french.xinhuanet.com
 

Lancement officiel du Comité constitutionnel syrien à Genève

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2019-10-30 à 23:05


(Xinhua)

GENEVE, 30 octobre (Xinhua) -- Le Comité constitutionnel syrien, composé de 150 membres répartis équitablement entre délégations de l'opposition, de la société civile et du gouvernement, a débuté ses travaux comme prévu mercredi à Genève.

L'envoyé spécial des Nations Unies pour la Syrie Geir Pedersen, aux côtés des coprésidents du comité Ahmad Kuzari du gouvernement et Hadi Albahra de l'opposition, a annoncé le lancement du comité au cours d'une cérémonie d'ouverture à laquelle ont assisté les 150 membres, réunis pour la première fois dans la même pièce, au siège genevois de l'ONU.

Décrivant l'événement comme un "moment historique", M. Pedersen a encouragé les membres du comité à être patients, persévérants et prêts à trouver des compromis et échanger de manière constructive.

L'envoyé onusien a confié aux membres du comité qu'il espérait sincèrement qu'en constatant les bonnes intentions des uns et des autres dès le début, un environnement de travail positif s'installera dans la confiance.

Il a souligné que la réforme constitutionnelle est "un bon point de départ" pour panser les blessures subies par le peuple syrien car la Constitution concerne les droits fondamentaux, politiques, culturels, sociaux et économiques, ainsi que l'Etat de droit et la bonne gouvernance.

La décision d'établir le Comité constitutionnel syrien a été adoptée en janvier 2018 à Sotchi, en Russie.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn

Lancement officiel du Comité constitutionnel syrien à Genève

French.xinhuanet.com | Publié le 2019-10-30 à 23:05


(Xinhua)

GENEVE, 30 octobre (Xinhua) -- Le Comité constitutionnel syrien, composé de 150 membres répartis équitablement entre délégations de l'opposition, de la société civile et du gouvernement, a débuté ses travaux comme prévu mercredi à Genève.

L'envoyé spécial des Nations Unies pour la Syrie Geir Pedersen, aux côtés des coprésidents du comité Ahmad Kuzari du gouvernement et Hadi Albahra de l'opposition, a annoncé le lancement du comité au cours d'une cérémonie d'ouverture à laquelle ont assisté les 150 membres, réunis pour la première fois dans la même pièce, au siège genevois de l'ONU.

Décrivant l'événement comme un "moment historique", M. Pedersen a encouragé les membres du comité à être patients, persévérants et prêts à trouver des compromis et échanger de manière constructive.

L'envoyé onusien a confié aux membres du comité qu'il espérait sincèrement qu'en constatant les bonnes intentions des uns et des autres dès le début, un environnement de travail positif s'installera dans la confiance.

Il a souligné que la réforme constitutionnelle est "un bon point de départ" pour panser les blessures subies par le peuple syrien car la Constitution concerne les droits fondamentaux, politiques, culturels, sociaux et économiques, ainsi que l'Etat de droit et la bonne gouvernance.

La décision d'établir le Comité constitutionnel syrien a été adoptée en janvier 2018 à Sotchi, en Russie.

010020070770000000000000011199231385161071