french.xinhuanet.com
 

Japon : Abe devrait décréter l'état d'urgence sur fond de la hausse des cas de COVID-19

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-04-06 à 10:29

TOKYO, 6 avril (Xinhua) -- Le Premier ministre japonais Shinzo Abe prévoit de décréter l'état d'urgence, en raison de la récente flambée des cas de COVID-19 à Tokyo et dans d'autres grandes villes, ont indiqué lundi des sources proches du gouvernement.

La pression s'est accrue sur M. Abe pour qu'il fasse cette déclaration alors que les cas de COVID-19 se sont récemment multipliés, les appels de la gouverneure de Tokyo Yuriko Koike et de l'Association médicale japonaise s'étant faits plus fréquents.

Le gouvernement métropolitain de Tokyo ainsi que les spécialistes sanitaires ont annoncé qu'il n'y aurait bientôt plus de lits d'hôpital disponibles pour les patients atteints du nouveau coronavirus, tandis que le ministère de la Santé s'efforçait d'augmenter rapidement la capacité d'accueil des établissements hospitaliers.

Un groupe d'experts gouvernementaux a récemment averti que le système de santé du pays pourrait s'effondrer si le nombre de cas de nouveau coronavirus continuait à augmenter, accentuant ainsi la pression sur le gouvernement en faveur de la prise de mesures préventives contre la propagation de la maladie.

Le système de santé de Tokyo et de quatre autres préfectures est soumis à une pression accrue et "des contre-mesures drastiques doivent être prises le plus rapidement possible", ont conclu les experts.

Avant la déclaration de l'état d'urgence, le Premier ministre devra demander l'avis d'un groupe consultatif composé d'experts médicaux, et le niveau d'urgence devra répondre à des critères spécifiques, le premier étant que l'apparition du virus soit jugée suffisamment grave pour entraîner des dommages extrêmes contre la vie et la santé des personnes, tandis que le second serait que la propagation rapide du virus menacerait d'avoir un impact sérieux sur les moyens de subsistance de la population et l'économie du pays.

Si l'état d'urgence devait être déclaré par M. Abe, le gouvernement disposerait de pouvoirs étendus pour ordonner aux gens de rester chez eux sur une base régionale ou nationale, imposer la fermeture des écoles et restreindre l'utilisation des lieux pour les rassemblements de masse.

En date de dimanche, 143 nouveaux cas de COVID-19 ont été enregistrés à Tokyo, un record quotidien pour la capitale japonaise, portant leur total à 1.034, le ministère japonais de la Santé et les gouvernements locaux ajoutant que les cas à l'échelle nationale ont atteint 3.531 dimanche après-midi.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par e-mail à xinhuanet_french@news.cn

Japon : Abe devrait décréter l'état d'urgence sur fond de la hausse des cas de COVID-19

French.xinhuanet.com | Publié le 2020-04-06 à 10:29

TOKYO, 6 avril (Xinhua) -- Le Premier ministre japonais Shinzo Abe prévoit de décréter l'état d'urgence, en raison de la récente flambée des cas de COVID-19 à Tokyo et dans d'autres grandes villes, ont indiqué lundi des sources proches du gouvernement.

La pression s'est accrue sur M. Abe pour qu'il fasse cette déclaration alors que les cas de COVID-19 se sont récemment multipliés, les appels de la gouverneure de Tokyo Yuriko Koike et de l'Association médicale japonaise s'étant faits plus fréquents.

Le gouvernement métropolitain de Tokyo ainsi que les spécialistes sanitaires ont annoncé qu'il n'y aurait bientôt plus de lits d'hôpital disponibles pour les patients atteints du nouveau coronavirus, tandis que le ministère de la Santé s'efforçait d'augmenter rapidement la capacité d'accueil des établissements hospitaliers.

Un groupe d'experts gouvernementaux a récemment averti que le système de santé du pays pourrait s'effondrer si le nombre de cas de nouveau coronavirus continuait à augmenter, accentuant ainsi la pression sur le gouvernement en faveur de la prise de mesures préventives contre la propagation de la maladie.

Le système de santé de Tokyo et de quatre autres préfectures est soumis à une pression accrue et "des contre-mesures drastiques doivent être prises le plus rapidement possible", ont conclu les experts.

Avant la déclaration de l'état d'urgence, le Premier ministre devra demander l'avis d'un groupe consultatif composé d'experts médicaux, et le niveau d'urgence devra répondre à des critères spécifiques, le premier étant que l'apparition du virus soit jugée suffisamment grave pour entraîner des dommages extrêmes contre la vie et la santé des personnes, tandis que le second serait que la propagation rapide du virus menacerait d'avoir un impact sérieux sur les moyens de subsistance de la population et l'économie du pays.

Si l'état d'urgence devait être déclaré par M. Abe, le gouvernement disposerait de pouvoirs étendus pour ordonner aux gens de rester chez eux sur une base régionale ou nationale, imposer la fermeture des écoles et restreindre l'utilisation des lieux pour les rassemblements de masse.

En date de dimanche, 143 nouveaux cas de COVID-19 ont été enregistrés à Tokyo, un record quotidien pour la capitale japonaise, portant leur total à 1.034, le ministère japonais de la Santé et les gouvernements locaux ajoutant que les cas à l'échelle nationale ont atteint 3.531 dimanche après-midi.

010020070770000000000000011107421389507531