french.xinhuanet.com
 

Etats-Unis : 104 personnes touchées par des tirs d'armes à feu à Chicago pendant le week-end de la fête des Pères, dont 14 mortellement

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-06-23 à 04:08

CHICAGO, 22 juin (Xinhua) -- Au total, 104 personnes ont été touchées par des tirs d'armes à feu à Chicago au cours du week-end de la fête des Pères, dont 14 mortellement. Sur les 14 personnes tuées, cinq étaient des enfants, ont rapporté lundi les médias locaux.

Ces 104 personnes ont été touchées au cours de diverses fusillades survenues entre vendredi et lundi. Il s'agit du plus grand nombre de personnes touchées par balles en un seul week-end à Chicago depuis le début de l'année.

"Les balles ne détruisent pas seulement ceux qu'elles touchent. Elles déchirent également des familles. Elles détruisent des quartiers, elles détruisent le sentiment de sécurité au sein d'une communauté", a déclaré le directeur de la police de Chicago, David Brown, au cours d'une conférence de presse donnée dimanche.

Ce week-end a vu plus de fusillades, mais moins de morts qu'au cours du dernier week-end de mai, lorsque 85 personnes avaient été touchées par balles, dont 24 mortellement, ce qui en a fait le week-end le plus meurtrier à Chicago depuis des années.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par e-mail à xinhuanet_french@news.cn

Etats-Unis : 104 personnes touchées par des tirs d'armes à feu à Chicago pendant le week-end de la fête des Pères, dont 14 mortellement

French.xinhuanet.com | Publié le 2020-06-23 à 04:08

CHICAGO, 22 juin (Xinhua) -- Au total, 104 personnes ont été touchées par des tirs d'armes à feu à Chicago au cours du week-end de la fête des Pères, dont 14 mortellement. Sur les 14 personnes tuées, cinq étaient des enfants, ont rapporté lundi les médias locaux.

Ces 104 personnes ont été touchées au cours de diverses fusillades survenues entre vendredi et lundi. Il s'agit du plus grand nombre de personnes touchées par balles en un seul week-end à Chicago depuis le début de l'année.

"Les balles ne détruisent pas seulement ceux qu'elles touchent. Elles déchirent également des familles. Elles détruisent des quartiers, elles détruisent le sentiment de sécurité au sein d'une communauté", a déclaré le directeur de la police de Chicago, David Brown, au cours d'une conférence de presse donnée dimanche.

Ce week-end a vu plus de fusillades, mais moins de morts qu'au cours du dernier week-end de mai, lorsque 85 personnes avaient été touchées par balles, dont 24 mortellement, ce qui en a fait le week-end le plus meurtrier à Chicago depuis des années.

010020070770000000000000011107421391592771