french.xinhuanet.com
 

Le PM irakien désigné présente ses excuses pour avoir formé un nouveau gouvernement

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-03-02 à 09:35

BAGDAD, 1er mars (Xinhua) -- Le Premier ministre désigné irakien Mohammed Tawfiq Allawi s'est excusé dimanche d'avoir formé un nouveau gouvernement, quelques heures après l'échec du Parlement à organiser une session pour voter sur la composition de son cabinet.

Dans une lettre adressée au président irakien Barham Salih, M. Allawi a présenté ses excuses, expliquant qu'il était "en face d'une équation, la position de Premier ministre en échange d'un manque d'honnêteté à l'égard de mon peuple et le maintien dans cette fonction au prix de leurs souffrances."

Il a affirmé que son choix était "simple et clair, celui d'être avec mon peuple, surtout quand j'ai constaté que certains partis politiques n'étaient pas sérieux au sujet de la réforme qu'ils lui ont promis".

Plus tôt dans la journée, le parlement irakien a reporté jusqu'à lundi sa session prévue pour voter sur la composition du gouvernement proposé par M. Allawi, faute de quorum en raison de différends politiques.

Jeudi dernier, le parlement ne s'était pas réuni pour voter sur le nouveau cabinet pour des raisons similaires.

Le 1er février, le président irakien Barham Salih avait nommé M. Allawi Premier ministre pour former un nouveau gouvernement, et selon la Constitution irakienne, M. Allawi dispose de 30 jours pour ce faire avant de le soumettre à l'approbation du Parlement.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par e-mail à xinhuanet_french@news.cn

Le PM irakien désigné présente ses excuses pour avoir formé un nouveau gouvernement

French.xinhuanet.com | Publié le 2020-03-02 à 09:35

BAGDAD, 1er mars (Xinhua) -- Le Premier ministre désigné irakien Mohammed Tawfiq Allawi s'est excusé dimanche d'avoir formé un nouveau gouvernement, quelques heures après l'échec du Parlement à organiser une session pour voter sur la composition de son cabinet.

Dans une lettre adressée au président irakien Barham Salih, M. Allawi a présenté ses excuses, expliquant qu'il était "en face d'une équation, la position de Premier ministre en échange d'un manque d'honnêteté à l'égard de mon peuple et le maintien dans cette fonction au prix de leurs souffrances."

Il a affirmé que son choix était "simple et clair, celui d'être avec mon peuple, surtout quand j'ai constaté que certains partis politiques n'étaient pas sérieux au sujet de la réforme qu'ils lui ont promis".

Plus tôt dans la journée, le parlement irakien a reporté jusqu'à lundi sa session prévue pour voter sur la composition du gouvernement proposé par M. Allawi, faute de quorum en raison de différends politiques.

Jeudi dernier, le parlement ne s'était pas réuni pour voter sur le nouveau cabinet pour des raisons similaires.

Le 1er février, le président irakien Barham Salih avait nommé M. Allawi Premier ministre pour former un nouveau gouvernement, et selon la Constitution irakienne, M. Allawi dispose de 30 jours pour ce faire avant de le soumettre à l'approbation du Parlement.

010020070770000000000000011107421388342121