french.xinhuanet.com
 

La Chine organisera l'exposition d'importation comme prévu, promettant une plus grande ouverture

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-10-30 à 11:01

SHANGHAI, 30 octobre (Xinhua) -- A Shanghai, les préparatifs de la troisième édition de l'Exposition internationale d'importation de la Chine (CIIE) battent leur plein, alors que la première exposition au niveau national sur le thème des importations du monde aura lieu le 5 novembre.

Cette année a été cahoteuse pour de nombreuses entreprises mondiales car la pandémie de COVID-19 a touché de plein fouet l'économie mondiale. Pourtant, la passion des entreprises étrangères pour la prochaine CIIE n'a pas été entravée par la pandémie, et la zone d'exposition commerciale de l'événement s'étendra à 360.000 mètres carrés par rapport aux 300.000 mètres carrés de l'année dernière pour faire face à la demande des exposants étrangers, selon Sun Chenghai, directeur adjoint du Bureau de la CIIE.

"La demande accrue de l'exposition montre que les exposants étrangers reconnaissent le fort attrait de la CIIE et du marché chinois", a déclaré M. Sun.

ARRIVÉE DES IMPORTATIONS SUR FOND DE PRÉVENTION DE L'ÉPIDÉMIE

Alors que l'organisateur prévoit de tenir l'exposition le 5 novembre comme prévu malgré la pandémie de COVID-19, un lot de produits Estee Lauder des États-Unis a terminé le dédouanement à Shanghai le 28 septembre, devenant ainsi les premiers objets de l'exposition d'importation à passer la douane.

Le même jour, un exercice complet a eu lieu au Centre national des expositions et des conventions (Shanghai), le site de l'exposition.

Shang Yuying, secrétaire générale adjointe du gouvernement municipal de Shanghai, a déclaré que les mesures utilisées au cours des deux dernières éditions ainsi que les mesures de prévention et de contrôle de l'épidémie de COVID-19 seraient combinées pour améliorer l'expérience des exposants et des visiteurs à la troisième CIIE.

"Je pense que la CIIE sera l'une des très rares, sinon la seule exposition au monde à ne pas être annulée, et qui se déroulera hors ligne, et je crois que cela envoie beaucoup de signaux très forts", a noté Jean-Paul Agon, PDG de L'Oréal, ajoutant que cela montre que l'épidémie de COVID-19 est sous contrôle et que les choses reviennent à la normale en Chine, ce qui est crucial car d'autres pays continuent de lutter contre l'épidémie au niveau national.

Il s'agit aussi d'une illustration du fait que la Chine réaffirme sa politique d'ouverture, qui est particulièrement importante de nos jours, a ajouté M. Agon.

"Je suis sûr que la gestion de la CIIE sera effectuée avec le plus grand soin. C'est important non seulement pour la Chine, mais aussi pour le reste du monde, que la pandémie puisse être gérée efficacement", a indiqué Allan Gabor, président de Merck China .

Le Bureau de la CIIE a ouvert l'inscription des exposants souhaitant participer à la quatrième CIIE prévue en 2021. Des dizaines de sociétés étrangères, dont Hyundai Motor Group, Shiseido, Theland et Michelin, ont convenu avec le Bureau de la CIIE de leur participation à l'exposition au cours des trois prochaines années.

"Nous sommes très reconnaissants des opportunités offertes par la CIIE", a déclaré Sheng Wenhao, PDG de Theland pour la région Asie-Pacifique.

Bénéficiant du service amélioré de dédouanement à Shanghai, la société laitière néo-zélandaise peut désormais faire entrer son lait frais avec une durée de conservation de 15 jours seulement dans les supermarchés de Shanghai en environ trois jours, contre sept jours, après production et mise en bouteille en Nouvelle-Zélande.

"Notre lait a été mis à disposition dans de petites villes chinoises éloignées comme Mohe, une ville frontalière dans la province du Heilongjiang (nord-est), à environ 3.000 km de Shanghai, seulement quelques mois après la deuxième CIIE organisée l'année dernière", a indiqué M. Sheng.

La société laitière a perdu plus de 80 millions de yuans (environ 11,8 millions de dollars) en raison de la pandémie de COVID-19 au premier trimestre. Avec la reprise du marché de consommation chinois et l'introduction de politiques gouvernementales favorables à la consommation, notamment la participation à une foire nocturne conçue pour promouvoir les produits vedettes de la CIIE en juin, les ventes de Theland en Chine ont augmenté de 55% en glissement annuel au deuxième trimestre.

DOUBLE CIRCULATION, DAVANTAGE D'OPPORTUNITES

Alors que la Chine renforce la promotion des résultats fructueux des deux premières CIIE, les entreprises du monde entier attendent avec impatience les nouvelles opportunités offertes par le dynamisme de la "double circulation", un nouveau modèle de développement économique lancé en mai par la direction suprême du pays visant à encourager les marchés intérieur et étranger à se stimuler mutuellement, avec le marché intérieur comme pilier.

Le géant danois des jouets LEGO Group a ouvert son 200e magasin sur la partie continentale de la Chine à Nanchang, capitale de la province orientale du Jiangxi, au premier des huit jours de congés de la Fête nationale du 1er au 8 octobre.

Ce magasin était le premier magasin officiel de LEGO dans la province, alors que l'entreprise explore davantage les villes chinoises de rang inférieur.

Selon Paul Huang, vice-président principal de LEGO Group et directeur général de LEGO Chine, alors que la pandémie de COVID-19 a empêché les clients d'entrer dans les magasins LEGO à court terme, l'entreprise a réussi à s'élargir grâce aux mesures de contrôle de la pandémie prises par la Chine.

Le rapport financier de LEGO Group daté du 30 juin cette année montre que ses ventes en Chine ont connu une croissance à deux chiffres au premier semestre de l'année, malgré le COVID-19.

"Notre plan d'ouvrir 80 nouveaux magasins sur la partie continentale de la Chine en 2020 reste inchangé, et nous couvrirons 60 villes chinoises à la fin de cette année", a indiqué M. Huang.

"Le fait que la troisième CIIE se tienne hors ligne comme prévu a accru notre confiance dans le marché chinois", a-t-il poursuivi, ajoutant que l'entreprise utiliserait l'événement comme plate-forme pour lancer de nouveaux produits, présenter de nouvelles technologies et partager de nouvelles expériences.

En tant que "vieil ami" de la CIIE, Metro participera à l'exposition pour la troisième année consécutive comme exposant, acheteur et fournisseur d'aliments.

Selon Claude Sarrailh, PDG de Metro Chine, en tant que "produit vedette" des deux dernières expositions, le boeuf charolais français est non seulement devenu un produit populaire dans les supermarchés de Metro, mais a aussi entraîné une hausse de 128% des ventes globales de boeuf importé de Metro au premier semestre.

"Afin de mieux nous adapter aux habitudes des consommateurs chinois, nous avons également introduit des tranches de boeuf françaises pouvant être utilisées dans les fondues chinoises et des cubes de boeuf adaptés à la cuisine chinoise", a fait remarquer M. Sarrailh.

Selon lui, Metro proposera davantage de produits, dont du jambon espagnol, des saucisses françaises et de la viande à base de plante venant de plus de 20 pays et régions pour sonder le terrain du marché chinois durant la troisième CIIE.

"La vitesse de la reprise de la société et de l'économie chinoises montre une forte résilience et un grand dynamisme. En traversant cette année spéciale, nous sommes même plus confiants dans le marché chinois", a affirmé M. Sarrailh.

Selon lui, la stratégie de "double circulation" de la Chine est une tactique pragmatique et clairvoyante. L'entreprise envisage d'ouvrir 35 magasins dotés d'un concept novateur afin de mieux répondre aux besoins des consommateurs chinois d'ici 2023.

Liu Min, directeur adjoint de la commission municipale du commerce de Shanghai, a indiqué que du 8 octobre au 11 novembre, Shanghai introduirait une série d'événements de promotion de la consommation et créerait davantage d'opportunités pour les produits exposés.

Les investissements directs étrangers (IDE) effectivement utilisés dans la partie continentale de la Chine ont augmenté de 18,7% en glissement annuel pour atteindre 84,13 milliards de yuans en août, selon le ministère chinois du Commerce. Ceci marque le cinquième mois consécutif de croissance positive des IDE pour le pays.

En se basant sur le confinement efficace de l'épidémie de COVID-19, la Chine a rigoureusement adopté une série de mesures pour stabiliser le commerce extérieur et l'investissement étranger.

Le ministère du Commerce a promis d'augmenter de manière significative les articles dans le catalogue industriel afin d'encourager l'investissement étranger et d'aider les entreprises à capitaux étrangers à bénéficier des politiques préférentielles. Les mesures détaillées de Shanghai visant à encourager l'investissement étranger entreront en vigueur le 1er novembre afin d'attirer davantage les IDE.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par e-mail à xinhuanet_french@news.cn

La Chine organisera l'exposition d'importation comme prévu, promettant une plus grande ouverture

French.xinhuanet.com | Publié le 2020-10-30 à 11:01

SHANGHAI, 30 octobre (Xinhua) -- A Shanghai, les préparatifs de la troisième édition de l'Exposition internationale d'importation de la Chine (CIIE) battent leur plein, alors que la première exposition au niveau national sur le thème des importations du monde aura lieu le 5 novembre.

Cette année a été cahoteuse pour de nombreuses entreprises mondiales car la pandémie de COVID-19 a touché de plein fouet l'économie mondiale. Pourtant, la passion des entreprises étrangères pour la prochaine CIIE n'a pas été entravée par la pandémie, et la zone d'exposition commerciale de l'événement s'étendra à 360.000 mètres carrés par rapport aux 300.000 mètres carrés de l'année dernière pour faire face à la demande des exposants étrangers, selon Sun Chenghai, directeur adjoint du Bureau de la CIIE.

"La demande accrue de l'exposition montre que les exposants étrangers reconnaissent le fort attrait de la CIIE et du marché chinois", a déclaré M. Sun.

ARRIVÉE DES IMPORTATIONS SUR FOND DE PRÉVENTION DE L'ÉPIDÉMIE

Alors que l'organisateur prévoit de tenir l'exposition le 5 novembre comme prévu malgré la pandémie de COVID-19, un lot de produits Estee Lauder des États-Unis a terminé le dédouanement à Shanghai le 28 septembre, devenant ainsi les premiers objets de l'exposition d'importation à passer la douane.

Le même jour, un exercice complet a eu lieu au Centre national des expositions et des conventions (Shanghai), le site de l'exposition.

Shang Yuying, secrétaire générale adjointe du gouvernement municipal de Shanghai, a déclaré que les mesures utilisées au cours des deux dernières éditions ainsi que les mesures de prévention et de contrôle de l'épidémie de COVID-19 seraient combinées pour améliorer l'expérience des exposants et des visiteurs à la troisième CIIE.

"Je pense que la CIIE sera l'une des très rares, sinon la seule exposition au monde à ne pas être annulée, et qui se déroulera hors ligne, et je crois que cela envoie beaucoup de signaux très forts", a noté Jean-Paul Agon, PDG de L'Oréal, ajoutant que cela montre que l'épidémie de COVID-19 est sous contrôle et que les choses reviennent à la normale en Chine, ce qui est crucial car d'autres pays continuent de lutter contre l'épidémie au niveau national.

Il s'agit aussi d'une illustration du fait que la Chine réaffirme sa politique d'ouverture, qui est particulièrement importante de nos jours, a ajouté M. Agon.

"Je suis sûr que la gestion de la CIIE sera effectuée avec le plus grand soin. C'est important non seulement pour la Chine, mais aussi pour le reste du monde, que la pandémie puisse être gérée efficacement", a indiqué Allan Gabor, président de Merck China .

Le Bureau de la CIIE a ouvert l'inscription des exposants souhaitant participer à la quatrième CIIE prévue en 2021. Des dizaines de sociétés étrangères, dont Hyundai Motor Group, Shiseido, Theland et Michelin, ont convenu avec le Bureau de la CIIE de leur participation à l'exposition au cours des trois prochaines années.

"Nous sommes très reconnaissants des opportunités offertes par la CIIE", a déclaré Sheng Wenhao, PDG de Theland pour la région Asie-Pacifique.

Bénéficiant du service amélioré de dédouanement à Shanghai, la société laitière néo-zélandaise peut désormais faire entrer son lait frais avec une durée de conservation de 15 jours seulement dans les supermarchés de Shanghai en environ trois jours, contre sept jours, après production et mise en bouteille en Nouvelle-Zélande.

"Notre lait a été mis à disposition dans de petites villes chinoises éloignées comme Mohe, une ville frontalière dans la province du Heilongjiang (nord-est), à environ 3.000 km de Shanghai, seulement quelques mois après la deuxième CIIE organisée l'année dernière", a indiqué M. Sheng.

La société laitière a perdu plus de 80 millions de yuans (environ 11,8 millions de dollars) en raison de la pandémie de COVID-19 au premier trimestre. Avec la reprise du marché de consommation chinois et l'introduction de politiques gouvernementales favorables à la consommation, notamment la participation à une foire nocturne conçue pour promouvoir les produits vedettes de la CIIE en juin, les ventes de Theland en Chine ont augmenté de 55% en glissement annuel au deuxième trimestre.

DOUBLE CIRCULATION, DAVANTAGE D'OPPORTUNITES

Alors que la Chine renforce la promotion des résultats fructueux des deux premières CIIE, les entreprises du monde entier attendent avec impatience les nouvelles opportunités offertes par le dynamisme de la "double circulation", un nouveau modèle de développement économique lancé en mai par la direction suprême du pays visant à encourager les marchés intérieur et étranger à se stimuler mutuellement, avec le marché intérieur comme pilier.

Le géant danois des jouets LEGO Group a ouvert son 200e magasin sur la partie continentale de la Chine à Nanchang, capitale de la province orientale du Jiangxi, au premier des huit jours de congés de la Fête nationale du 1er au 8 octobre.

Ce magasin était le premier magasin officiel de LEGO dans la province, alors que l'entreprise explore davantage les villes chinoises de rang inférieur.

Selon Paul Huang, vice-président principal de LEGO Group et directeur général de LEGO Chine, alors que la pandémie de COVID-19 a empêché les clients d'entrer dans les magasins LEGO à court terme, l'entreprise a réussi à s'élargir grâce aux mesures de contrôle de la pandémie prises par la Chine.

Le rapport financier de LEGO Group daté du 30 juin cette année montre que ses ventes en Chine ont connu une croissance à deux chiffres au premier semestre de l'année, malgré le COVID-19.

"Notre plan d'ouvrir 80 nouveaux magasins sur la partie continentale de la Chine en 2020 reste inchangé, et nous couvrirons 60 villes chinoises à la fin de cette année", a indiqué M. Huang.

"Le fait que la troisième CIIE se tienne hors ligne comme prévu a accru notre confiance dans le marché chinois", a-t-il poursuivi, ajoutant que l'entreprise utiliserait l'événement comme plate-forme pour lancer de nouveaux produits, présenter de nouvelles technologies et partager de nouvelles expériences.

En tant que "vieil ami" de la CIIE, Metro participera à l'exposition pour la troisième année consécutive comme exposant, acheteur et fournisseur d'aliments.

Selon Claude Sarrailh, PDG de Metro Chine, en tant que "produit vedette" des deux dernières expositions, le boeuf charolais français est non seulement devenu un produit populaire dans les supermarchés de Metro, mais a aussi entraîné une hausse de 128% des ventes globales de boeuf importé de Metro au premier semestre.

"Afin de mieux nous adapter aux habitudes des consommateurs chinois, nous avons également introduit des tranches de boeuf françaises pouvant être utilisées dans les fondues chinoises et des cubes de boeuf adaptés à la cuisine chinoise", a fait remarquer M. Sarrailh.

Selon lui, Metro proposera davantage de produits, dont du jambon espagnol, des saucisses françaises et de la viande à base de plante venant de plus de 20 pays et régions pour sonder le terrain du marché chinois durant la troisième CIIE.

"La vitesse de la reprise de la société et de l'économie chinoises montre une forte résilience et un grand dynamisme. En traversant cette année spéciale, nous sommes même plus confiants dans le marché chinois", a affirmé M. Sarrailh.

Selon lui, la stratégie de "double circulation" de la Chine est une tactique pragmatique et clairvoyante. L'entreprise envisage d'ouvrir 35 magasins dotés d'un concept novateur afin de mieux répondre aux besoins des consommateurs chinois d'ici 2023.

Liu Min, directeur adjoint de la commission municipale du commerce de Shanghai, a indiqué que du 8 octobre au 11 novembre, Shanghai introduirait une série d'événements de promotion de la consommation et créerait davantage d'opportunités pour les produits exposés.

Les investissements directs étrangers (IDE) effectivement utilisés dans la partie continentale de la Chine ont augmenté de 18,7% en glissement annuel pour atteindre 84,13 milliards de yuans en août, selon le ministère chinois du Commerce. Ceci marque le cinquième mois consécutif de croissance positive des IDE pour le pays.

En se basant sur le confinement efficace de l'épidémie de COVID-19, la Chine a rigoureusement adopté une série de mesures pour stabiliser le commerce extérieur et l'investissement étranger.

Le ministère du Commerce a promis d'augmenter de manière significative les articles dans le catalogue industriel afin d'encourager l'investissement étranger et d'aider les entreprises à capitaux étrangers à bénéficier des politiques préférentielles. Les mesures détaillées de Shanghai visant à encourager l'investissement étranger entreront en vigueur le 1er novembre afin d'attirer davantage les IDE.

010020070770000000000000011107421394781421