french.xinhuanet.com
 

Un ancien président d'Equateur condamné à 8 ans de prison pour corruption

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-04-08 à 13:34

QUITO, 7 avril (Xinhua) -- Un tribunal de la Cour nationale de justice d'Equateur a condamné mardi l'ancien président Rafael Correa à huit années de prison pour corruption.

Dix-sept autres personnes, principalement d'anciens collaborateurs, ont reçu le même verdict pour avoir accepté des pots-de-vins du géant brésilien du bâtiment Odebrecht en échange de juteux contrats gouvernementaux, a tweeté le bureau du procureur général.

L'ancien vice-président Jorge Glas, qui avait servi sous le mandat de M. Correa et déjà emprisonné depuis 2017 dans le cadre de l'affaire Odebrecht, fait partie des personnes condamnées.

MM. Correa et Glas ont été également frappés d'inéligibilité pour 25 ans, ce qui les empêchera de concourir à l'élection présidentielle de 2021.

M. Correa a nié les accusations portées contre lui, affirmant qu'elles sont politiquement motivées pour l'empêcher de se représenter.

Odebrecht avait admis avoir mis en place un système multinational de corruption en vue de l'obtention de marchés publics pour de grands travaux.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par e-mail à xinhuanet_french@news.cn

Un ancien président d'Equateur condamné à 8 ans de prison pour corruption

French.xinhuanet.com | Publié le 2020-04-08 à 13:34

QUITO, 7 avril (Xinhua) -- Un tribunal de la Cour nationale de justice d'Equateur a condamné mardi l'ancien président Rafael Correa à huit années de prison pour corruption.

Dix-sept autres personnes, principalement d'anciens collaborateurs, ont reçu le même verdict pour avoir accepté des pots-de-vins du géant brésilien du bâtiment Odebrecht en échange de juteux contrats gouvernementaux, a tweeté le bureau du procureur général.

L'ancien vice-président Jorge Glas, qui avait servi sous le mandat de M. Correa et déjà emprisonné depuis 2017 dans le cadre de l'affaire Odebrecht, fait partie des personnes condamnées.

MM. Correa et Glas ont été également frappés d'inéligibilité pour 25 ans, ce qui les empêchera de concourir à l'élection présidentielle de 2021.

M. Correa a nié les accusations portées contre lui, affirmant qu'elles sont politiquement motivées pour l'empêcher de se représenter.

Odebrecht avait admis avoir mis en place un système multinational de corruption en vue de l'obtention de marchés publics pour de grands travaux.

010020070770000000000000011100001389574011