french.xinhuanet.com
 

(COVID-19) Le soutien aux plus touchés par l'épidémie en Chine est une leçon majeure (responsable du FMI)

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-03-23 à 17:53

WASHINGTON, 23 mars (Xinhua) -- L'une des principales leçons tirées de l'expérience chinoise à ce jour est l'importance pour les politiques macroéconomiques de se concentrer sur l'atténuation de l'impact économique du COVID-19 et sur le soutien à la reprise, a déclaré un responsable du Fonds monétaire international (FMI), dans une récente interview par Xinhua.

"En Chine, on assiste à un effort budgétaire vigoureux visant à aider les ménages vulnérables et les petites entreprises les plus touchés par l'épidémie, tandis que la politique monétaire reste très accommodante", observe Helge Berger, chef de mission du FMI en Chine et directeur adjoint du département Asie et Pacifique.

La banque centrale chinoise a assuré une liquidité suffisante sur les marchés financiers et pour les banques, abaissé les taux directeurs et travaillé dur pour canaliser le crédit vers les entreprises sous pression et pour faciliter la production de fournitures médicales. "C'est la bonne approche", juge-t-il.

Les décideurs politiques doivent continuer à chercher des moyens d'apporter un soutien aux plus touchés, par exemple, en supprimant les taxes, les frais ou les factures de services publics et en canalisant le crédit par le biais des entreprises de technologies financières, estime M. Berger.

La sauvegarde de la stabilité financière dans des moments comme celui-ci nécessite une action affirmée et bien communiquée, ajoute-t-il.

Concernant l'impact du COVID-19 sur l'économie chinoise, le chef de mission du FMI en Chine pense que l'impact immédiat de l'épidémie est un arrêt soudain de l'activité économique au premier trimestre, mais "la bonne nouvelle" est que l'économie chinoise est "en voie vers la reprise".

Le soutien politique, la réouverture généralisée des entreprises et le fait que les employés retournent au travail "nous donnent l'espoir que nous assisterons à une forte reprise à partir du deuxième trimestre", souhaite-t-il.

Il mentionne également que de nombreuses mesures seront plus efficaces si elles sont coordonnées au niveau international.

"L'espoir est que les décideurs politiques du monde entier continuent de travailler pour contenir l'épidémie, atténuer son impact et s'assurer que la reprise est sur la bonne voie ; c'est essentiel", conclut il, ajoutant que l'agence monétaire internationale est prête à mettre sa capacité de prêt à la disposition de tous ses 189 membres et à démontrer la valeur de la coopération internationale.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par e-mail à xinhuanet_french@news.cn

(COVID-19) Le soutien aux plus touchés par l'épidémie en Chine est une leçon majeure (responsable du FMI)

French.xinhuanet.com | Publié le 2020-03-23 à 17:53

WASHINGTON, 23 mars (Xinhua) -- L'une des principales leçons tirées de l'expérience chinoise à ce jour est l'importance pour les politiques macroéconomiques de se concentrer sur l'atténuation de l'impact économique du COVID-19 et sur le soutien à la reprise, a déclaré un responsable du Fonds monétaire international (FMI), dans une récente interview par Xinhua.

"En Chine, on assiste à un effort budgétaire vigoureux visant à aider les ménages vulnérables et les petites entreprises les plus touchés par l'épidémie, tandis que la politique monétaire reste très accommodante", observe Helge Berger, chef de mission du FMI en Chine et directeur adjoint du département Asie et Pacifique.

La banque centrale chinoise a assuré une liquidité suffisante sur les marchés financiers et pour les banques, abaissé les taux directeurs et travaillé dur pour canaliser le crédit vers les entreprises sous pression et pour faciliter la production de fournitures médicales. "C'est la bonne approche", juge-t-il.

Les décideurs politiques doivent continuer à chercher des moyens d'apporter un soutien aux plus touchés, par exemple, en supprimant les taxes, les frais ou les factures de services publics et en canalisant le crédit par le biais des entreprises de technologies financières, estime M. Berger.

La sauvegarde de la stabilité financière dans des moments comme celui-ci nécessite une action affirmée et bien communiquée, ajoute-t-il.

Concernant l'impact du COVID-19 sur l'économie chinoise, le chef de mission du FMI en Chine pense que l'impact immédiat de l'épidémie est un arrêt soudain de l'activité économique au premier trimestre, mais "la bonne nouvelle" est que l'économie chinoise est "en voie vers la reprise".

Le soutien politique, la réouverture généralisée des entreprises et le fait que les employés retournent au travail "nous donnent l'espoir que nous assisterons à une forte reprise à partir du deuxième trimestre", souhaite-t-il.

Il mentionne également que de nombreuses mesures seront plus efficaces si elles sont coordonnées au niveau international.

"L'espoir est que les décideurs politiques du monde entier continuent de travailler pour contenir l'épidémie, atténuer son impact et s'assurer que la reprise est sur la bonne voie ; c'est essentiel", conclut il, ajoutant que l'agence monétaire internationale est prête à mettre sa capacité de prêt à la disposition de tous ses 189 membres et à démontrer la valeur de la coopération internationale.

010020070770000000000000011100001389083831