french.xinhuanet.com
 

Une mobilisation générale est nécessaire pour aider le Liban à surmonter la tragédie, déclare la vice-secrétaire générale de l'ONU

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-08-10 à 00:51

NEW YORK (Nations Unies), 9 août (Xinhua) -- La vice-secrétaire générale des Nations Unies, Amina Mohammed, a déclaré dimanche que les explosions qui s'étaient produites plus tôt cette semaine dans le port de Beyrouth auraient "un impact socio-économique profond" au Liban.

"Pour aider le Liban à surmonter la tragédie et mieux se reconstruire, nous aurons besoin d'une mobilisation générale", a indiqué Mme Mohammed lors d'une conférence internationale virtuelle coorganisée par l'ONU et la France dont l'objectif était de rassembler des dons à destination du Liban.

"Les explosions de Beyrouth ce mardi ont choqué le monde entier", a-t-elle affirmé, ajoutant que le port de Beyrouth qui avait été détruit répondait également aux besoins humanitaires en Syrie.

"Nous devons concentrer notre soutien sur quatre secteurs prioritaires : la santé, l'alimentation, la reconstruction des bâtiments et la reconstruction des écoles", a précisé Mme Mohammed.

"Le peuple libanais mérite un avenir stable et sûr", a souligné la secrétaire générale adjointe de l'ONU.

"Avec détermination et solidarité, nous pouvons les aider à atteindre cet objectif depuis longtemps recherché", a-t-elle ajouté.

Deux énormes explosions ont ravagé mardi le port de la capitale libanaise à 18h10 heures locale (15h10 GMT), faisant au moins 158 morts et 6.000 blessés.

Après les explosions dévastatrices, les Nations Unies ont rapidement réagi et renforcé leurs opérations d'assistance.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par e-mail à xinhuanet_french@news.cn

Une mobilisation générale est nécessaire pour aider le Liban à surmonter la tragédie, déclare la vice-secrétaire générale de l'ONU

French.xinhuanet.com | Publié le 2020-08-10 à 00:51

NEW YORK (Nations Unies), 9 août (Xinhua) -- La vice-secrétaire générale des Nations Unies, Amina Mohammed, a déclaré dimanche que les explosions qui s'étaient produites plus tôt cette semaine dans le port de Beyrouth auraient "un impact socio-économique profond" au Liban.

"Pour aider le Liban à surmonter la tragédie et mieux se reconstruire, nous aurons besoin d'une mobilisation générale", a indiqué Mme Mohammed lors d'une conférence internationale virtuelle coorganisée par l'ONU et la France dont l'objectif était de rassembler des dons à destination du Liban.

"Les explosions de Beyrouth ce mardi ont choqué le monde entier", a-t-elle affirmé, ajoutant que le port de Beyrouth qui avait été détruit répondait également aux besoins humanitaires en Syrie.

"Nous devons concentrer notre soutien sur quatre secteurs prioritaires : la santé, l'alimentation, la reconstruction des bâtiments et la reconstruction des écoles", a précisé Mme Mohammed.

"Le peuple libanais mérite un avenir stable et sûr", a souligné la secrétaire générale adjointe de l'ONU.

"Avec détermination et solidarité, nous pouvons les aider à atteindre cet objectif depuis longtemps recherché", a-t-elle ajouté.

Deux énormes explosions ont ravagé mardi le port de la capitale libanaise à 18h10 heures locale (15h10 GMT), faisant au moins 158 morts et 6.000 blessés.

Après les explosions dévastatrices, les Nations Unies ont rapidement réagi et renforcé leurs opérations d'assistance.

010020070770000000000000011107421392777481