french.xinhuanet.com
 

(COVID-19) La solidarité, la coopération et l'empathie sont la seule réponse rationnelle à l'épidémie mondiale

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-03-13 à 21:15

SHANGHAI, 13 mars (Xinhua) -- La solidarité, la coopération et l'empathie sont la seule réponse rationnelle à l'épidémie mondiale de nouveau coronavirus (COVID-19), déclare un rapport publié par un groupe de réflexion affilié au gouvernement à Shanghai.

Les pays au front font de grands sacrifices, offrant au monde un temps précieux pour prendre des précautions, ont indiqué les Instituts pour les études internationales de Shanghai (SIIS) dans le rapport intitulé "Coopération internationale pour la lutte contre le coronavirus : résultats, leçons et voie à suivre."

La coopération internationale de suivi en matière de recherche, l'assistance en matériel médical et l'engagement actif des principales institutions académiques internationales sont tous indispensables pour l'établissement et l'amélioration d'un système scientifique et efficace de prévention et de contrôle à l'échelle mondiale, selon le rapport.

Ce rapport illustre les mesures de la Chine qui ont été saluées par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en tant que pratiques recommandées pour la lutte contre l'épidémie internationale, telles qu'un mécanisme d'intervention de tout le gouvernement et de toute la société, une quarantaine sociale efficace, l'échange d'informations et de connaissances rapides et suffisantes, ainsi qu'une participation profonde à la coopération mondiale dans la recherche médicale.

Les différences dans les normes sociales, les systèmes politiques et les ressources et capacités sanitaires publiques, ainsi que les conflits régionaux, posent des défis pour la coopération et la lutte contre l'épidémie au niveau mondial.

Le rapport suggère que le monde doit améliorer le système mondial de réponse aux urgences sanitaires publiques afin de mieux contrôler la propagation mondiale du COVID-19.

Il a appelé à renforcer la direction mondiale de la santé, à combler les lacunes des ressources dans la coopération sanitaire mondiale et à lutter contre la politisation et la stigmatisation dans les urgences sanitaires mondiales.

La Chine, en tant que principal champ de bataille dans la lutte contre l'épidémie, a fait les plus grands efforts, pris les mesures les plus strictes, acquis les expériences les plus directes et obtenu les résultats les plus remarquables, indique le rapport.

Le pays est prêt à partager son expérience avec la communauté internationale et à renforcer la coopération avec d'autres pays et organisations internationales afin de gagner la guerre contre l'épidémie de COVID-19 le plus tôt possible.

La Chine a déclaré jeudi que le pic du COVID-19 dans le pays était passé, alors que les nouveaux cas confirmés continuent de diminuer et que la situation épidémiologique globale reste à un niveau faible.

L'OMS a qualifié mercredi le COVID-19 de pandémie, étant donné que le virus continue de se propager dans le monde entier, tout en exhortant la communauté internationale à prendre des mesures urgentes et efficaces pour le contenir.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par e-mail à xinhuanet_french@news.cn

(COVID-19) La solidarité, la coopération et l'empathie sont la seule réponse rationnelle à l'épidémie mondiale

French.xinhuanet.com | Publié le 2020-03-13 à 21:15

SHANGHAI, 13 mars (Xinhua) -- La solidarité, la coopération et l'empathie sont la seule réponse rationnelle à l'épidémie mondiale de nouveau coronavirus (COVID-19), déclare un rapport publié par un groupe de réflexion affilié au gouvernement à Shanghai.

Les pays au front font de grands sacrifices, offrant au monde un temps précieux pour prendre des précautions, ont indiqué les Instituts pour les études internationales de Shanghai (SIIS) dans le rapport intitulé "Coopération internationale pour la lutte contre le coronavirus : résultats, leçons et voie à suivre."

La coopération internationale de suivi en matière de recherche, l'assistance en matériel médical et l'engagement actif des principales institutions académiques internationales sont tous indispensables pour l'établissement et l'amélioration d'un système scientifique et efficace de prévention et de contrôle à l'échelle mondiale, selon le rapport.

Ce rapport illustre les mesures de la Chine qui ont été saluées par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en tant que pratiques recommandées pour la lutte contre l'épidémie internationale, telles qu'un mécanisme d'intervention de tout le gouvernement et de toute la société, une quarantaine sociale efficace, l'échange d'informations et de connaissances rapides et suffisantes, ainsi qu'une participation profonde à la coopération mondiale dans la recherche médicale.

Les différences dans les normes sociales, les systèmes politiques et les ressources et capacités sanitaires publiques, ainsi que les conflits régionaux, posent des défis pour la coopération et la lutte contre l'épidémie au niveau mondial.

Le rapport suggère que le monde doit améliorer le système mondial de réponse aux urgences sanitaires publiques afin de mieux contrôler la propagation mondiale du COVID-19.

Il a appelé à renforcer la direction mondiale de la santé, à combler les lacunes des ressources dans la coopération sanitaire mondiale et à lutter contre la politisation et la stigmatisation dans les urgences sanitaires mondiales.

La Chine, en tant que principal champ de bataille dans la lutte contre l'épidémie, a fait les plus grands efforts, pris les mesures les plus strictes, acquis les expériences les plus directes et obtenu les résultats les plus remarquables, indique le rapport.

Le pays est prêt à partager son expérience avec la communauté internationale et à renforcer la coopération avec d'autres pays et organisations internationales afin de gagner la guerre contre l'épidémie de COVID-19 le plus tôt possible.

La Chine a déclaré jeudi que le pic du COVID-19 dans le pays était passé, alors que les nouveaux cas confirmés continuent de diminuer et que la situation épidémiologique globale reste à un niveau faible.

L'OMS a qualifié mercredi le COVID-19 de pandémie, étant donné que le virus continue de se propager dans le monde entier, tout en exhortant la communauté internationale à prendre des mesures urgentes et efficaces pour le contenir.

010020070770000000000000011100001388751351