french.xinhuanet.com
 

La Tunisie sollicite aux pays de la Francophonie davantage de solidarité face à la pandémie de COVID-19

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-11-25 à 05:36

TUNIS, 24 novembre (Xinhua) -- La Tunisie a appelé mardi les membres des organisations francophones à faire preuve de solidarité pour atténuer les répercussions de la pandémie de COVID-19.

Cité dans un communiqué du ministère tunisien des Affaires étrangères, le chef de la diplomatie tunisienne, Othman Jarandi, a appelé les Etats membres de l'Organisation de la Francophonie à "faire preuve de solidarité pour enrayer les conséquences de la crise provoquée par le nouveau coronavirus (COVID-19)".

Le ministère tunisien des Affaires étrangères a indiqué que cet appel "faisait partie du discours prononcé par M. Jarandi lors de la séance d'ouverture de la réunion ministérielle de la Francophonie dans sa 37e session, qui a démarré aujourd'hui dans la capitale française, Paris", lit-on dans le communiqué transmis à Xinhua.

Dans son discours, le ministre tunisien des Affaires étrangères a souligné l'impérative de redoubler d'efforts et de renforcer les liens de solidarité entre les pays francophones pour trouver des solutions efficaces et rentables pour amortir les impacts de la crise sanitaire actuelle.

Dans ce contexte, il a réaffirmé l'attachement de son pays à la réussite du prochain Sommet de la francophonie qui se tiendra sur l'île tunisienne de Djerba (sud-est) à la fin de l'année prochaine, "car il s'agit de l'une des échéances diplomatiques phares que la Tunisie accueillera en 2021".

Il est à noter que la Tunisie préside cette session de la Réunion ministérielle de la Francophonie, dont les assises oscilleront autour des activités de l'Organisation francophone, y compris son programme de réforme et les efforts consentis pour réduire les répercussions négatives de la crise liée au COVID-19 sur les sociétés des membres de cette organisation.

Plus de 50 ministres des Affaires étrangères font partie aux travaux de cette session ministérielle ainsi qu'un grand nombre de hauts fonctionnaires venus de 80 pays et régions du monde outre des représentants de diverses institutions affiliées à la Francophonie.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par e-mail à xinhuanet_french@news.cn

La Tunisie sollicite aux pays de la Francophonie davantage de solidarité face à la pandémie de COVID-19

French.xinhuanet.com | Publié le 2020-11-25 à 05:36

TUNIS, 24 novembre (Xinhua) -- La Tunisie a appelé mardi les membres des organisations francophones à faire preuve de solidarité pour atténuer les répercussions de la pandémie de COVID-19.

Cité dans un communiqué du ministère tunisien des Affaires étrangères, le chef de la diplomatie tunisienne, Othman Jarandi, a appelé les Etats membres de l'Organisation de la Francophonie à "faire preuve de solidarité pour enrayer les conséquences de la crise provoquée par le nouveau coronavirus (COVID-19)".

Le ministère tunisien des Affaires étrangères a indiqué que cet appel "faisait partie du discours prononcé par M. Jarandi lors de la séance d'ouverture de la réunion ministérielle de la Francophonie dans sa 37e session, qui a démarré aujourd'hui dans la capitale française, Paris", lit-on dans le communiqué transmis à Xinhua.

Dans son discours, le ministre tunisien des Affaires étrangères a souligné l'impérative de redoubler d'efforts et de renforcer les liens de solidarité entre les pays francophones pour trouver des solutions efficaces et rentables pour amortir les impacts de la crise sanitaire actuelle.

Dans ce contexte, il a réaffirmé l'attachement de son pays à la réussite du prochain Sommet de la francophonie qui se tiendra sur l'île tunisienne de Djerba (sud-est) à la fin de l'année prochaine, "car il s'agit de l'une des échéances diplomatiques phares que la Tunisie accueillera en 2021".

Il est à noter que la Tunisie préside cette session de la Réunion ministérielle de la Francophonie, dont les assises oscilleront autour des activités de l'Organisation francophone, y compris son programme de réforme et les efforts consentis pour réduire les répercussions négatives de la crise liée au COVID-19 sur les sociétés des membres de cette organisation.

Plus de 50 ministres des Affaires étrangères font partie aux travaux de cette session ministérielle ainsi qu'un grand nombre de hauts fonctionnaires venus de 80 pays et régions du monde outre des représentants de diverses institutions affiliées à la Francophonie.

010020070770000000000000011100001395408891