french.xinhuanet.com
 

Le Parlement européen appelle la BCE à mettre ses politiques en conformité avec l'accord de Paris

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-02-13 à 01:33

STRASBOURG, 12 février (Xinhua) -- Au lendemain d'un débat avec la présidente de la Banque centrale européenne (BCE) Christine Lagarde, le Parlement européen (PE), réuni en session plénière à Strasbourg, a voté mercredi une résolution exhortant la BCE à renforcer ses ambitions en matière d'écologie.

Pour la première fois, l'examen du rapport annuel de l'activité de la BCE au PE met l'accent sur les questions environnementales. Dans une résolution votée mercredi à Strasbourg par 452 voix pour, 142 contre et 33 abstentions, les eurodéputés appellent la BCE "à mieux intégrer les principes de la gouvernance environnementale et sociale dans ses politiques et à revoir son programme d'achat de titres du secteur des entreprises" afin de mettre ses politiques en conformité avec l'accord de Paris sur le climat.

"L'émission d'obligations vertes ne représente que 1% de l'offre globale d'obligations libellées en euros, et qu'une majorité (62,1%) des achats d'obligations d'entreprises effectués par la BCE se fasse dans des secteurs qui sont responsables de 58,5% des émissions de gaz à effet de serre de la zone euro", déplore le PE.

Mardi, à Strasbourg, Christine Lagarde, qui a plaidé en faveur d'une Union économique et monétaire "plus complète", a évoqué les questions environnementales devant les eurodéputés. "Nous devons également nous préparer au changement climatique - et pas seulement parce que nous nous soucions des citoyens de ce monde. Tout comme la numérisation, le changement climatique affecte le contexte dans lequel les banques centrales opèrent", a-t-elle déclaré.

Dans sa résolution, le PE demande par ailleurs que la BCE continue d'accroître la masse monétaire globale. Les eurodéputés soulignent que les taux d'intérêt bas voire négatifs ont "des conséquences néfastes sur les régimes de retraite et d'assurance".

Ils exhortent également la BCE à "poursuivre ses efforts de préparation en vue d'assurer la stabilité des marchés financiers de l'Union européenne suite au retrait du Royaume-Uni de l'UE".

Le PE insiste aussi sur le renforcement de la lutte contre le blanchiment de capitaux et l'évasion fiscale, ainsi que sur la nécessité "de surveiller de plus près les crypto-actifs" en examinant le cadre juridique et réglementaire de l'UE concernant les e-monnaies, les instruments financiers et les actifs virtuels.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par e-mail à xinhuanet_french@news.cn

Le Parlement européen appelle la BCE à mettre ses politiques en conformité avec l'accord de Paris

French.xinhuanet.com | Publié le 2020-02-13 à 01:33

STRASBOURG, 12 février (Xinhua) -- Au lendemain d'un débat avec la présidente de la Banque centrale européenne (BCE) Christine Lagarde, le Parlement européen (PE), réuni en session plénière à Strasbourg, a voté mercredi une résolution exhortant la BCE à renforcer ses ambitions en matière d'écologie.

Pour la première fois, l'examen du rapport annuel de l'activité de la BCE au PE met l'accent sur les questions environnementales. Dans une résolution votée mercredi à Strasbourg par 452 voix pour, 142 contre et 33 abstentions, les eurodéputés appellent la BCE "à mieux intégrer les principes de la gouvernance environnementale et sociale dans ses politiques et à revoir son programme d'achat de titres du secteur des entreprises" afin de mettre ses politiques en conformité avec l'accord de Paris sur le climat.

"L'émission d'obligations vertes ne représente que 1% de l'offre globale d'obligations libellées en euros, et qu'une majorité (62,1%) des achats d'obligations d'entreprises effectués par la BCE se fasse dans des secteurs qui sont responsables de 58,5% des émissions de gaz à effet de serre de la zone euro", déplore le PE.

Mardi, à Strasbourg, Christine Lagarde, qui a plaidé en faveur d'une Union économique et monétaire "plus complète", a évoqué les questions environnementales devant les eurodéputés. "Nous devons également nous préparer au changement climatique - et pas seulement parce que nous nous soucions des citoyens de ce monde. Tout comme la numérisation, le changement climatique affecte le contexte dans lequel les banques centrales opèrent", a-t-elle déclaré.

Dans sa résolution, le PE demande par ailleurs que la BCE continue d'accroître la masse monétaire globale. Les eurodéputés soulignent que les taux d'intérêt bas voire négatifs ont "des conséquences néfastes sur les régimes de retraite et d'assurance".

Ils exhortent également la BCE à "poursuivre ses efforts de préparation en vue d'assurer la stabilité des marchés financiers de l'Union européenne suite au retrait du Royaume-Uni de l'UE".

Le PE insiste aussi sur le renforcement de la lutte contre le blanchiment de capitaux et l'évasion fiscale, ainsi que sur la nécessité "de surveiller de plus près les crypto-actifs" en examinant le cadre juridique et réglementaire de l'UE concernant les e-monnaies, les instruments financiers et les actifs virtuels.

010020070770000000000000011100001387784041