french.xinhuanet.com
 

Liban : au moins 73 morts et 3.000 blessés dans les explosions à Beyrouth

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-08-05 à 11:52


(Xinhua/Bilal Jawich)

BEYROUTH, 4 août (Xinhua) -- Deux énormes explosions ont secoué mardi la capitale libanaise Beyrouth, faisant au moins 73 morts et 3.000 blessés.

Ces déflagrations ont frappé le port de Beyrouth vers 18H10 heure locale (16H10 GMT), ébranlant les bâtiments de toute la capitale et occasionnant de lourds dégâts.

Les causes des explosions restant à l'heure actuelle inconnues, le ministre libanais de l'Intérieur Mohammad Fahmi a indiqué que des produits chimiques explosifs stockés au port de Beyrouth en seraient à l'origine.

"Les autorités douanières doivent être interrogées sur les raisons du stockage de ces produits chimiques au port de Beyrouth", a déclaré M. Fahmi.

Après les explosions, le Premier ministre libanais Hassan Diab a immédiatement annoncé que mercredi serait un jour de deuil national.

Il a par ailleurs appelé les pays amis à aider le Liban à surmonter les répercussions de ce lourd drame.

Le président libanais Michel Aoun a pour sa part convoqué une réunion d'urgence du Conseil supérieur de défense, qui a conféré plus tard mardi à Beyrouth le statut de ville sinistrée tout en exhortant le gouvernement libanais à y promulguer l'état d'urgence pendant deux semaines.

   1 2   

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par e-mail à xinhuanet_french@news.cn

Liban : au moins 73 morts et 3.000 blessés dans les explosions à Beyrouth

French.xinhuanet.com | Publié le 2020-08-05 à 11:52


(Xinhua/Bilal Jawich)

BEYROUTH, 4 août (Xinhua) -- Deux énormes explosions ont secoué mardi la capitale libanaise Beyrouth, faisant au moins 73 morts et 3.000 blessés.

Ces déflagrations ont frappé le port de Beyrouth vers 18H10 heure locale (16H10 GMT), ébranlant les bâtiments de toute la capitale et occasionnant de lourds dégâts.

Les causes des explosions restant à l'heure actuelle inconnues, le ministre libanais de l'Intérieur Mohammad Fahmi a indiqué que des produits chimiques explosifs stockés au port de Beyrouth en seraient à l'origine.

"Les autorités douanières doivent être interrogées sur les raisons du stockage de ces produits chimiques au port de Beyrouth", a déclaré M. Fahmi.

Après les explosions, le Premier ministre libanais Hassan Diab a immédiatement annoncé que mercredi serait un jour de deuil national.

Il a par ailleurs appelé les pays amis à aider le Liban à surmonter les répercussions de ce lourd drame.

Le président libanais Michel Aoun a pour sa part convoqué une réunion d'urgence du Conseil supérieur de défense, qui a conféré plus tard mardi à Beyrouth le statut de ville sinistrée tout en exhortant le gouvernement libanais à y promulguer l'état d'urgence pendant deux semaines.

   1 2   

010020070770000000000000011107401392664491