie mondiale", a-t-il indiqué.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par e-mail à xinhuanet_french@news.cn

Le régulateur chinois des obligations réagit à la radiation américaine des entreprises chinoises

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-01-04 à 11:03

BEIJING, 4 janvier (Xinhua) -- La radiation de trois entreprises chinoises par la Bourse de New York (NYSE) en vertu d'un ordre du gouvernement américain n'a pas tenu compte des conditions réelles des entreprises concernées et des droits et intérêts légitimes des investisseurs mondiaux et a gravement perturbé l'ordre du marché, a déclaré dimanche un porte-parole de la Commission de contrôle boursier de Chine.

Le porte-parole a fait ces remarques en réponse à l'annonce faite jeudi par la Bourse de New York de radier China Telecom Corporation Ltd., China Mobile Ltd. et China Unicom (Hong Kong) Ltd.

Ayant émis des American Depositary Receipts (ADR) et étant cotées à la bourse de New York depuis près ou plus de deux décennies, les trois entreprises chinoises ont respecté les règles et réglementations du marché boursier américain et sont largement reconnues par les investisseurs du monde entier, a déclaré le porte-parole.

La radiation des entreprises chinoises sur ordre administratif à motivation politique du gouvernement américain a gravement violé les règles et l'ordre du marché, a noté le porte-parole.

Compte tenu de l'importante base d'utilisateurs des trois entreprises, de leur fonctionnement stable, de leur influence significative sur l'industrie mondiale des services de télécommunications, ainsi que de la faible proportion d'ADR dans leurs parts totales, la radiation aura un impact très limité sur le fonctionnement et le développement de leur marché, selon le porte-parole.

La commission soutiendra fermement les trois entreprises pour protéger leurs droits et intérêts, et estime qu'elles géreront l'impact négatif de manière appropriée, a ajouté le porte-parole.

"Nous espérons que les parties américaines respecteront le marché et l'état de droit, et feront davantage pour protéger l'ordre du marché financier mondial, sauvegarder les droits et intérêts légitimes des investisseurs et promouvoir le développement régulier de l'économie mondiale", a-t-il indiqué.

010020070770000000000000011107421396399321