french.xinhuanet.com
 

Chine : les élèves ruraux continueront de profiter de politiques favorables dans l'admission aux universités

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-01-09 à 20:45

BEIJING, 9 janvier (Xinhua) -- Les élèves des zones rurales et pauvres continueront de profiter de politiques favorables dans leurs candidatures aux meilleures universités en 2020, selon une circulaire publiée par le ministère chinois de l'Education.

La Chine continuera de mettre en oeuvre des programmes d'inscription spéciaux pour permettre à un plus grand nombre d'élèves des zones rurales et pauvres d'étudier dans les meilleures universités, indique la circulaire, ajoutant qu'un examen plus strict des qualifications des candidats sera mis en place.

Compte tenu des disparités dans les normes d'enseignement entre les différentes régions, les lycéens des régions moins développées se trouvent désavantagés dans la compétition pour intégrer les meilleures universités du pays.

Afin de promouvoir l'égalité d'accès à l'enseignement supérieur, la circulaire déclare également que les autorités locales doivent encore améliorer leurs politiques d'inscription aux examens pour permettre aux enfants de travailleurs migrants éligibles de passer l'examen d'entrée à l'université dans les villes où ils résident.

Les irrégularités comme les "migrants du gaokao", un terme faisant référence aux élèves qui s'inscrivent pour passer l'examen dans une province où l'admission universitaire est moins sélective, seront strictement interdites, selon la circulaire.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn

Chine : les élèves ruraux continueront de profiter de politiques favorables dans l'admission aux universités

French.xinhuanet.com | Publié le 2020-01-09 à 20:45

BEIJING, 9 janvier (Xinhua) -- Les élèves des zones rurales et pauvres continueront de profiter de politiques favorables dans leurs candidatures aux meilleures universités en 2020, selon une circulaire publiée par le ministère chinois de l'Education.

La Chine continuera de mettre en oeuvre des programmes d'inscription spéciaux pour permettre à un plus grand nombre d'élèves des zones rurales et pauvres d'étudier dans les meilleures universités, indique la circulaire, ajoutant qu'un examen plus strict des qualifications des candidats sera mis en place.

Compte tenu des disparités dans les normes d'enseignement entre les différentes régions, les lycéens des régions moins développées se trouvent désavantagés dans la compétition pour intégrer les meilleures universités du pays.

Afin de promouvoir l'égalité d'accès à l'enseignement supérieur, la circulaire déclare également que les autorités locales doivent encore améliorer leurs politiques d'inscription aux examens pour permettre aux enfants de travailleurs migrants éligibles de passer l'examen d'entrée à l'université dans les villes où ils résident.

Les irrégularités comme les "migrants du gaokao", un terme faisant référence aux élèves qui s'inscrivent pour passer l'examen dans une province où l'admission universitaire est moins sélective, seront strictement interdites, selon la circulaire.

010020070770000000000000011199231386916521