french.xinhuanet.com
 

Le Yémen condamne la reconnaissance officielle d'un représentant houthi par l'Iran

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2019-11-20 à 06:45

ADEN (Yémen), 19 novembre (Xinhua) -- Le ministère yéménite des Affaires étrangères a fermement condamné mardi la reconnaissance officielle du représentant du groupe rebelle houthi par l'Iran, ainsi que la passation du siège de la mission diplomatique yéménite à Téhéran aux houthis.

Cette décision est considérée comme une "violation flagrante" de la Charte des Nations Unies, de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques et de la Convention de Vienne sur les relations consulaires, a déclaré le ministère yéménite dans un communiqué, ajoutant que Téhéran serait directement responsable des "conséquences de cette violation flagrante".

Le ministère yéménite a indiqué qu'il prendrait toutes les mesures légales appropriées pour répondre au comportement honteux de l'Iran, et a appelé la communauté internationale et le Conseil de sécurité des Nations Unies à "condamner cette décision erronée et irresponsable" d'Iran.

Le 17 août dernier, les houthis ont annoncé avoir nommé Ibrahim Mohammad al-Dailami "ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Yémen en République islamique d'Iran".

Un peu plus tôt dans la journée, M. Dailami a officiellement présenté ses lettres de créance au président iranien Hassan Rohani, ont rapporté les médias houthis.

M. Al-Dailami est un leader houthi et un des membres du Bureau politique de ce groupe militant.

En octobre 2015, le gouvernement du président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi, reconnu par la communauté internationale, a annoncé la rupture de ses relations diplomatiques et politiques avec l'Iran.

Le gouvernement yéménite a en effet accusé à plusieurs reprises Téhéran de s'immiscer dans les affaires du Yémen et de soutenir les rebelles houthis.

Depuis septembre 2014, les houthis contrôlent Sanaa, la capitale du Yémen, ainsi que plusieurs autres provinces du nord du pays.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn

Le Yémen condamne la reconnaissance officielle d'un représentant houthi par l'Iran

French.xinhuanet.com | Publié le 2019-11-20 à 06:45

ADEN (Yémen), 19 novembre (Xinhua) -- Le ministère yéménite des Affaires étrangères a fermement condamné mardi la reconnaissance officielle du représentant du groupe rebelle houthi par l'Iran, ainsi que la passation du siège de la mission diplomatique yéménite à Téhéran aux houthis.

Cette décision est considérée comme une "violation flagrante" de la Charte des Nations Unies, de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques et de la Convention de Vienne sur les relations consulaires, a déclaré le ministère yéménite dans un communiqué, ajoutant que Téhéran serait directement responsable des "conséquences de cette violation flagrante".

Le ministère yéménite a indiqué qu'il prendrait toutes les mesures légales appropriées pour répondre au comportement honteux de l'Iran, et a appelé la communauté internationale et le Conseil de sécurité des Nations Unies à "condamner cette décision erronée et irresponsable" d'Iran.

Le 17 août dernier, les houthis ont annoncé avoir nommé Ibrahim Mohammad al-Dailami "ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Yémen en République islamique d'Iran".

Un peu plus tôt dans la journée, M. Dailami a officiellement présenté ses lettres de créance au président iranien Hassan Rohani, ont rapporté les médias houthis.

M. Al-Dailami est un leader houthi et un des membres du Bureau politique de ce groupe militant.

En octobre 2015, le gouvernement du président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi, reconnu par la communauté internationale, a annoncé la rupture de ses relations diplomatiques et politiques avec l'Iran.

Le gouvernement yéménite a en effet accusé à plusieurs reprises Téhéran de s'immiscer dans les affaires du Yémen et de soutenir les rebelles houthis.

Depuis septembre 2014, les houthis contrôlent Sanaa, la capitale du Yémen, ainsi que plusieurs autres provinces du nord du pays.

010020070770000000000000011199231385679931