french.xinhuanet.com
 

Dissiper les rumeurs : la chaleur va-t-elle endiguer la propagation du COVID-19 ?

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-04-27 à 21:38

BEIJING, 27 avril (Xinhua) -- De nombreux virus respiratoires sévissent pendant les mois plus froids et diminuent en été, y compris la grippe et le SRAS. Mais la propagation du COVID-19 suivra-t-elle un schéma saisonnier similaire ?

Les experts n'ont jusqu'ici pas trouvé suffisamment de preuves scientifiques attestant que la chaleur et l'humidité ralentiront le virus.

"Le virus du COVID-19 peut être transmis dans toutes les régions, y compris dans les zones où le climat est chaud et humide", a souligné l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans un récent rapport, indiquant que les températures élevées n'ont pas réussi à freiner la propagation du virus.

Tom Kotsimbos, professeur agrégé à l'Université Monash d'Australie et médecin respiratoire à l'hôpital Alfred de Melbourne, a déclaré au quotidien Guardian que puisqu'il s'agit d'un nouveau virus, cela "ne signifie pas qu'il sera comme les autres".

"Il est intéressant de noter qu'il s'est répandu assez rapidement dans le monde entier, tant au nord qu'au sud", a-t-il fait remarquer, ajoutant que ce phénomène suggère soit que la transmission du nouveau virus ne repose pas sur la température, soit que cette dépendance n'est pas importante pour sa propagation.

Bien que les chercheurs tentent d'étudier en profondeur la relation entre la propagation du COVID-19 et la température, certains ont déjà tiré des conclusions contradictoires.

Selon un article publié le 2 avril dans la revue médicale The Lancet, des chercheurs de l'Ecole de santé publique de l'Université de Hong Kong ont trouvé une corrélation inverse entre la température et la stabilité du virus.

Le virus est très stable à 4°C et pourrait être incubé jusqu'à 14 jour