french.xinhuanet.com
 

La Chine critique la désignation par les Etats-Unis du centre américain de l'Institut Confucius comme mission étrangère

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-08-14 à 22:01

BEIJING, 14 août (Xinhua) -- La Chine a exprimé vendredi son vif mécontentement et sa ferme opposition à la demande américaine d'enregistrer le centre américain de l'Institut Confucius comme "mission étrangère", expliquant que cette décision diabolisait et stigmatisait le fonctionnement normal des projets de coopération entre les deux pays.

"Par préjugé idéologique et intérêt personnel, certains individus américains se sont ingérés brutalement dans des projets de coopération bilatérale normale et les ont entravés, y compris les instituts Confucius, ce qui est totalement inacceptable", a déclaré Zhao Lijian, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, lors d'un point de presse, en réponse à une déclaration du secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo.

M. Zhao a déclaré que les instituts Confucius aux Etats-Unis avaient été créés pour la coopération, sur la base des principes de respect mutuel, de consultation amicale, d'égalité et de bénéfices réciproques pour les universités des deux pays.

Le fonctionnement et la gestion de ces instituts sont ouverts et transparents et respectent strictement les lois locales et les règlements des universités, a noté le porte-parole, ajoutant que les instituts avaient apporté des contributions positives aux échanges culturels entre la Chine et les Etats-Unis et avaient généralement été bien accueillis par les universités et toutes les couches sociales aux Etats-Unis.

Notant que la déclaration de la partie américaine citait un grand nombre de soi-disant rapports sans fondement, M. Zhao a appelé les Etats-Unis à abandonner la mentalité de jeu à somme nulle de la guerre froide, à corriger immédiatement leurs erreurs, à cesser de politiser les programmes d'échanges éducatifs concernés, à ne plus perturber les échanges normaux entre les deux peuples et à arrêter de nuire à la confiance et à la coopération mutuelles entre les deux pays.

M. Zhao a ajouté que la Chine se réservait le droit de réagir davantage.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par e-mail à xinhuanet_french@news.cn

La Chine critique la désignation par les Etats-Unis du centre américain de l'Institut Confucius comme mission étrangère

French.xinhuanet.com | Publié le 2020-08-14 à 22:01

BEIJING, 14 août (Xinhua) -- La Chine a exprimé vendredi son vif mécontentement et sa ferme opposition à la demande américaine d'enregistrer le centre américain de l'Institut Confucius comme "mission étrangère", expliquant que cette décision diabolisait et stigmatisait le fonctionnement normal des projets de coopération entre les deux pays.

"Par préjugé idéologique et intérêt personnel, certains individus américains se sont ingérés brutalement dans des projets de coopération bilatérale normale et les ont entravés, y compris les instituts Confucius, ce qui est totalement inacceptable", a déclaré Zhao Lijian, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, lors d'un point de presse, en réponse à une déclaration du secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo.

M. Zhao a déclaré que les instituts Confucius aux Etats-Unis avaient été créés pour la coopération, sur la base des principes de respect mutuel, de consultation amicale, d'égalité et de bénéfices réciproques pour les universités des deux pays.

Le fonctionnement et la gestion de ces instituts sont ouverts et transparents et respectent strictement les lois locales et les règlements des universités, a noté le porte-parole, ajoutant que les instituts avaient apporté des contributions positives aux échanges culturels entre la Chine et les Etats-Unis et avaient généralement été bien accueillis par les universités et toutes les couches sociales aux Etats-Unis.

Notant que la déclaration de la partie américaine citait un grand nombre de soi-disant rapports sans fondement, M. Zhao a appelé les Etats-Unis à abandonner la mentalité de jeu à somme nulle de la guerre froide, à corriger immédiatement leurs erreurs, à cesser de politiser les programmes d'échanges éducatifs concernés, à ne plus perturber les échanges normaux entre les deux peuples et à arrêter de nuire à la confiance et à la coopération mutuelles entre les deux pays.

M. Zhao a ajouté que la Chine se réservait le droit de réagir davantage.

010020070770000000000000011107421392912291