french.xinhuanet.com
 

Puisse la paix l'emporter sur la guerre, qu'elle soit froide ou chaude (COMMENTAIRE)

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-09-03 à 15:47

BEIJING, 3 septembre (Xinhua) -- Cette année marque le 75e anniversaire de la victoire de la Guerre mondiale antifasciste, alors que la guerre froide est terminée depuis près de trois décennies.

De la guerre la plus chaude de l'histoire de l'humanité et de l'affrontement idéologique qui a divisé le monde en deux camps rivaux, l'espèce humaine doit tirer une révélation capitale : la paix doit être chérie tandis que l'agression doit être rejetée.

Pourtant, il semble qu'au lieu de tenir compte des leçons tragiques de l'histoire, certains hommes politiques de Washington, en abusant du statut de superpuissance des Etats-Unis, sont devenus les ennemis jurés de la paix et de la stabilité mondiales.

Ces adeptes à Washington de la théorie du jeu à somme nulle ont imprudemment incité à la haine et à la confrontation dans le monde entier. Au fil des ans, ils ont fabriqué et vendu toutes sortes de théories sur la "menace chinoise" et ont intensifié leurs actions retorses pendant la pandémie de COVID-19 qui est toujours en cours.

Afin de détourner à leur propre profit politique la colère du public vis-à-vis de la réponse de la Maison Blanche à la pandémie, ces politiciens se sont empressés d'utiliser toutes les occasions possibles pour colporter une batterie de théories de conspiration, fomentant l'hystérie anti-chinoise et des sentiments xénophobes à l'intérieur comme à l'extérieur des Etats-Unis.

Pour contenir le développement de la Chine, ces faucons antichinois, notamment le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo, se sont employés à étrangler les entreprises technologiques chinoises. Ils ont également voyagé dans le monde entier et contraint les pays à ch