french.xinhuanet.com
 

Le secrétaire général de l'ONU demande à pouvoir inspecter le pétrolier Safer abandonné au large du Yémen

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-08-15 à 04:38

NEW YORK (Nations Unies), 14 août (Xinhua) -- Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, est profondément préoccupé par l'état du pétrolier Safer amarré au large des côtes ouest du Yémen et demande que l'ONU puisse y accéder pour faire une évaluation de la situation, a déclaré vendredi dans un communiqué son porte-parole, Stéphane Dujarric.

Le secrétaire général appelle à la levée sans délai de tout obstacle aux efforts nécessaires pour atténuer les dangers posés par le pétrolier, a ajouté M. Dujarric.

Selon le communiqué, M. Guterres a spécifiquement demandé d'accorder à des experts techniques indépendants un accès inconditionnel au navire pour évaluer son état et effectuer d'éventuelles réparations initiales. Cette évaluation technique, ajoute le communiqué, fournira des preuves scientifiques cruciales pour les prochaines étapes à franchir afin d'éviter une catastrophe.

Le Safer, pétrolier vieillissant, n'a pratiquement pas été entretenu depuis 2015 et risque de provoquer une importante marée noire, une explosion ou un incendie qui aurait des conséquences environnementales et humanitaires catastrophiques pour le Yémen et la région, a averti le porte-parole.

En particulier, une fuite potentielle de pétrole dans la mer Rouge nuirait gravement aux écosystèmes de celle-ci, dont dépendent 30 millions de personnes dans la région, indique le communiqué, ajoutant que cela forcerait en outre à fermer le port de Hodeida pendant de nombreux mois, ce qui aggraverait la crise économique déjà grave que connaît le Yémen et couperait l'accès de millions de personnes à la nourriture et à d'autres produits de base essentiels.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par e-mail à xinhuanet_french@news.cn

Le secrétaire général de l'ONU demande à pouvoir inspecter le pétrolier Safer abandonné au large du Yémen

French.xinhuanet.com | Publié le 2020-08-15 à 04:38

NEW YORK (Nations Unies), 14 août (Xinhua) -- Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, est profondément préoccupé par l'état du pétrolier Safer amarré au large des côtes ouest du Yémen et demande que l'ONU puisse y accéder pour faire une évaluation de la situation, a déclaré vendredi dans un communiqué son porte-parole, Stéphane Dujarric.

Le secrétaire général appelle à la levée sans délai de tout obstacle aux efforts nécessaires pour atténuer les dangers posés par le pétrolier, a ajouté M. Dujarric.

Selon le communiqué, M. Guterres a spécifiquement demandé d'accorder à des experts techniques indépendants un accès inconditionnel au navire pour évaluer son état et effectuer d'éventuelles réparations initiales. Cette évaluation technique, ajoute le communiqué, fournira des preuves scientifiques cruciales pour les prochaines étapes à franchir afin d'éviter une catastrophe.

Le Safer, pétrolier vieillissant, n'a pratiquement pas été entretenu depuis 2015 et risque de provoquer une importante marée noire, une explosion ou un incendie qui aurait des conséquences environnementales et humanitaires catastrophiques pour le Yémen et la région, a averti le porte-parole.

En particulier, une fuite potentielle de pétrole dans la mer Rouge nuirait gravement aux écosystèmes de celle-ci, dont dépendent 30 millions de personnes dans la région, indique le communiqué, ajoutant que cela forcerait en outre à fermer le port de Hodeida pendant de nombreux mois, ce qui aggraverait la crise économique déjà grave que connaît le Yémen et couperait l'accès de millions de personnes à la nourriture et à d'autres produits de base essentiels.

010020070770000000000000011199231392915391