french.xinhuanet.com
 

La Grèce constituera un lien solide entre la Chine et l'UE dans le cadre de l'initiative "la Ceinture et la Route", selon Papandreou (INTERVIEW)

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-05-20 à 01:24

ATHENES, 19 mai (Xinhua) -- La Grèce constituera un lien solide entre la Chine et d'autres pays européens pendant la mise en oeuvre de l'initiative "la Ceinture et la Route", a dit l'ancien Premier ministre grec George Papandreou dans une interview écrite accordée récemment à Xinhua.

La Grèce entretient d'excellentes relations bilatérales avec la Chine, a-t-il déclaré. Les deux pays ont par ailleurs étroitement coopéré dans le cadre de la l'initiative "la Ceinture et la Route" depuis son lancement en 2013.

"Les expériences de notre coopération productive peuvent être très utiles au niveau européen. Je crois en une relation productive entre la Chine et l'Union européenne (UE)", a-t-il déclaré.

"L'initiative 'la Ceinture et la Route' devrait être un projet commun, et un projet qui redéfinira nos relations pour le siècle prochain. Il sera crucial que l'Europe et la Chine travaillent ensemble dans des régions telles que l'Afrique, le Caucase et le Moyen-Orient", où l'initiative chinoise est mise en oeuvre, a affirmé M. Papandreou.

"La Grèce constituera un lien solide entre la Chine et d'autres pays européens", a-t-il souligné.

Interrogé sur les perspectives de coopération économique bilatérale dans la période post-pandémique, l'ancien Premier ministre a dit que, entre autres choses, la Grèce et la Chine pourraient unir leurs forces pour offrir au monde de nouvelles approches en matière de soins de santé.

"De même que l'initiative 'la Ceinture et la Route' parle à la fois d'intérêts communs et de destins communs, la santé semble être le domaine qui met l'accent sur ces valeurs. L'accès de tous les citoyens sans exception aux systèmes de santé des pays participant à ce projet global renforcerait 'la Ceinture et la Route' et lui donnerait un sens plus profond", a-t-il fait valoir.

"La pandémie a également démontré que nous devons adopter un modèle de développement très différent en ce qui concerne l'environnement", a-t-il ajouté.

"Nous ne devons pas oublier que notre héritage culturel ancien peut être une source d'inspiration unique pour résoudre de nombreux problèmes existentiels soulevés par la pandémie", a-t-il expliqué.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par e-mail à xinhuanet_french@news.cn

La Grèce constituera un lien solide entre la Chine et l'UE dans le cadre de l'initiative "la Ceinture et la Route", selon Papandreou (INTERVIEW)

French.xinhuanet.com | Publié le 2020-05-20 à 01:24

ATHENES, 19 mai (Xinhua) -- La Grèce constituera un lien solide entre la Chine et d'autres pays européens pendant la mise en oeuvre de l'initiative "la Ceinture et la Route", a dit l'ancien Premier ministre grec George Papandreou dans une interview écrite accordée récemment à Xinhua.

La Grèce entretient d'excellentes relations bilatérales avec la Chine, a-t-il déclaré. Les deux pays ont par ailleurs étroitement coopéré dans le cadre de la l'initiative "la Ceinture et la Route" depuis son lancement en 2013.

"Les expériences de notre coopération productive peuvent être très utiles au niveau européen. Je crois en une relation productive entre la Chine et l'Union européenne (UE)", a-t-il déclaré.

"L'initiative 'la Ceinture et la Route' devrait être un projet commun, et un projet qui redéfinira nos relations pour le siècle prochain. Il sera crucial que l'Europe et la Chine travaillent ensemble dans des régions telles que l'Afrique, le Caucase et le Moyen-Orient", où l'initiative chinoise est mise en oeuvre, a affirmé M. Papandreou.

"La Grèce constituera un lien solide entre la Chine et d'autres pays européens", a-t-il souligné.

Interrogé sur les perspectives de coopération économique bilatérale dans la période post-pandémique, l'ancien Premier ministre a dit que, entre autres choses, la Grèce et la Chine pourraient unir leurs forces pour offrir au monde de nouvelles approches en matière de soins de santé.

"De même que l'initiative 'la Ceinture et la Route' parle à la fois d'intérêts communs et de destins communs, la santé semble être le domaine qui met l'accent sur ces valeurs. L'accès de tous les citoyens sans exception aux systèmes de santé des pays participant à ce projet global renforcerait 'la Ceinture et la Route' et lui donnerait un sens plus profond", a-t-il fait valoir.

"La pandémie a également démontré que nous devons adopter un modèle de développement très différent en ce qui concerne l'environnement", a-t-il ajouté.

"Nous ne devons pas oublier que notre héritage culturel ancien peut être une source d'inspiration unique pour résoudre de nombreux problèmes existentiels soulevés par la pandémie", a-t-il expliqué.

010020070770000000000000011107421390705161