french.xinhuanet.com
 

L'Iran dit prendre d'"importantes mesures" pour augmenter ses capacités d'enrichissement d'uranium

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-08-20 à 21:54

TEHERAN, 20 août (Xinhua) -- L'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA) a annoncé jeudi que le pays avait pris d'"importantes mesures" pour augmenter ses capacités d'enrichissement d'uranium.

Elles devraient permettre de fournir 190.000 unités de travail de séparation (UTS), a-t-elle tweeté.

L'unité de travail de séparation correspond à la mesure standard de l'effort requis pour séparer les isotopes de l'uranium au cours du processus d'enrichissement. Une UTS équivaut à un kilogramme de travail de séparation.

"Que le mécanisme de snapback (rétablissement des sanctions internationales, NDLR) soit déclenché" ou que la situation actuelle perdure, l'Iran a pris des mesures pour augmenter ses capacités d'enrichissement, a-t-elle indiqué dans communiqué.

L'OIEA fait ainsi référence aux récentes tentatives des Etats-Unis d'invoquer la reconduction des sanctions onusiennes contre l'Iran, après l'échec de leur tentative au Conseil de sécurité de l'ONU de prolonger l'embargo sur les armes contre l'Iran.

La clause de "snapback" signifie le rétablissement de toutes les sanctions des Nations Unies contre l'Iran prises avant l'accord sur le programme nucléaire iranien de juillet 2015 sans qu'un Etat ne puisse y opposer son veto.

A la suite du retrait de Washington en mai 2018 de cet accord et de sa réimposition ultérieure de sanctions unilatérales contre Téhéran, l'Iran avait abandonné une partie importante de ses obligations au titre de l'accord, y compris les restrictions sur l'enrichissement d'uranium.

L'OIEA a estimé jeudi que "l'industrie nucléaire iranienne avait maintenu sa vigueur intacte".

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par e-mail à xinhuanet_french@news.cn

L'Iran dit prendre d'"importantes mesures" pour augmenter ses capacités d'enrichissement d'uranium

French.xinhuanet.com | Publié le 2020-08-20 à 21:54

TEHERAN, 20 août (Xinhua) -- L'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA) a annoncé jeudi que le pays avait pris d'"importantes mesures" pour augmenter ses capacités d'enrichissement d'uranium.

Elles devraient permettre de fournir 190.000 unités de travail de séparation (UTS), a-t-elle tweeté.

L'unité de travail de séparation correspond à la mesure standard de l'effort requis pour séparer les isotopes de l'uranium au cours du processus d'enrichissement. Une UTS équivaut à un kilogramme de travail de séparation.

"Que le mécanisme de snapback (rétablissement des sanctions internationales, NDLR) soit déclenché" ou que la situation actuelle perdure, l'Iran a pris des mesures pour augmenter ses capacités d'enrichissement, a-t-elle indiqué dans communiqué.

L'OIEA fait ainsi référence aux récentes tentatives des Etats-Unis d'invoquer la reconduction des sanctions onusiennes contre l'Iran, après l'échec de leur tentative au Conseil de sécurité de l'ONU de prolonger l'embargo sur les armes contre l'Iran.

La clause de "snapback" signifie le rétablissement de toutes les sanctions des Nations Unies contre l'Iran prises avant l'accord sur le programme nucléaire iranien de juillet 2015 sans qu'un Etat ne puisse y opposer son veto.

A la suite du retrait de Washington en mai 2018 de cet accord et de sa réimposition ultérieure de sanctions unilatérales contre Téhéran, l'Iran avait abandonné une partie importante de ses obligations au titre de l'accord, y compris les restrictions sur l'enrichissement d'uranium.

L'OIEA a estimé jeudi que "l'industrie nucléaire iranienne avait maintenu sa vigueur intacte".

010020070770000000000000011100001393058531