french.xinhuanet.com
 

Le CGRI d'Iran lance des missiles sur une base aérienne américaine en Irak

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-01-08 à 09:45

TEHERAN/WASHINGTON, 8 janvier (Xinhua) -- Le Corps des Gardiens de la Révolution islamique (CGRI) d'Iran a tiré "des dizaines de missiles sol-sol" sur la base aérienne américaine dans la province d'Anbar, dans l'ouest de l'Irak, en représailles à l'assassinat du général iranien Qassem Soleimani, a rapporté mercredi la chaîne d'information iranienne Press TV.

Le CGRI a appelé à un retrait complet des troupes américaines de l'Irak et ont déclaré qu'il ne ferait pas de distinction entre les Etats-Unis et Israël en représailles à l'assassinat du général Soleimani, selon la même source.

Téhéran a promis une "vengeance brutale" pour la mort de Qassem Soleimani. Le CGRI a déclaré qu'il publierait plus de détails sur les frappes.

La Maison Blanche a annoncé que les Etats-Unis suivaient la situation.

"Nous sommes au courant des informations faisant état d'attaques contre des installations américaines en Irak. Le président (...) suit la situation de près et consulte son équipe de sécurité nationale", a déclaré la Maison Blanche dans un communiqué.

Le Pentagone a confirmé mardi dans un communiqué que l'Iran "a lancé vers 22:30 GMT plus d'une douzaine de missiles balistiques contre l'armée américaine et les forces de la coalition en Irak".

"Il est clair que ces missiles ont été lancés depuis l'Iran et ont visé au moins deux bases militaires irakiennes abritant des militaires américains et du personnel de la coalition à Aïn al-Assad et à Erbil", selon le communiqué.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn

Le CGRI d'Iran lance des missiles sur une base aérienne américaine en Irak

French.xinhuanet.com | Publié le 2020-01-08 à 09:45

TEHERAN/WASHINGTON, 8 janvier (Xinhua) -- Le Corps des Gardiens de la Révolution islamique (CGRI) d'Iran a tiré "des dizaines de missiles sol-sol" sur la base aérienne américaine dans la province d'Anbar, dans l'ouest de l'Irak, en représailles à l'assassinat du général iranien Qassem Soleimani, a rapporté mercredi la chaîne d'information iranienne Press TV.

Le CGRI a appelé à un retrait complet des troupes américaines de l'Irak et ont déclaré qu'il ne ferait pas de distinction entre les Etats-Unis et Israël en représailles à l'assassinat du général Soleimani, selon la même source.

Téhéran a promis une "vengeance brutale" pour la mort de Qassem Soleimani. Le CGRI a déclaré qu'il publierait plus de détails sur les frappes.

La Maison Blanche a annoncé que les Etats-Unis suivaient la situation.

"Nous sommes au courant des informations faisant état d'attaques contre des installations américaines en Irak. Le président (...) suit la situation de près et consulte son équipe de sécurité nationale", a déclaré la Maison Blanche dans un communiqué.

Le Pentagone a confirmé mardi dans un communiqué que l'Iran "a lancé vers 22:30 GMT plus d'une douzaine de missiles balistiques contre l'armée américaine et les forces de la coalition en Irak".

"Il est clair que ces missiles ont été lancés depuis l'Iran et ont visé au moins deux bases militaires irakiennes abritant des militaires américains et du personnel de la coalition à Aïn al-Assad et à Erbil", selon le communiqué.

010020070770000000000000011107421386870941